Vous êtes ici :   Accueil » Démontage et remontage d'un moteur » Remontage flasques

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Ce site vous a plu, vous pouvez participer aux frais de fonctionnement en faisant un don, même 0,50 € seront appréciés, d'avance merci.

Les frais sont de plusieurs centaines d'Euros par an pour l'hébergement et noms de domaine, merci d'avance aux généreux donateurs.

Démontage et remontage d'un moteur - Remontage flasques

DÉMONTAGE REMONTAGE FLASQUE sur ROTOR à L'ÉTAU

Le rotor étant serré à l'étau, pour sortir correctement la flasque du roulement, on donne des coups de maillet d'un côté tout en assurant le contrecoup au côté opposé avec l'autre main.
 
demont_f_mn.jpg remont_f_mn.jpg
Pour la remonter, on la présente d'abord bien droite contre le roulement, on  pousse un peu avec les deux mains de chaque côté ensuite on reprend le maillet   en donnant des petits coups et en assurant le contrecoup avec l'autre main. Attention de ne pas perdre la rondelle élastique de la cage du roulement s'il y en a une.
 
DÉMONTAGE, MONTAGE  ROULEMENT Pour extraire un roulement il n'y a que 2 possibilités :

L'extracteur ou la presse :

arracher_mn.jpg arracher_f_mn.jpg

Pour mettre en place un roulement 2 possibilités aussi : La "Frappe" ou la presse !

Le montage à la frappe : l'idéal c'est d'avoir un "jet" de bronze de diamètre de l'arbre +2mm, mais il est plus facile d'avoir du tube (de chauffagiste). Le principe c'est que le côté du tube qui va être en contrecoup contre la bague centrale du roulement soit rigoureusement d'équerre (ajusté par tournage) et sans bavure, d'un diamètre supérieur de  2mm (+/-) de celui de l'arbre. On doit d'abord présenter le roulement rigoureusement d'équerre à l'arbre pour commencer à l'enfoncer et on frappe modérément et plus fort à mesure de son enfoncement. L'opération peut être améliorée par lubrification de l'arbre avec de l'huile de machine à coudre.
 
montrf_mn.jpg montrp_mn.jpg
 
Pour un roulement neuf, l'idéal est évidemment le montage à la presse.

A SAVOIR SUR LES ROULEMENTS
  • Ne jamais enfoncer un roulement en frappant avec un marteau ou un maillet sur la bague extérieure du roulement.
  • Un roulement démonté de sur son arbre ne doit jamais être remonté (je parle toujours pour le cas de moteur électrique) car il est susceptible d'être bruyant une fois remonté.
LE REMONTAGE DU MOTEUR

Si le moteur a été démonté dans les conditions ci-dessus, il sera assez facile de le remonter

Remontage du tandem Flasque rotor (avant ou arrière suivant le cas).
 
enfil_1_mn.jpgLa même délicatesse du démontage doit être prise au remontage en ce qui concerne d'enfiler le rotor bien au centre sans toucher au  bobinage et du bon côté (voir repérage).
remont_1_mn.jpgLa première flasque du modèle 90 est boulonnée, après avoir été positionnée par rapport au repaire du marqueur, et après avoir donné quelques coups de maillet pour la remboîter toujours délicatement sur la carcasse du stator.
remont_2_mn.jpgOn remonte ensuite la flasque arrière en la remboîtant bien droite sur le roulement et en donnant des coups de maillet, l'autre main étant en contrecoup de l'autre côté, jusqu'à enfoncement sur le roulement et de l'épaulement de la carcasse. Par ailleurs, si le moteur est assez petit (et c'est le cas du modèle 90) il est bon de le coincer contre soi. Positionner aussi la flasque au repaire du marqueur. Si la flasque ne s'est pas complètement emboîtée sur l'épaulement du stator on peut s'aider en serrant les boulons de fixation. Ne pas oublier la rondelle élastique de la cage du roulement s'il y en a une.
 
Il faut vérifier maintenant que les 2 flasques soient bien en place et les boulons serrés et regarder que l'axe du moteur tourne facilement à la main. Si ce n'est pas le cas il faut regarder si une des flasques n'est pas emboîtée de travers et soit bien rentrée tour le tour dans l'épaulement du stator, si ce n'est pas le cas il faut desserrer légèrement les boulons et donner un petit coup de maillet à l'endroit voulu.

La petite "combine" du bobineur : Afin de faire mettre les roulements à leur place on va enfin donner quelques coups de "marteau" cette fois-ci mais pas n'importe comment et n'importe quel marteau.

remont_3_mn.jpg remont_4_mn.jpg remont_8_mn.jpg

On emploie un marteau d'électricien et on donne plusieurs coups secs de part et d'autre de l'emplacement de la cage du roulement dans la flasque.

On peut ensuite mettre le ventilateur en l'enfonçant bien à l'équerre avec maillet et on termine au marteau avec un tube en contre-coup  de diamètre adéquat.

remont_5_mn.jpg remont_6_mn.jpg remont_7_mn.jpg

Il ne reste plus qu'à remettre et revisser le capot du ventilateur et le remontage est terminé.


Cet article a été élaboré par "LABOBINE", rédacteur, modérateur du site Volta-Électricité. Les questions peuvent être débattues au forum Machines tournantes du présent site.

Date de création : 15/04/2009 21:15
Dernière modification : 18/04/2009 10:37
Catégorie : Données du Site - Les moteurs
Page lue 31795 fois