Vous êtes ici :   Accueil » Rebobinage du stator d’un moteur asynchrone 3/5

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Rebobinage du stator d’un moteur asynchrone 3/5

De moins en moins de place

2_Pose1_mn.jpg
Suite pose 6ème bobine
2_Pose12_mn.jpg
6ème bobine enfin placée

Il reste maintenant à imbriquer les 3 demi-sections de la 1ère bobine qui étaient restés "en l'air".
 
Pose des bobines terminée
Pose des bobines terminée

Au cours du bobinage peu d'outils sont employés en dehors de la pince à cales et des aiguilles d'encoches (pour ce moteur elles n'ont pas servies), seul compte l'habileté et le doigté du bobineur. La pince à cales sert à couper des cales d'encoches à la longueur de l'encoche,  elles sont en bois et  servent à coincer le paquet de fil dans les encoches surtout pour les moteurs anciens où ces dernières sont très profondes. Les aiguilles servent à tasser les fils au fur à mesure du remplissage des encoches surtout pour les moteurs modernes où elles sont très petites.
 
Pose des bobines terminée
Pince à cales, Aiguilles.

Pour continuer à travailler le stator va être positionné sur un plateau tournant.

Stator sur plateau tournant.

L'enchevêtrement des bobines à l'air est appelé communément "chignon"

Chignon brut côté connexions
Chignon brut côté connexions

Le chignon brut (de chaque côté) doit être façonné de façon :
  • que le rotor puisse rentrer librement dans le stator,
  • qu'il ne touche  pas et en épaisseur (contre la carcasse) et en hauteur (dans le logement des flasques qui "coiffent " le stator) Pour cela le bobineur utilise des outils un peu spéciaux : écarteur, repousseur, tasseur, tasseaux de façonnage par exemple.
Outils spécifiques Outils spécifiques
Outils spécifiques

Le bobineur passe l'intérieur du chignon  à l'écarteur,  ensuite il glisse à l'intérieur un mandrin de contrainte. Celui-ci correspond au diamètre du rotor +1,5cm.
 
Mandrins de contrainte
Mandrins de contrainte

Ensuite  avec un repousseur ou un tasseau et un maillet il repousse tout le tour le chignon contre le mandrin.
 
Chignon avec mandrin
Chignon avec mandrin

Pour préparer les connexions du côté chignon des sorties de bobines, le bobineur dispose de gaines isolantes de différentes dimensions ainsi que de fils souples isolés silicone/fibre de verre pour les sorties à la plaque à borne, tous ces isolant correspondent à la classe d'isolation du moteur et doivent pouvoir résister à l'étuvage du stator qui sera appliqué après imprégnation.
 
Gaines Polyuréthanne
Gaines Polyuréthanne
Fils souples de sorties
Fils souples de sorties



Date de création : 17/11/2008 17:55
Dernière modification : 19/11/2008 22:02
Catégorie : - Les moteurs
Page lue 37771 fois