Vous êtes ici :   Accueil » Le moteur Pilote

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Le moteur Pilote

labobine_logo_petit.jpgToujours dans le domaine de comment  faire marcher un moteur tri 230/400v en mono 230v et sans faire de trop grands frais il est un système que l'on entend parler ici et là  mais sans autres explications, c'est celui du "moteur pilote" . A l'issu de manips personnelles sur ce sujet je peux livrer les conclusions sur cette utilisation qui peut être prise en considération lorsque on a une machine avec plusieurs moteurs tri et  que l'on a évidemment que le mono 230v. La seule condition est que le ou les moteurs puissent se connecter en tri 230v. Alors qu'un variateur est plus difficile à mettre en oeuvre pour plusieurs moteurs, le moteur pilote, peut alimenter plusieurs moteurs à la fois à condition toutefois de ne pas  dépasser la puissance du (des) "pilote(s)" 
Un avantage non négligeable aussi par rapport au système avec condensateur (qui a ses limites) c'est que l'on obtient un  démarrage au couple  normal.

Le schéma employé, (et pour trouver plus simple),  est le suivant :

Si votre navigateur ne gère pas l'affichage des images, il faut accepter les popups du site Volta-électricité.
moteur_pilote_mn.jpg


Le moteur pilote est obligatoirement un moteur triphasé couplable en 230v.

Pour le choix du moteur pilote, il faut que celui-ci soit au moins aussi puissant que le moteur que l'on veux utiliser. On peut tout aussi bien utiliser un moteur que l'on a dans un coin, ou le moteur d'une machine elle-même. Pour cette dernière solution,  il est évident que le câblage de la machine doit être  assez simple pour le modifier, et savoir aussi que le moteur restera toujours en service. 
L'idéal c'est un moteur avec volant d'inertie, poulie lourde par exemple. 
Lorsqu'on on a déterminé le choix  du moteur qui sera le "pilote",  il faut procéder comme tout moteur tri que l'on veut faire tourner en mono, pour cela on peut s'aider de l'article : Raccordement d'un moteur triphasé en monophasé

Contrairement à certains schémas parus par-ci par là, le moteur pilote doit garder ses condensateurs permanents en service une fois démarré, hormis le condensateur de démarrage s'il y a lieu.

Une fois couplé le moteur avec son (ou ses, si plusieurs en //) condensateurs il est indispensable de  vérifier l'efficacité  du  condensateur (ou des) en prenant  au voltmétre la tension  à ses bornes qui doit être au moins de 240v.(le moteur tournant à vide).  Si cette tension est inférieure il faut augmenter la capacité, si elle est supérieure  il faut diminuer la capacité.

Le moteur pilote étant dans son état de fonctionnement on peut procéder au branchement du moteur avec lequel on veut travailler. 
Précautions à prendre

  • Démarrer toujours le moteur pilote avant et surtout pas en même temps que le moteur que l'on va utiliser.
  • Lorsque le moteur "utilisation" est à pleine charge il est bon de vérifier la tension entre phases. Au cas ou le déséquilibre soit trop important (+ de 15v) il est préférable  d'ajouter  une capacité supplémentaire entre les phases  2 et 3   (mêmes phases que sur le moteur pilote) à brancher du côté moteur utilisation.
  • Pour inverser le sens de rotation de chaque  moteur utilisé, il faut  le faire au niveau du branchement du moteur et pas à celle du (des) condensateur(s) qui doit toujours être branché(s) sur phase 2 et 3.

On peut aussi démarrer  un 3ême moteur plus puissant que celui utilisé en premier soit une puissance égale à celle du moteur pilote + celle du 1er moteur utilisé, et toujours en ajoutant une capacité supplémentaire pour l'équilibre des phases (au cas ou). Du  moment que la puissance du compteur puisse le supporter on peut démarrer ainsi en cascade  autant de moteurs que l'on veut.
En conclusion, l'avantage de ce système est surtout économique et facile à mettre en oeuvre pour qui a plusieurs moteurs dans un petit atelier et ne pas pouvoir avoir le triphasé. 

Cet article, élaboré par Labobine, rédacteur et modérateur du site Volta.  Toutes les questions relatives au présent article et ses applications peuvent être débattues au  forum "Machines tournantes" du présent site.

Du même sujet :

Animation : Contrôle hors tension d'un moteur triphasé avec un multimètre
Calculette pour trouver la valeur du condensateur
Voir aussi ce sujet du forum
Moteur monophasé, 1 sens de rotation avec disjoncteur
Moteur monophasé, 1 sens rotation avec relais thermique
Moteur monophasé, 2 sens de rotation avec disjoncteur
Moteur monophasé, 2 sens de rotation avec relais thermique
Moteur passé en monophasé avec un bouton poussoir de démarrage.
Calculettes : Contrôle du condensateur 

Mots-clés associés

Date de création : 08/02/2009 15:17
Dernière modification : 08/02/2009 18:22
Catégorie : Données du Site - Les moteurs
Page lue 14372 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !