Vous êtes ici :   Accueil » Le transformateur de tension

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Ce site vous a plu, vous pouvez participer aux frais de fonctionnement en faisant un don, même 0,50 € seront appréciés, d'avance merci.

Les frais sont de plusieurs centaines d'Euros par an pour l'hébergement et noms de domaine, merci d'avance aux généreux donateurs.

Le transformateur de tension

Le transformateur de tension.

Le transformateur monophasé parfait est constitué d’un circuit magnétique fermé comprenant deux bobines B1 et B2.

  • B1 = Primaire
  • B2 = Secondaire
Le primaire et le secondaire comportent un certain nombre spire
  • N1 pour le primaire
  • N2 pour le secondaire

Force électromotrice induite

Le théorème de Boucherot permet de calculer la force électromotrice induite : formulle_T1.jpg
La tension au primaire peur s’exprimer : formulle_T2.jpg
Le rapport de transformation est défini soit lors de construction du transformateur avec le nombre spires, soit un rapport entre les tensions ou entre les intensités : (m = rapport de transformation) formulle_TA3.jpg

Divers_transformateur.jpg

Le rapport de transformation

Les puissances :
 
Pour un transformateur parfait il n’y a pas de perte ce qui permet d’avoir un rendement égal à 1 : formulle_T3.jpg
Rendement du transformateur : formulle_T4.jpg
Méthode directe P1 ou P2 sont mesurés directement au Wattmètre ou avec les pinces multifonctions. Cependant pour les transformateurs de puissance importante cette manipulation est difficile à mettre en œuvre.
Les puissances au primaire : formulle_T5.jpg
Les puissances au secondaire : formulle_T6.jpg
Les pertes fer :
Les pertes fer sont les pertes par hystérésis et les courants de Foucault dans le circuit magnétique. Elles sont Constantes pour U1 constante et égales à la puissance absorbée à vide :
formulle_T7.jpg
Les pertes par effet Joule :
Les pertes par effet Joule dépendent de la charge du transformateur :
formulle_T8.jpg
Les pertes Joule peuvent être déterminées par un essai en court-circuit à : I2cc = I2n
Méthode des pertes séparées :

Un essai à vide donne Pf

L’essai en court-circuit, ou les mesures des résistances R1 et R2, donnera PJ.

Le rendement du transformateur en fonctionnement pour une charge P2 est :
 





formulle_T10.jpg


circuit_magnetique.jpg


Date de création : 21/04/2013 10:16
Dernière modification : 22/04/2013 08:32
Catégorie : Données du Site - Appareillage
Page lue 20392 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)