Rénovation d'une cuisine

Réalisation de petites installations ou extensions, les volumes de protection, normes, Consuel…
Avatar du membre
Olive34
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : dim. 7 juil. 2013 18:01

Rénovation d'une cuisine

Message par Olive34 » mer. 25 août 2021 18:27

Bonjour,

Mes parents possèdent une maison des années 80 avec une installation électrique d'origine (supports de fusibles, pas ou peu de disjoncteur, unipolaire....).


Ils comptent refaire leur cuisine, et je souhaite donc refaire la partie dédié aux appareils électroménager.

Il y aura
1 lave vaisselle
1 plaque induction
1 four
1 hotte
1 lave linge dans la buanderie attenante.

Le frigo et les prises en crédence resteront sur les circuits de prises existantes pour des raisons pratiques sous réserve que la prise existante devant accueillir le frigo n'est pas sur la même ligne que celles en crédence

L'isolation des combles a été refaite, et maintenant il est extrêmement difficile d'y accéder.
Les cloisons sont en placo alvéolaire, et la maison est un construction "en kit", comme on pouvait en voir dans ces années là, avec une ossature en bois accueillant des panneaux de béton vissés.

Du coup il est extrêmement difficile de câbler ces nouvelles prises en passant par les combles et impossibles par les murs périphériques.
C'est pour cela que le frigo doit rester sur une prise existante car il n'est pas aligné avec les éléments de la cuisine .

Le tableau électrique se trouve sur la cloison devant accueillir four et plaque et hotte dans la pièce adjacente (la buanderie).
Pour le lave-vaisselle je pense utiliser une goulotte extra plate circulant dans le vide sanitaire des caissons de cuisines.

J'ai plusieurs questions

-Le tableau
Un tableau 1 rangée
avec un interrupteur différentiel type A 63a
pour la plaque induction sur 6² avec disjoncteur 32A
pour le lave linge sur 2.5² sur disjoncteur 20A
avec un interrupteur différentiel type AC 63A
pour le lave vaisselle sur 2.5² avec disjoncteur 20A
pour le four sur 2.5² avec disjoncteur 20A
pour la hotte sur 2.5² avec disjoncteur 16A

soit 9 modules équipés

Est ce que la tableau vous parait juste ?

Pour sa fixation, il n'y a plus de la place dans le petit bac d'encastrement contenant le disjoncteur EDF (le linky est dehors) et le tableau 2 rangée actuel.
Quels conseils pouvez vous me donner pour l'installer sur la cloison ?
Comment l'alimenter correctement : diamètre des fils ? où le relier ? directement en sortie de disjoncteur EDF ou en tête du tableau actuel ?

Bien sûr les prises existent déjà dans l'ancienne installation, mais je crois qu'il n'y pas de protection différentielle d'où mon souhait d'avoir une installation neuve.

-Pour la goulotte devant permettre la création de la prise du lave vaisselle. La prise va se trouver dans le caisson sous évier adjacent et elle va croiser les évacuations du lave linge, du lave vaisselle et de l'évier. Est ce que cela pose un problème ?

Faut il faire passer le consuel pour ce type d'installation ? Quels risques encoure mes parents sil ils ne le font pas passer ?

Si nécessaire je peux poster des photos du tableau actuel

Bien cordialement

Carminas
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3209
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 12:34

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Carminas » mer. 25 août 2021 19:09

Bonsoir

Pourquoi avec 5 circuits mettez vous 2 interrupteurs différentiels ?
Un seul 30mA 63A type A suffirait largement pour l'ensemble !

Vous pouvez câbler la hotte en 1,5² c'est plus facile
Des disjoncteur 16A à la place des 20A peuvent suffire si vous le voulez (aucun des appareils cité ne tire plus de 3500W).

Pour alimenter votre tableau :
- 3G10² protégé au départ par un disj 40A placé dans le tableau principal (auquel cas un ID 40A suffit), pour 9kW maxi
- 3G10² protégé au départ par un disj 50A placé dans le tableau principal, pour 11,5kW maxi
- 3G16² protégé au départ par un disj 63A placé dans le tableau principal, pour 14kW maxi

Pour l'alimentation de LV, arrangez vous pour laisser 3 cm de distance ave les canalisation d'eau afin d'éviter de subir les éventuels effets de la condensation.


Aucune obligation de faire passer le consuel
Aucun risque si vous respectez la norme en vigueur.
Carminas

Avatar du membre
Olive34
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : dim. 7 juil. 2013 18:01

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Olive34 » mer. 25 août 2021 20:01

Merci pour vos réponses
Carminas a écrit :
mer. 25 août 2021 19:09
Bonsoir

Pourquoi avec 5 circuits mettez vous 2 interrupteurs différentiels ?
Je pensais que l'ID type AC était obligatoire pour le LV, four, hotte...
Un seul 30mA 63A type A suffirait largement pour l'ensemble !
Du coup c'est noté et moins cher :-)
Vous pouvez câbler la hotte en 1,5² c'est plus facile
Je pensais acheter une seule bobine/gaine pour tout câbler en 2.5²
Des disjoncteur 16A à la place des 20A peuvent suffire si vous le voulez (aucun des appareils cité ne tire plus de 3500W).
Je vérifierai la puissance des appareils, c'est noté pour les disjoncteurs en 16A
Pour alimenter votre tableau :
- 3G10² protégé au départ par un disj 40A placé dans le tableau principal (auquel cas un ID 40A suffit), pour 9kW maxi
Je croyais qu'il fallait additionner l'ampérage des différents disjoncteur et garder une marge, d'où le 63A
- 3G10² protégé au départ par un disj 50A placé dans le tableau principal, pour 11,5kW maxi
- 3G16² protégé au départ par un disj 63A placé dans le tableau principal, pour 14kW maxi
ok
Pour l'alimentation de LV, arrangez vous pour laisser 3 cm de distance ave les canalisation d'eau afin d'éviter de subir les éventuels effets de la condensation.
Je ne le savais pas, merci pour l'info. A l'endroit où elles vont se croiser également ? ou seulement sur leur parcours ?

Aucune obligation de faire passer le consuel
Aucun risque si vous respectez la norme en vigueur.
Ok

Le nouveau tableau, puis je le mettre juste à côté l'ancien ? en applique sur le placo ?


Pour le lave linge, dans la buanderie, il y a 2 possibilités.
Soit ils gardent l'actuel, mais sa seule place possible est sous le tableau électrique, sur élevé pour faciliter le chargement. Donc le haut du lave linge serait à 30/40cm du disjoncteur EDF. J'ai de gros doute d'un point de vue sécurité.
Soit le remplacer par un avec chargement vertical et il irait dans un angle près de la fenêtre. éloigné de plus d'un mètre du tableau. Certainement mieux.

Cdlt

Carminas
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3209
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 12:34

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Carminas » mer. 25 août 2021 20:35

Bonsoir

Les circuits plaques, LL, IRVE doivent obligatoirement être sous un type A
Les autres circuits peuvent être sous un type A ou un type AC
Pour rappel un type A, c'est un type AC qui possède en plus une protection contre les défauts des composantes continues.

Dans la mesure où il y a un disjoncteur 40A au départ, vous etes certain de ne pas dépasser 40A.
Donc aucun risque de surcharger un interrupteur différentiel 30mA 40A
Si vous tentez de dépasser 40A, le disjoncteur 40A sautera
C'est le principe de la protection par l'amont

Dans l'idéal tenez les canalisations éloignées partout.
Une fois de plus l'idée est de se protéger contre les effets de la condensation.
Donc essayez que les canalisation électriques soient plus hautes que les canalisations d'eau

Je ne vois pas ce qui vous empêche de mettre le nouveau tableau à côté dans l'ancien.
Dans ce cas on ne considère pas qu'il s'agit d'un tableau principal et d'un tableau divisionnaire, mais plutôt un seul tableau logique constitué de 2 enveloppes physiques.
A ce titre, pas besoin d'ajouter un disjoncteur au départ. On applique les mêmes règles que pour toutes les rangées du tableau (pour le coup règle amont ou aval à respecter).

Pour l'emplacement ce qui compte c'est celui du point d'eau, donc du robinet d'alimentation.
Il doit être au moins à 60cm du panneau de contrôle EDF et des tableaux.
Carminas

Avatar du membre
Olive34
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : dim. 7 juil. 2013 18:01

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Olive34 » mer. 25 août 2021 20:51

Le nouveau tableau va être à côté, mais en dehors du bac d'encastrement, car il n'y a plus de place.
Donc je compte le fixer en applique sur le placo.

Donc je suppose qu'il va être considéré comme divisionnaire.

Le fait que la tableau principal soir câblé en unipolaire, puis je câbler le nouveau en bipolaire ?

Carminas
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3209
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 12:34

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Carminas » mer. 25 août 2021 21:50

Ok pour le divisionnaire

Il y a un interrupteur différentiel sur le 1er ?
Car si c'est le cas, vous risquez d'en mettre 2 en cascade si vous repiquez le neutre sur le bornier.

Une photo ?
Carminas

Avatar du membre
Olive34
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : dim. 7 juil. 2013 18:01

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Olive34 » mer. 25 août 2021 21:57

Je prendrai une photo demain.

Merci et bonne soirée :-)

Avatar du membre
Olive34
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : dim. 7 juil. 2013 18:01

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Olive34 » jeu. 26 août 2021 13:46

Bonjour

La photo du tableau actuel

Image

Carminas
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3209
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 12:34

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Carminas » jeu. 26 août 2021 19:30

Bonsoir

Il n'y a pas de différentiel 30mA, comme ca la question de les mettre en cascade ne se pose pas.

Je vous conseille vivement :
- soit d'en mettre un dans chaque tableau pour protéger individuellement chaque tableau.
- soit d'en mettre un seul en tête du tableau actuel qui protègera l'ensemble
Carminas

Avatar du membre
Olive34
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : dim. 7 juil. 2013 18:01

Re: Rénovation d'une cuisine

Message par Olive34 » jeu. 26 août 2021 19:42

Bonsoir,

Si j'en mets 2, un dans chaque tableau, comment dois je raccorder les 2 tableaux ?
Dans un précédent message, vous parlez d'éviter de les mettre en cascade.

Répondre

Retourner vers « Réalisation d’installation bâtiment et tertiaire »