Link comptage

Interrupteurs, va et vient, disjoncteurs et divers petits appareils…
Avatar du membre
Vaucluso
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : mar. 31 août 2021 15:56

Link comptage

Message par Vaucluso » mar. 31 août 2021 19:31

Bonjour, comment compte la consommation électrique le compteur linky ?

A-A
Assidu
Assidu
Messages : 31
Enregistré le : jeu. 22 avr. 2021 21:55

Re: Link comptage

Message par A-A » ven. 3 sept. 2021 21:32

Bonjour,

Le compteur Linky regarde l'intensité qui passe et la tension, et en déduit la puissance qu'il intègre en temps réel pour avoir l'énergie consommée. Il s'agit donc d'un calcul et non d'une simple mesure d'intensité comme le faisaient les anciens compteurs.

Pouvez-vous préciser le besoin implicite qui se cache derrière votre question ?

Bien cordialement,
Arnaud.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4419
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Link comptage

Message par Candela » lun. 6 sept. 2021 11:14

Bonjour,
Petite précision: le principe de mesure par calcul était déjà utilisé par les précédente générations de compteurs électroniques. Un avantage non négligeable, c'est que cela permet un filtrage très efficace des harmoniques...au niveau consommation (donc l'énergie = les kWh facturés).
En revanche, il n'y a aucun filtrage côté mesure de la puissance apparente ( celle qui contrôle du contrat): le seuil de déclenchement (qui n'est pas instantané, comme on le lit trop souvent) peut donc être impacté par un mauvais [z_cosphi] ou une abondance d'harmoniques. Mais cela a très peu d'importance pour les abonnés domestiques car les appareils présentant un mauvais [z_sym04] -c'est le cumul des deux- ont de très faibles puissances (selon la réglementation, tous les appareils de puissance >75W doivent être "PFC").
En fait, la mesure de la puissance apparente (qui était faite auparavant de manière bien moins précise par le disjoncteur d'abonné) permet de pénaliser les abonnés professionnels(<36 kVA) présentant un mauvais facteur de puissance, et c'est tout à fait normal. Pour mémoire, les abonnés ayant des contrats >36kVA sont depuis très longtemps facturés par un comptage séparé en kVARh. Un mauvais facteur de puissance surcharge le réseau (câbles, appareils, transformateurs) qui doit être surdimensionné pour accepter l'intensité supplémentaire que cela implique; la facturation du contrat en kVA ou des kVARh consommés en excédent sert à compenser ces surcoûts.
Cordialement

Répondre

Retourner vers « Appareillage utilisé dans le bâtiment, à la maison »