zone critique d'un fusible HTA

Les intensités de CC, le pouvoir de coupure, les protections…
Avatar du membre
offgrid
De passage
De passage
Messages : 23
Enregistré le : dim. 2 déc. 2018 12:24

zone critique d'un fusible HTA

Message par offgrid » dim. 10 mars 2019 12:49

bonjour ,

1-Pourquoi parle t-on d'une zone critique pour un fusible HTA compris entre In et I3 ?

2-j'ai lu qu'entre In et I3 il y a fusion sans coupure mais qu'est ce que cela signifie?

avec :

I3 le courant minimal qui provoque la fusion et la coupure du fusible.
In le courant assigné du fusible


Merci

Avatar du membre
djcormick
Assidu
Assidu
Messages : 60
Enregistré le : sam. 17 oct. 2015 21:22

Re: zone critique d'un fusible HTA

Message par djcormick » dim. 10 mars 2019 19:38

Bonsoir
Un fusible n'est pas prévu pour fonctionner a IN ,d'ou le fait de bien le choisir pour eviter une fusion lente avec un eclatement du fusible ou pire parfois....

Avatar du membre
offgrid
De passage
De passage
Messages : 23
Enregistré le : dim. 2 déc. 2018 12:24

Re: zone critique d'un fusible HTA

Message par offgrid » dim. 17 mars 2019 12:39

bonjour

1-Tu voulais dire que pour un fusible HTA, il faut vérifier qu'il fonctionne en régime permanent à une valeur inférieur ou égal à In mais que le courant de court-circuit doit être supérieure à I3?

2-As tu de la documentation ?

Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4181
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: zone critique d'un fusible HTA

Message par Candela » lun. 18 mars 2019 14:36

Bonjour,
Voici un document très complet sur les fusibles HTA.
Je confirme que la fusion partielle (donc avec I<I3) fait perdre ses qualités au fusible est est à éviter absolument.
Le risque est l'explosion du fusible qui endommage sérieusement la cellule si elle ne la détruit pas.
Les cellules actuelles, qu'elles soient à pas réduit avec fusible à l'air libre ou de type compact avec fusibles en puits sont beaucoup plus sensibles à la qualité des fusibles.
Les points à surveiller:
-les fusions partielles, comme indiqué précédemment. Par exemple, en cas de fusion d'UN fusible, il faut remplacer les TROIS
-la reprise d'humidité (concerne surtout les vieux fusibles, non étanches)
-l'oxydation des calottes
-le serrage défectueux des tulipes ou mâchoires
-les chocs de manutention
Il a longtemps été exigé la présence dans chaque poste d'un "ratelier à fusibles" exposant ceux-ci à l'air libre. C'était une erreur: les fusibles doivent être conservés dans leur emballage d'origine qui les protège des chocs, et de l'humidité (à condition que l'air ambiant ne soit pas trop humide et sans écarts de température importants).
Enedis(EDF à l'époque),conscient de ces problèmes, a dans les années '90 muni ses agents d'exploitation de "testeurs de fusibles" développés spécialement et aussi performants que pratiques à utiliser. Les modèles destinés au "privé" sont chers et de ce fait bien peu de maintenanciers en disposent.
Quand aux exploitants privés, ils ne voient souvent pas la nécessité de jeter un fusible non percuté et qui leur semble intact, notamment en raison du prix...
Cordialement

Avatar du membre
offgrid
De passage
De passage
Messages : 23
Enregistré le : dim. 2 déc. 2018 12:24

Re: zone critique d'un fusible HTA

Message par offgrid » jeu. 21 mars 2019 23:18

Bonsoir,

J’aimerai un complément par rapport au fusible basse tension pour la distribution publique HPC-HN 63 S 20 :In = 125-200-250-400 A
Inf = 1.3 In et If = 1.6 In

1-Par exemple avec un fusible 125 A avec un Inf de 162 A (Inf = 1.3 In pour le 125 A ), le fusible 125 A doit supporter 162 A (Inf) sans fondre pendant
2 h 00 (c’est la définition de Inf)

Mais est-ce qu'avec un courant Inf de 162 A au delà de 2 h 00, le fusible va fondre de façon certaine ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2-Toujours avec un fusible 125 A : Pour tout courant entre In-125 A- et strictement inférieur à Inf (Inf = 162 A), le fusible HPC ne fondra pas de façon certaine?

Si la réponse est négative pouvez vous m’expliquer pourquoi il fondra même avec un courant entre In et Inf ?
“Le fusible peut ne ne jamais fondre à Inf” : Avec un temps inférieur au temps conventionnel?

Merci pour vos conseils

Répondre

Retourner vers « Les protections HT BT, les TC, comptage, les énergies : S, P, Q »