Court-circuit en régime IT

Calculs divers, électrotechnique, les mesures…
Avatar du membre
Nico07
Nouveau
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : dim. 17 nov. 2019 16:18

Court-circuit en régime IT

Message par Nico07 » jeu. 28 nov. 2019 20:55

Bonjour,

Je profite de ce forum pour poser les questions que j'aurais du poser pendant mes études.
Celle qui me trotte dans la tete aujourd'hui concerne le régime de neutre IT.

En régime IT, lorsqu'un défaut d'isolement se produit, le courant de fuite passe par la terre, mais est "stoppé" par la forte impédance du neutre et est détecté par le CPI. Pas de déclenchement au 1er défaut, mais le circuit de terre est mis au potentiel de la phase en défaut.

Si un 2nd défaut se produit ailleurs sur l'installation, un court-circuit se produit entre la 2nde phase en défaut et la terre, donc la 1ere.
Ma question est: quel sera le comportement de l'installation si les 2 défauts se produisent sur la même phase à 2 endroits différents ?

Merci

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4265
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Court-circuit en régime IT

Message par Candela » ven. 29 nov. 2019 11:04

Bonjour,
Nico07 a écrit :
jeu. 28 nov. 2019 20:55

Ma question est: quel sera le comportement de l'installation si les 2 défauts se produisent sur la même phase à 2 endroits différents ?

Il ne se passe rien: on se rapproche un peu plus des conditions du régime TN*, c'est tout! Que ce premier défaut soit unique ou constitué de plusieurs défauts impédants ne change rien à l'affaire: tous les circuits doivent être efficacement protégés contre les court-circuits par les protections de surintensité ou, en complément, par des DDR.
Mais c'est toute la difficulté du régime IT: cette notion de "premier" et "deuxième" défaut n'est accessible au raisonnement que s'il s'agit de défauts relativement francs. On voit trop souvent des installations négligées où le "défaut" signalé par le CPI n'est que la somme de micro-défauts.
Non seulement il est impératif de rechercher rapidement (24 h semblent un délai raisonnable) un "1er défaut" signalé , mais il faut, autant que possible, rechercher et éliminer périodiquement les micro-défauts afin d'éviter d'avoir une situation totalement illisible. Et donc posséder l'équipement nécessaire...

Cordialement
*Rappel: même si très logiquement en TN c'est le neutre qui est relié à la terre, ce n'est pas une obligation (voir 411.4.1). En schéma IT, toute situation où un seul conducteur actif est relié à la terre par une impédance suffisamment faible (volontairement ou non) relève de ce régime.

Répondre

Retourner vers « Protection des départs, les longueurs des lignes et sections… »