Problème de couplage groupes électrogène... Faux "courant de fuite"

Les groupes électrogènes, les onduleurs…
Avatar du membre
JBTROTECH
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mer. 7 avr. 2021 16:57

Problème de couplage groupes électrogène... Faux "courant de fuite"

Message par JBTROTECH » mer. 7 avr. 2021 17:18

Bonjour, après avoir contacté les industriels, incapables de me fournir une réponse et après plus d'un mois d'essais et de tests je me tourne vers ce site et ses utilisateurs afin d'être éclairé sur un problème que je rencontre.

Voilà. J'ai deux groupes électrogènes qui jusqu'il y a peu fonctionnaient très bien couplés (deux générateurs de 56 kVA). Ces groupes fonctionnent de temps à autres, pour essais hebdomadaires et mise en charge des équipements industriels que je dois alimenter lors de coupures et pour la tarification ENEDIS bref vous connaissez.

Sauf que voilà lors d'un essai.... Déclenchement différentiel lors du couplage...
Je les teste individuellement au banc de charge RAS.
Mais lors du couplage le relais différentiel déclenche. Le câble de puissance entre mes deux groupes a été testé au mégohmmètre je sais que ce n'es pas un vrai defaut d'isolement.
J'ai modifié la sensibilité du relais differentiel à 10 A ça se couplait et ça debitait très bien sur banc de charge pendant 45 minutes après le relais diff à déclenché. J'ai donc monté la sensibilité à 30A 1s (protection des personnes tout ça lol :lol: ) et là ça tient et ça debite correctement pendant plusieurs heures. Il s'agit d'un VIGIREX dont le tore lit les 3 phases et neutre.

Néanmoins ma conscience professionnelle me dit que cette solution de fortune n'est pas très sure pour les servants du groupe :oops:
Donc avez vous rencontré ces problèmes dejà ?

J'ai l'impression qu'il s'agit d'un problème d'excitation car quand je joue sur le potentiomètre réglage tension en couplage (régulation AVR sur un alternateur dejà auto-excité par coumpoundage, deux paires de pôles), je lit sur le VIGIREX que ça joue sur le défaut en temps réel (y'a un bargraphe de lecture). Ce défaut n'est pas permanent ni cyclique, ça oscille entre 0 et 8 A de "fuite". Il y a deux fils d’excitation qui transitent d'un groupe à l'autre j'ai pas compris leur intérêt. J'ai l'impression qu'il y a genre une faible difference de tension, liée à l'excitation (même minime) entre les deux groupes et que ça fait une sorte de pompage due à la faible impédence des câbles.

Merci d'avoir lu. N'hesitez pas a me demander plus de détails.
J'offre une coffret de bières à celui ou celle qui me sortira de la merdddeee (vraiment)

Avatar du membre
JBTROTECH
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mer. 7 avr. 2021 16:57

Re: Problème de couplage groupes électrogène... Faux "courant de fuite"

Message par JBTROTECH » mer. 7 avr. 2021 20:00

Du nouveau...
J'ai débranché la mise en parallèle des excitations des deux groupes. J'ai mesuré combien j'ai sur ces fils pour une même tension à savoir 235V.


GE1 ---> 18V DC
GE2 ---> 28V DC

Le défaut a été lourdement amoindri, je pense que les cartes régulation de tension s'auto-corigent alors que les excitatrices n'induisent pas les mêmes tensions dans le stator, ce qui cause de part et d'autres des variations de tensions qui auraient peut être résulter de ces "courants transitaires".

J'ai même pu baisser le calibre des différentiels à 10A, voir 5A (en gros les courants sont maintenant de l'ordre de 1-3 A.
J'ai constaté aussi une instabilité de tension sur l'un des groupes de l'ordre de 1 V sur l'un, qui ramené à la faible impédance des câbles pourraient résulter de tels courants "transitaires".

Je ne lance que des suppositions, je ne suis qu'un passionné peu instruit, je sollicite donc votre aide.
Je me demande si en dégageant une des régulations,le problème ne s’amoindrirait pas encore. Pour rappel les alternateurs sont auto-excité par coumpoundage et permettent d'obtenir du 415V entre phases par défaut. La régulation AVR est un "bonus"...

Ma question : la mise en parallèle des excitations est-elle une prérogative absolue ?

Merci d'avoir lu.

Avatar du membre
JBTROTECH
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mer. 7 avr. 2021 16:57

Re: Problème de couplage groupes électrogène... Faux "courant de fuite"

Message par JBTROTECH » ven. 9 avr. 2021 14:42

Du nouveau, après essais en charge j'ai du revenir à la configuration d'origine car y'avait retour de puissance detecté par le répartiteur de charge.
J'ai donc reréglé le differentiel à 30A :oops:

Pour info, chaque generatrice est auto-régulée par coumpoundage + carte de regulation propre à chacunes.
La répartition de charge se fait avec un barber colman dyn2 80109, relié à l'autre par le biais de deux fils (communication bus j’imagine) . Le répartiteur de charge n'a d'action que sur la pompe injection. Le statisme est réglé à 0 pour les deux (conformément aux spécifications constructeur)

Avatar du membre
DPF
Nouveau
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : mar. 3 mars 2020 00:01

Re: Problème de couplage groupes électrogène... Faux "courant de fuite"

Message par DPF » sam. 10 avr. 2021 17:21

Bonjour,

j'ai déjà été confronté à ce problème. Lors du couplage de 2 alternateurs, voir plus, les protections différentielles sont généralement inhibées, du moins, c'est ce que la plupart des metteurs en groupes réalisent (européens), d'autres n'en mettent meme pas!

Je n'ai jamais pu faire le test pour ma part, à savoir ne laisser qu'une protection différentielle sur l'un des 2 groupes...
A savoir, en mode marche en parallele, deconnection automatique du différentiel sur 1 des GE et deconnexion automatique de la mise à la terre du neutre sur ce même GE: la liaison terre sur les 2 machines couplées peut conduire à des similitudes de courant de défaut et faire déclencher.

voir aussi ce guide:
http://origin-faq.pro-face.com/resource ... GUI_FR.pdf

Cdlt

Avatar du membre
JBTROTECH
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mer. 7 avr. 2021 16:57

Re: Problème de couplage groupes électrogène... Faux "courant de fuite"

Message par JBTROTECH » mer. 14 avr. 2021 11:14

DPF,

merci de votre réponse très complète.
effectivement j'ai supprimé la mise à la terre du neutre d'un de mes GE et effectivement, plus de problèmes :shock:
Mais du coup si defaut d'isolement il y a, le courant de défaut transitera par le biais du neutre du premier groupe pour revenir au neutre du second isolé de la terre ? Pas trop dangereux ?

Et votre document très intéressant stipule que les DDR sont carrément facultatifs en TN si les longueurs de câble sont maitrisées ??

du coup j'ai qu'à inhiber les protections différentielles et je reste dans les normes ??

Cdlt

Répondre

Retourner vers « Les alimentations secourues »