Incident sur cellule interrupteur HTA

Vos remarques, vos souhaits, articles rubriques…
Répondre
Avatar du membre
mouna abdelilah
Arrivant
Arrivant
Messages : 4
Enregistré le : dim. 3 juin 2018 18:28

Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par mouna abdelilah » dim. 3 juin 2018 18:33

bonjour
> Apres renvoie de courant sur une cellule interrupteur ouverte de type
> NEXANCE et après presque 7 min on a constaté un déclenchement de départ qui
> alimente la cellule suivie d'un explosion énorme dans le carter renfermant
> l'appareil de coupure en dégageant de la fumée à l’arrière de
> l’interrupteur et en bas de la cellule sans qu'il ya des traces d’amorçage
> dans les parois de la cellule en question.
> La question est ce qu'il s'agit de surpression ou de baisse pression de gaz
> sf6 dans le compartiment de coupure.

> Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4091
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par Candela » lun. 4 juin 2018 23:31

Bonsoir,
De toute évidence, il y a eu rupture de la membrane de sécurité en raison d'une surpression due à un amorçage interne
L'évacuation des gaz par la cheminée à l'arrière et vers le bas est normale: c'est la protection du personnel contre les effets d'un arc interne.
Plusieurs causes possibles;
-surtension sur le réseau: peu probable si la cellule est en bon état. L'amorçage a en général lieu dans l'air
-fuite importante de SF6: étrange comme cause unique, l'interrupteur tenant la tension nominale à pression atmosphérique.
- mauvais positionnement de l'équipage mobile conduisant à une position intermédiaire. Je ne sais pas si c'est envisageable; il faudrait de toutes façons que le mécanisme ait été forcé.
-combinaison d'une fuite et d'une surtension: ce serait une explication assez plausible. Reste à savoir si une terre occurrence s'est produite
-vous dites que la cellule était "ouverte", mais vous ne précisez pas si elle était à la terre. Si elle ne l'était pas, une remontée de potentiel de terre (foudre?) pourrait avoir causé un amorçage.

Voilà quelques idées "de devant mon clavier". A vous de voir si l'une de ces circonstances peut s'envisager.

Cordialement
PS je ne retiens pas l'absence totale de SF6, impossible à moins d'un démontage de l'interrupteur après son installation. Toutes les cellules neuves sont essayées à 50 kV 50 Hz 1 mn en fin de fabrication. Par ailleurs, une fois le gaz à pression atmosphérique, il n'y a plus d'échange avec l'atmosphère.

Avatar du membre
mouna abdelilah
Arrivant
Arrivant
Messages : 4
Enregistré le : dim. 3 juin 2018 18:28

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par mouna abdelilah » mar. 5 juin 2018 17:27

Bonjour
Je tiens a vous informer que le sectionneur de terre été ouvert le moment de mise sous tension de tète des câbles ,une surtension dans le réseau n'est pas envisageable parce-que l'exploitation se fait dans un réseau stable.
Le fait qu'il y'avait un déclenchement de départ après sept minutes de rétablissent de courant sur la cellule et par suite un courant de défaut enregistré par le relais de protection Iapf=Ibpf=Icpf=2,89 KA et Io=33,4A.
A savoir la protection chronométrique de départ et de l'ordre de 400ms.

Cordialemen

Avatar du membre
Mercure2
Passionné
Passionné
Messages : 180
Enregistré le : jeu. 4 avr. 2013 20:46

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par Mercure2 » ven. 15 juin 2018 01:58

Bonjour CANDELA
j'interviens dans le même sujet avec quelques remarques qui peuvent orienter l'investigation
,et puisque vous avez rétablit le courant depuis un poste de livraison .le sectionneurs MALT était ouvert
et l'interrupteur est fermer pour alimenter le jeux de barre.je suppose q'aucune intervention n'était entrepris dans la cellule
en défaut .on pas définit l'objectif de l'intervention .est ce que les conditions climatique du poste sont acceptable .humidité
salinité de mer , (en général l'état de l'appareil ).
j'ai une autre remarque le temps de coupure 400 ms semble un peut long
L'arc interne peut être la conséquence par exemple de : un corps étranger entre phases provoqué par un oubli d'outils,
un petit rongeur, etc. 􀂃 un desserrage de connexion (dilatation différentielle) une détérioration de composant ( TI, TP, tête de câble,...)

Les normes définissent 3 types de défauts liés à un arc interne :
1) Un défaut dans le compartiment têtes de câbles ( ce qui arrive le plus souvent )
2) Un défaut consécutif à une « non-coupure » de l’appareil
3) Un défaut dans le jeu de barres
Défaut terminaisons câbles ( percement du terminal) ;ou introduction d'un corps étranger (rongeur,serpent , humidité etc) baisse ou perte de l'isolation .
perte d’isolation de la chambre de coupure. Par exemple, la chute d’une cellule pendant la manutention pourrait entraîner une fissure du carter SM6 et une fuite du gaz de coupure (SF6).(
Les performances de la coupure de l’interrupteur. Un arc se créerait entre les 3 phases à l’intérieur du carter et une combustion du cuivre commencerait avec fort dégagement gazeux dangereux pour l’opérateur.
les cellules normalement possède une membrane de sécurité qui s’ouvre à l’arrière du carter permettant aux gaz de se détendre.pour la sécurité de l’opérateur

Cordialement
je m'interesse à l'échange de l'information,le retour d'éxpérience

Crl

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4091
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par Candela » mar. 19 juin 2018 14:24

Bonjour,

@ Mercure: dans la mesure où, de toute évidence, il y eu rupture de la membrane de sécurité (cf explosion, évacuation des gaz par la cheminée arrière, pas de manifestations dans les compartiments), cela élimine toutes les autres hypothèses.
Si le départ est un poste-source ou une sous-station privée (donc avec des disjoncteurs en aval), le temps de coupure de 400 ms est tout à fait normal afin de permettre la sélectivité.

@mouna abdelilah
1- êtes-vous certain que le sectionneur était TOTALEMENT ouvert, aussi bien côté phases que côté terre? Je ne connais pas ces cellules, ni leur origine (Nexans ne fabrique, à ma connaissance, que des câbles et du matériel de raccordement) et je ne sais pas si la chose est possible. Mais dans ma carrière, j'ai vu des accidents totalement improbables...
2-vous excluez toute surtension...mais avez vous des enregistrements? Il y a une catégorie particulièrement vicieuse et qui sont à l'origine de beaucoup d'amorçages inexpliqués: ce sont les surtensions de manoeuvre qui se produisent lorsqu'il y a d'importantes inductances ou capacités relativement proches de l'organe manoeuvré. Elles sont causées par la manoeuvre d'un organe parfois éloigné. Elles passent généralement inaperçues, sauf quand une circonstance particulière fragilise un organe ou un récepteur particulier.
Je ne saurais trop vous conseiller de faire expertiser cette cellule par le fabricant (en présence d'un expert indépendant si vous pensez qu'il peut y avoir litige): j'y ai souvent assisté, et peux vous dire que c'est souvent très instructif...
Cordialement

Avatar du membre
mouna abdelilah
Arrivant
Arrivant
Messages : 4
Enregistré le : dim. 3 juin 2018 18:28

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par mouna abdelilah » jeu. 21 juin 2018 18:17

Bonjour:
Oui je suis certains que le sectionneur de terre et l'interrupteur étaient complètement ouvert.
Nexans MAROC fait rassembler des cellules interrupteurs et le carter et plusieurs composant de la cellule sont importés de l’étranger.
Suivant les enregistrement une surtension à exclure.
La cellule endommagé a été récupérer par le fabricant pour l' expertiser.
La question qui se pose est ce en absence d'un expert indépendant en peut compter seulement sur l'expertise de fabricant ?
Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4091
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par Candela » ven. 22 juin 2018 00:41

Bonsoir,
mouna abdelilah a écrit :
jeu. 21 juin 2018 18:17

La cellule endommagé a été récupérer par le fabricant pour l' expertiser.
La question qui se pose est ce que en absence d'un expert indépendant en peut compter seulement sur l'expertise de fabricant ?
Je ne peux qu' essayer de vous décrire les pratiques en la matière.
Côté fabricant, c'est une question de "culture d'entreprise". Les grandes sociétés tiennent à leur réputation, ce qui inclut parfois de reconnaître leurs erreurs et de les réparer. Donc, en général, on peut leur faire confiance. Mais à la marge, les experts du service Après-vente, ou du bureau d'études (selon la société ou le cas cela peut varier) sont parfois influencés par les commerciaux et peuvent, très discrètement, omettre certains détails...
De l'autre côté, et c'est quelque chose que j'ai souvent rencontré, sur des problèmes très techniques il peut être difficile de trouver un expert ayant le niveau de connaissances suffisant pour comprendre les phénomènes rencontrés et déceler les failles de raisonnement face à un ingénieur qui, lui, connaît parfaitement son produit, et les problèmes éventuellement rencontrés auparavant.
L'expert doit donc être suffisamment averti du produit et du problème en cause pour comprendre et valider -ou contrer- les arguments du constructeur. Il faut étudier avec soin son origine, son expérience , le type d'affaires qu'il a eu à traiter...
Un petit détail: si c'est votre entreprise qui choisit et rémunère cet expert, il n'est pas "indépendant". Comme un avocat!
Sont considérés comme indépendants:
-les experts désignés par les tribunaux pour une affaire désignée (ils prêtent serment)
-les experts-arbitres désignés en commun par les deux parties
Par expérience, le procès doit être le tout dernier recours (les coûts et les délais s'envolent).
Si je peux vous donner un conseil: faites-vous accompagner par une personne compétente et capable de vous traduire les explication et de poser des questions pertinentes; mais à ce stade, évitez d'envenimer les choses et ayez pour objectif une "expertise amiable". Il sera bien temps de passer la vitesse supérieure si vous sentez que l'on vous manipule.

Cordialement

Avatar du membre
mouna abdelilah
Arrivant
Arrivant
Messages : 4
Enregistré le : dim. 3 juin 2018 18:28

Re: Incident sur cellule interrupteur HTA

Message par mouna abdelilah » lun. 9 juil. 2018 17:31

bonjour:
Voici les résultats de l'expertise.
Diagnostic visuel:
_Câble secondaire du VGA grillés.
_Fusion des coquilles au compartiment câbles .
Diagnostic après intervention sur ampoule a gaz SF6
_Contacts internes de l'interrupteur intacts.
Constat:
Les indices constatés visuellement prouvent q'un amorçage s'est produit au niveau des coquilles départ câble de la cellule.
Travaux de la cellule et testes réalisés:
_Remplacement du VPIS présence tension dont les câbles été grillés.
_Essuyage de l'ampoule et des VGA des traces de carbonisation avec du chiffon.
_Examination des contacts internes de l'interrupteur état propre.
_Essai diélectriques à 45KV/1min sur les trois phases concluant.
Conclusion:
Vue l’état interne de l'interrupteur et suite au essais on déduit que la cellule ne présente aucune anomalies même après incident est lié à un corps étranger qui a court-circuité les phases au niveau des coquilles dans le compartiment câbles.Fin de rapport d'expertise.
A noter que avant toute mise sous tension d’un nouveau départ on procède comme à l’accoutumée au vérification de résistance d'isolement des câbles concluant.
Absence des traces d’amorçage d'un corps étranger sur les parois de la cellule et au niveau des boites d’extrémités et les tresses des câbles qui sont restées intactes et sont réutilisées ultérieurement.
Détail de déroulement de l'intervention sur l'ampoule et le niveau de pression de gaz SF6 avant et après l'intervention sur l'ampoule.
L’état de la membrane de sécurité en arrière de la cellule surtout une évacuation de fumée intense par la cheminée arrière de la cellule.
Cordialement

Répondre

Retourner vers « Le site et les forums »