Vous êtes ici :   Accueil » Pavillon de 250 m²

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Ce site vous a plu, vous pouvez participer aux frais de fonctionnement en faisant un don, même 0,50 € seront appréciés, d'avance merci.

Les frais sont de plusieurs centaines d'Euros par an pour l'hébergement et noms de domaine, merci d'avance aux généreux donateurs.

Pavillon de 250 m²

Scellement des boites pour l’appareillage :


Après le scellement des gaines, j’ai procédé à l’encastrement des boîtiers qui serviront à la mise en place des divers appareillages, prises interrupteurs pour le cellier, l’atelier et le garage.

A moitié entre le métier d’électricien et celui de maçon ou plâtrier la pose des boites et des gaines demande une grande application, car c’est de là que va dépendre par la suite toute l’esthétique de l’installation électrique.

Les gaines sont passées dans les ouvrages, il faut à présent que procède à la pose des boîtiers. Dans un chantier, il n’est pas facile de trouver des repères pour définir les hauteurs. Généralement le maçon trace un trait sur tous les murs intérieurs, il est le repère des "un mètre", ce trait est utilisé comme repère de la hauteur du sol fini. Depuis ce trait, il est donc possible à tous les corps de métier de procéder à la pose des divers équipements, fenêtres, cadres des portes et bien sûr aussi des divers boîtiers électriques. Le bas des boites pour les prises de courant seront scellées à 0,25 m et pour les interrupteurs à 1,10 m du sol fini. Il n’est rien de plus laid que de voir deux prises côte à côte qui n’ont pas la même hauteur…

Mode opératoire :

  • Tracé du bas de la boite, sur environ 0,30 M.
  • Tracé du bord droit ou gauche de la boite sur environ 0,30 M, il est parfois plus facile de tracer l’axe.
  • Tracé de l’emplacement de la boite de 2 cm de plus tout le tour.
  • Découpage à la meuleuse disque diamant et ciseau à pierre du moellon en suivant le tracé, d’une profondeur d’un à deux centimètres de plus que la boite.
  • Découpage des entrées de ou des gaines dans la boite.
  • Présentation de la boite dans la réservation.
  • Reprise des découpes le cas échéant.
  • Mise en place de mortier au fond de la réservation.
  • Mise en place de la boite et ajout d’un peu de mortier sur les côtés qui ne possèdent pas d’arrivées pour les gaines.
  • Contrôle au niveau de tous les axes mais aussi le bon alignement sur le mur, le boîtier de doit pas être encastré plus en haut qu’en bas à droite à gauche et inversement.
  • Oter le ciment de trop tout le tour de la boite et attendre le séchage.
  • Lorsque le ciment est sec, mise en place de la gaine dans la boite et découpage de la gaine à ras depuis l’intérieur de la boite. Celle-ci doit être bien présente à l’intérieur et bien scellée, le Consuel procède à ce type de vérification. Le tire fil doit être enroulé consciencieusement et placé au fond de la boite. Il faut éviter d’entailler le tire fil avec le couteau car il est dans de cas très cassant.
  • Bouchage de la boite avec du papier journal ou morceaux de sacs de ciment qui peuvent être présent sur le chantier. Dans tous les cas le papier doit être propre.
  • Mise en place de mortier dans les parties creuses et rebouchage de la saignée si celle-ci est encore ouverte. L’enduit de mortier doit avoir un fini impeccable car c’est demandé par l’architecte.
  • Lorsque l’enduit est sec, au moins 24 heures plus tard, il est possible d’enlever le papier et de nettoyer les boites avec un pinceau et un peu d’eau. Il faut faire très attention à ne pas envoyer des gravats dans la gaine.
Réalisation de la réservation pour la boite. Pose de la boite.
mn_rp01_28.JPG mn_rp01_29.JPG
Scellement des boites et passage des gaines. Réalisation de l’enduit.
mn_rp01_30.JPG mn_rp01_31.JPG




Date de création : 14/10/2007 16:53
Dernière modification : 22/04/2008 18:40
Catégorie : Données du Site - Pavillon de 250 m²
Page lue 43161 fois

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)