Protection départ transformateur NF C 13-100

Calculs divers, électrotechnique, les mesures…
Avatar du membre
halimo
Assidu
Assidu
Messages : 28
Enregistré le : mar. 18 sept. 2018 23:54

Protection départ transformateur NF C 13-100

Message par halimo » lun. 2 sept. 2019 16:54

Bonjour messieurs ;

l'article 434.1 "Généralité" de la norme NF C 13-100 stipule :

Il peut être prévu, à la demande de l'utilisateur, d'installer une protection contre les défauts à la terre, lorsque la somme des circuits de liaison entre l'appareil et ou les transformateurs est inférieure à 100m.

1- Normalement lorsque la longueur est supérieure à 100m et pas inférieure?

2- Pourquoi techniquement nous devons installer une protection homopolaire à une distance supérieure à 100m de longueurs de câble ente le transformateur et la protection?

Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4229
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Protection départ transformateur NF C 13-100

Message par Candela » mar. 3 sept. 2019 08:50

Bonjour,
Point 1:
La rédaction du 434.1 est claire: la protection contre les défauts de terre est obligatoire si la somme des longueurs est supérieure à 100 m ou s'il est fait usage d'une protection par relais indirects. Cette dernière condition implique une protection de terre chaque fois que la protection générale est assurée par disjoncteur (plusieurs transfos ou IBsupérieur ou égal à 45A.).
Cela dit, je n'ai jamais vu EdF/ErDF/Enedis refuser une protection homopolaire à un abonné HTA, mais ce n'est effectivement pas obligatoire si la somme des longueurs est <100m.
Point 2:
C'est un problème de sélectivité: éviter de perturber le réseau (et les autres abonnés!) lorsque survient un défaut phase-terre. Alors, pourquoi cette limite de 100 m? Elle est ancienne et date des premières éditions de la C13-100 lorsque les protections étaient classées A,B,C ou D. Et...il faut bien une limite :lol:
On peut considérer qu'en dessous de 100m les parcours aériens ou souterrains "exposés"* sont rares. Beaucoup de postes sont préfabriqués avec une distance minime entre protection et transfo.
Mais à l'heure actuelle la majorité des défauts survient par amorçage interne à une cellule : extrémité défectueuse, humidité excessive, incursion d'animaux...

Cordialement
*ce qui veut dire risque d'excavation, de mouvements de terrain

Avatar du membre
halimo
Assidu
Assidu
Messages : 28
Enregistré le : mar. 18 sept. 2018 23:54

Re: Protection départ transformateur NF C 13-100

Message par halimo » mar. 3 sept. 2019 12:28

Bonjour M. Candela,

La raison de la sélectivité entre la protection générale et la protection départ je suppose est bien notée.

Mais sincèrement je n'ai pas encore assimiler votre explication en ce qui concerne la relation entre le défaut et la distance ?
"On peut considérer qu'en dessous de 100m les parcours aériens ou souterrains "exposés"* sont rares. Beaucoup de postes sont préfabriqués avec une distance minime entre protection et transfo."
pourriez vous expliciter un peu [thinking]

Merci M. Candela

Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4229
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Protection départ transformateur NF C 13-100

Message par Candela » sam. 7 sept. 2019 10:11

Bonjour,
A l'heure actuelle, la C 13-100 impose que le totalité des matériels compris entre:
-l'arrivée et le sectionnement BT si le comptage est en basse tension
-l'arrivée et le sectionnement HT en aval du comptage s'il est en haute tension
soient situés dans le même local (140)
Cela implique que tous les postes à comptage BT respectent une distance entre protection et transfo<100m
Tous les postes à comptage HT protégés par disjoncteur doivent comporter une protection contre les défauts à la terre(431- à moins qu'ils soient munis de relais directs, ce qui doit être exceptionnel actuellement!).
La c 13-100 n'étant pas -théoriquement*- d'application obligatoire, il se peut que le distributeur accepte une dérogation. Il s'agit:
-soit d'installations très anciennes maintenues en l'état, ou dont le propriétaire ne peut pas supporter les frais de mise en conformité
-soit de circonstances (très) particulières
Ceci explique que le nombre d'installations concernées soit très limité.

Pourquoi un abonné demanderait une protection contre les défauts à la terre s'il n'y est pas obligé?
Le risque est qu'un défaut à la terre ne soit pas suffisant pour une fusion franche des fusibles:
- le défaut est maintenu: risque d'incendie ou d'électrisation de personnes
-le fusible endommagé explose ultérieurement et endommage ou détruit l'appareillage
Cette insuffisance peut se produire, malqré une distance<100m, en raison de plusieurs circonstances aggravantes:
-transfo de faible puissance, liaison trop impédante
-installation en bout de ligne, notamment en aérien, en amont du point de livraison
Et, comme dit précédemment, en raison d'un risque "mécanique" aggravé par les circonstances locales. On ne considère pas de la même façon une liaison sur chemin de câbles à l'intérieur d'un bâtiment et une liaison aérienne extérieure, un câble traversant en souterrain la cour d'une usine...

Cordialement
*le distributeur a le pouvoir de refuser la mise sous tension d'une installation non conforme (15)

Avatar du membre
halimo
Assidu
Assidu
Messages : 28
Enregistré le : mar. 18 sept. 2018 23:54

Re: Protection départ transformateur NF C 13-100

Message par halimo » lun. 9 sept. 2019 15:26

Bonjour;

Merci infiniment M. candela

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Protection des départs, les longueurs des lignes et sections… »