Vous êtes ici :   Accueil » Le relais thermique

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Le relais thermique

     Le relais thermique, permet de protéger un récepteur contre les surcharges faibles et prolongées. Il permet de protéger efficacement contre les incidents d'origine mécanique, chute de tension, déséquilibre des phases, manque d'une phase. Le relais thermique est utilisable en courant continu et alternatif, les relais thermiques sont généralement tripolaires.

     Les relais thermiques sont utilisables en courant triphasé, courant continu, courant monophasé et diphasé. Ils sont insensibles à la variation de la température ambiante, les bilames sont compensés . Les bilames de compensation sont soumis à la température de l’air ambiant ils se déforment de façon opposée aux bilames principaux. Ils sont capables de déceler un manque de phase, un déséquilibre sur les phases. Le système différentiel permet de contrôler si le courant qui traverse les bilames est identique sur les trois circuits (manque de phases, fusion d’un fusible, déséquilibre). Les relais thermiques doivent être associés à un contacteur et à des fusibles. La plage de réglage est affichée en ampères-moteur, le réglage doit correspondre et cela sans compensation à l’intensité plaquée sur le moteur.

      Fonctionnement : chaque relais comprend trois bilames constitués chacun de deux métaux dont le coefficient de dilatation est différent. Un enroulement chauffant est raccordé en série sur chacune des phases avec une section adaptée à l’intensité à surveiller. Lors d’un incident, le courant absorbé par le récepteur augmente, les bilames se déforment et un mécanisme actionne pour manœuvrer les contacts. Le contact inséré dans le circuit de commande du contacteur provoque la mise hors tension du récepteur. Ils sont munis d’un système de réarment lequel peut s'effectuer lorsque les bilames sont suffisamment refroidis. Certains relais thermiques possèdent un réarmement automatique qui permet la remise en service du récepteur lorsque les bilames sont froids, système déconseillé par sécurité pour les utilisateurs, redémarrage automatique et pour les récepteurs risque de dégradation.

relais_th.gif

Extrait du catalogue Schneider Electric
 


Voir aussi l'animation du relais thermique

Télécharger l'animation pour Windows, dossier ZIP, fichier EXE.


Date de création : 19/05/2004 20:46
Dernière modification : 14/06/2009 11:03
Catégorie : - Appareillage
Page lue 195740 fois

Réactions à cet article

Réaction n°3 

par Pp le 07/12/2007 16:28
Comme il est écrit dans l’article : Le système différentiel permet de contrôler si le courant qui traverse les bilames est identique sur les trois circuits…
Donc s’il manque une phase, une bilame ne sera plus traversée par le courant absorbé par le moteur, et les deux autre auront à subir une intensité supérieure a celle qui correspond au réglage du relais thermique. Il y aura donc déséquilibre et déclenchement du contact qui mettra la bobine du contacteur hors tension.
Il est important de procéder à un réglage fin du relais thermique, dans le cas contraire ce sont les fusibles qui fondent.
Un mauvais réglage plus des fusibles sur calibrés peuvent entraîner la destruction du moteur ou provoquer des dégâts importants…

Réaction n°2 

par Ihaddadene le 07/12/2007 14:59
Je serai intéressé de savoir comment un relais thermique réagit en l'absence d'une phase. Merci.