Vous êtes ici :   Accueil » Cours de climatisation 6/7

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Ce site vous a plu, vous pouvez participer aux frais de fonctionnement en faisant un don, même 0,50 € seront appréciés, d'avance merci.

Les frais sont de plusieurs centaines d'Euros par an pour l'hébergement et noms de domaine, merci d'avance aux généreux donateurs.

Cours de climatisation 6/7

LE RESEAU D’EAU GLACEE

Le réseau est assez simple comme on peut le voir :

reseau_eau_glacee_mn.jpg

[Cliquer pour agrandir]

Comme on peut le voir, l’eau arrive dans le groupe froid, elle est refroidit, prenons pour exemple à 6°C, ensuite, elle va aller dans chaque étage ou elle va passer dans l’échangeur de chaque climatisation puis, repartir sur le réseau d’eau glacée retour à une température d’environ 9°C pour l’exemple, ensuite, elle va passer par les pompes de relevage pour revenir au groupe froid et ainsi de suite.

Il est intéressant de remarquer quelques détails du schéma.

1°) On  met à chaque 2 pompes tout en bas de l’immeuble, si c’est un immeuble qu’il faut alimenter par exemple, et 2 pompes au même niveau que le groupe froid ou a peu près. Pourquoi y a-t-il 2 pompes allez-vous me demander ? Il y a 2 explications à cela. Premièrement, si l’une tombe en panne, on peut toujours se servir de l’autre pompe comme secours. Maintenant, d’un point de vue plus technique, on est d’accord sur le fait de dire, plus j’ai de climatisation en demande de froid et plus l’eau sur mon réseau de retour d’eau glacée sera chaude ? Alors, dans ce cas, on peut asservir les 2nd pompes à la température de l’eau. On peut par exemple, dire que si l’eau glacée retour dépasse 11°C je mets en route mes 2èmes pompes. Et cela pourquoi ? Bien pour assurer une meilleure circulation de l’eau et ainsi, éviter que l’eau arrive dans les échangeurs à 8°C car le groupe froid n’est pas assez puissant par exemple.

2°)
L’équilibrage du réseau : Pour l’exemple, on va prendre une clim ayant besoin de 200l/s en eau glacée pour fonctionner de façon optimale. Si on lui apporte 100l/s elle ne fera pas autant de froid qu’elle devrait en faire, par contre, si on lui apporte 500l/s l’eau n’aura même pas le temps de passer dans l’échangeur qu’elle en sera déjà repartit. Elle ne gagnera donc pas de calorie et la température du réseau d’eau glacée pourrait être de 7°C. (Delta température =1°C (7-6)) Donc, le groupe froid fonctionnerait pour gagner 1°C. D’autre part, on sait que les groupes froid n’aiment pas les démarrages intempestifs ce qui use fortement la mécanique. L’équilibrage d’un réseau hydraulique est donc essentiel pour lisser la courbe de consommation d’énergie ainsi que préserver la mécanique du groupe froid. Pour cela que l’on utilise de vannes pour limiter le débit d’eau glacée passant dans une branche en fonction du nombre de clims sur la branche. Le réglage se fait à l’aide de vanne de réglage, le plus souvent de type TA :
 
vanne_limiteur_debit.jpg

Ce n’est pas tout à fait comme ça, mais ça y ressemble fortement. On sert donc la vis rouge pour réduire le débit de la branche, on peut à l’inverse, desserrer la vis pour augmenter le débit. Celui, ne sera bien sur jamais supérieur au débit d’entrée. Lorsqu’un réseau hydraulique est correctement équilibré, on un delta T au groupe froid d’environ 4 ou 5°C. Le delta T du groupe froid ? Késako ? Et bien c’est la différence entre la température de l’eau du réseau retour au niveau du groupe froid et la température de l’eau lorsqu’elle sort du groupe froid. Si on sort une eau à 6°C du groupe froid, si le réseau est correctement équilibré, on doit avoir 10 ou 11°C en température de retour. Ainsi, le groupe froid ne fonctionne pas par intermittence avec des démarrages intempestifs ce qui permet de lisser la courbe de consommation d’énergie et d’augmenter la longévité de vie du groupe.

3°) Plus on s’approche de la fin de la boucle d’alimentation en eau glacée, plus la section du tuyau est petite. Il est facilement compréhensible que l’on n’a pas besoin du même diamètre pour alimenter 200 clims en eau glacée ou 40. L’équilibrage peut donc être fait naturellement grâce à la section des tuyaux. Sur chaque clims, se trouvent généralement ce que l’on appelle des tés de réglage qui servent à limiter le débit si la section du tuyau ne serait pas assez précise pour faire notre équilibrage.

4°) Mentionnons également que chaque tuyaux est calorifugé ? Hein, c’est quoi encore ce truc ? Hé bien, lorsqu’on dit qu’un tuyau est calorifugé, c’est qu’autour de celui-ci, on a placé du calorifuge. Le calorifuge est une sorte de mousse qui a la propriété d’être un très mauvais conducteur thermique et donc, un bon isolant thermique. On fait cela pour éviter que l’eau glacée chauffe à cause des tuyaux qui passent ou l’air ambiant est autour de 20°C et ne réchauffe l’eau glacée circulant dans les tuyaux. En terme scientifique, on dit pour éviter la dissipation des frigories (l’inverse de calorie).

5°) Il peut arriver que l’on mette un suppresseur pour remettre de l’eau en pression dans le circuit lorsque celui-ci a des fuites.
Pour les réseaux d’eau chaude, c’est la même chose sauf qu’à la place du groupe froid, il y a une chaudière.

LES CLIMATISEURS FONCTIONNANT AVEC UN RÉFRIGÉRANT

Elles sont complètement indépendantes de tous réseaux, la régulation est la même que pour une clim qui fonctionnerait avec un réseau d’eau glacée et/ou d’eau chaude à quelques choses prêt.
D’abord définissons ce que nous entendons par réfrigérant. Un fluide frigorigène (ou réfrigérant) est un fluide pur ou un mélange de fluides purs présents en phase  liquide, gazeuse ou les deux à la fois en fonction de la température et de la pression de celui-ci. La principale propriété des fluides frigorigènes est de s'évaporer à une faible température sous pression atmosphérique. Les fluides frigorigènes sont utilisés dans les systèmes de production de froid (climatisation, congélateur, réfrigérateur,...).
 

Date de création : 09/10/2008 21:32
Dernière modification : 09/10/2008 22:07
Catégorie : Données du Site - Traitement de l'air
Page lue 27724 fois

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)