Vous êtes ici :   Accueil » Sens de rotation pompe immergée

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Sens de rotation pompe immergée

Détermination du sens de rotation d’une pompe immergée.

Plusieurs solutions sont possibles :

A l’aide d’un manostat, vous pouvez vérifier la pression de refoulement et celle donnée par le constructeur, si la pression correspond, le sens de rotation est correct. Si la pression est plus faible le sens de rotation est mauvais. Attention, il est souhaitable de réaliser ce test à la pression de service de la pompe. Le conduit doit être en eau, dans le cas contraire il faut brider la vanne de sortie.

Les pompes immergées possèdent parfois une flèche qui indique le sens de rotation du moteur. Celui-ci n’est pas toujours visible mais il est possible d’en déterminer le sens. Il faut immerger la pompe entièrement mais elle doit tout de même être visible. Lors de la mise sous tension un à-coups va se produire et le corps de la pompe va tourner légèrement, il aura pour direction le sens inverse du sens de rotation. Exemple : sens de rotation horaire de la pompe, donnera un à-coups anti-horaire… C'est à mon avis le test le plus fiable, mais il est toutefois pratiquement impossible à réaliser lorsque la conduite est rigide et le montage figé.

Les conducteurs des pompes sont parfois repérés : phase 1, phase 2, phase 3. A l’aide d’un contrôleur de sens de rotation il faut vérifier les phases ph1, ph2, ph3 sur le bornier (sous tension) puis, (hors tension) procéder au branchement comme repéré en plaçant les phases de la pompe en face les phases du réseau. Lors de ce test il est bien entendu qu'il doit être réalisé au moyen des EPI adaptés !

A l’aide d’une pince ampèremétrique, il est possible de vérifier si la pompe fonctionne dans le bon sens. Il faut pour cela, la conduite de refoulement en eau de telle sorte que la pompe débite normalement à la pression pour laquelle elle est installée. Dans le cas contraire il faudra brider la vanne de sortie et vérifier la pression à l’aide d'un manostat. Lorsque la pression de sortie correspond à la pression de service de la pompe, l’intensité absorbée doit correspondre à celle plaquée sur le moteur. Si l'intensité est relevée dans les deux sens, c’est la plus élevée qui correspond au sens de rotation correct.


Pour les pompes immergées en monophasé, en principe il n’est pas nécessaire de vérifier le sens car il est figé par un condensateur. Dans tous les cas, il faut immerger la pompe avant de la mise sous tension pour éviter de détériorer les garnitures et les joints d’étanchéité. Ne jamais faire fonctionner une pompe immergée à l'air libre, monophasé ou triphasé.

Pompe immergee

Mots-clés associés

Date de création : 07/01/2023 12:24
Dernière modification : 07/01/2023 21:08
Catégorie : - Les mesures
Page lue 222 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !