Habilitation b1

Pourquoi et qui peut faire quoi !
Avatar du membre
heliot
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 12:09

Habilitation b1

Message par heliot » dim. 22 avr. 2018 12:25

A mon travail ils ont pris un homme d'entretien avec les habilitations électriques B1 li n’ai pas électricien. J’aurais aimé savoir qu'elle Tavaux a-t-il le droit de faire en électricité exemple changer une prise de courant un interrupteur un hublot, changer un disjoncteur extérieur. Cordialement.

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 90
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: habilitation b1

Message par Henri II » dim. 22 avr. 2018 16:14

Hello !

En toute logique on définit ce qu'on attend d'un salarié en matière de tâches à risques électriques puis on en déduit quelle habilitation il conviendrait de lui donner après satisfaction des conditions nécessaires.

Mais bon je réponds à la question inverse "que peut faire un salarié habilité B1 ?" : un salarié habilité B1 "exécutant" est un salarié qualifié chargé de réaliser des "travaux d'ordre électrique", sur des installations électriques en "Basse Tension" "consignées hors tension", sous la direction d'un salarié habilité B2 "chef de chantier" et sans approcher des pièces nues à moins de 30cm. Un salarié B1 ne peut pas travailler de manière autonome, ni consigner-consigner une installation. En bref, il ne peut pas réaliser de sa propre initiative et seul les travaux que tu as donnés en exemple*.
* remarque : je ne sais pas ce que tu appelles un "disjoncteur extérieur".

Pour réaliser certains "petits" travaux d'ordre électrique simples" il faut être habilité BS "chargé d'interventions BT élémentaires". Ces interventions élémentaires sont limitées aux circuits terminaux BT de tension inférieure ou égale à 400 V en alternatif (600 V, en continu), avec protection contre courts-circuits ne dépassant 32A en alternatif (16 A en continu), de sections inférieures ou égales à 6 mm2 cuivre (10 mm2 aluminium), avec organe de coupure assurant le sectionnement (pour une mise hors tension en sécurité). Ce salarié habilité BS travaille seul (il ne dirige pas d'exécutant) et assure sa propre sécurité (dont la mise hors tension du bout d'installation qui le concerne), mais ne doit approcher des pièces nues à moins de 30cm. Il dispose du matériel adéquate nécessaire (dont un VAT).

Ces interventions BT élémentaires sont exclusivement les tâches suivantes (toute autre tâche est exclue) :
- Remplacement à l’identique d’un fusible BT effectué après avoir vérifié l’absence de tension de part et d’autre du fusible (mais si fusible enfermé est monté dans un appareil protégeant contre les risques de contacts directs et de projection en cas de fermeture sur court-circuit, il n’y a pas lieu de vérifier la mise hors tension).
• Remplacement à l’identique d’une lampe, d’un accessoire d’appareil d’éclairage, d’une prise de courant ou d’un interrupteur.
• Raccordement d’un élément de matériel électrique à un circuit en attente, protégé contre les courts-circuits (ex : raccordement d’un circulateur de chauffage).
• Réarmement d’un dispositif de protection sur une installation et dans un environnement garantissant la sécurité du salarié.

Tout ça est défini par la norme NF C18-510 de référence règlementaire. A+

Avatar du membre
heliot
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 12:09

Re: habilitation b1

Message par heliot » dim. 22 avr. 2018 19:00

Je vous remercie pour tout les détaille donc il ne peu pas faire grand-chose à la rigueur changer une prise un interrupteur et une lampe. Il n’ai pas électricien il est paysagiste qu’elle habilitation peut il passer. Je me suis trompé je parler de disjoncteur. Le chef de service l’oblige à intervenir sur toutes les installations électriques prises interrupteur éclairage hublot réglette néon projecteur halogène installer des panneaux ou dalles a LED a la place de spot halogène radiateur électrique sur les tableaux électriques (changé un télérupteur disjoncteur minuterie porte fusible) cordialement
Modifié en dernier par heliot le dim. 22 avr. 2018 19:23, modifié 1 fois.

Avatar du membre
heliot
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 12:09

Re: habilitation b1

Message par heliot » dim. 22 avr. 2018 19:22

heliot a écrit :
dim. 22 avr. 2018 19:00
Je vous remercie pour tout les détaille donc il ne peu pas faire grand-chose à la rigueur changer une prise un interrupteur et une lampe. Il n’ai pas électricien il est paysagiste qu’elle habilitation peut il passer. Je me suis trompé je parler de disjoncteur. Le chef de service l’oblige à intervenir sur toutes les installations électriques prises interrupteur éclairage hublot réglette néon projecteur halogène installer des panneaux ou dalles a LED a la place de spot halogène radiateur électrique sur les tableaux électriques (changé un télérupteur disjoncteur minuterie porte fusible) cordialement

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 90
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: habilitation b1

Message par Henri II » dim. 22 avr. 2018 19:44

(suite)

Non Heliot, tu ne m'as pas bien compris je crois. Un salarié habilité "B1 exécutant" ne peut pas travailler seul même pour ce genre de petits travaux, il faudrait qu'il travaille sous la direction d'un salarié habilité "B2 chef de travaux". Ou alors il lui faudrait les compétences d'une habilitation "BS chargé d'interventions BT élémentaires" et respecter le champ restrictif des installations et tâches que j'ai déjà mentionnées.

A+

Avatar du membre
heliot
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 12:09

Re: habilitation b1

Message par heliot » dim. 22 avr. 2018 20:41

B1 Il ne peut pas travailler seul. Pour travailler seule il doit passer B2 chef de travaux ou BS chargés d'interventions. Mais il n'a pas de diplôme électricien on m'a dit que sans diplôme on ne peut pas passer toutes les habilitations je voudrais savoir les qu'elle avec ou sans diplôme moi je m'occupe des espace vert le collègue me certifie qu'il peut travailler seule je vous remercie de votre patience

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 90
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: habilitation b1

Message par Henri II » lun. 23 avr. 2018 11:52

(suite)

Une des conditions d'habilitation c'est évidemment la compétence technique du salarié en matière d'installations électriques... Néanmoins aucun "diplôme d'électricien" n'est formellement exigé par la norme NF C18-510 même pour les habilitations les plus "hautes". Mais un diplôme d'électricien(CAP, CEP...) est évidemment la preuve d'un bon niveau de connaissance dans ce domaine...

Toutefois remplacer un fusible, une douille, un interrupteur, une ampoule... ne nécessite pas des connaissances extraordinaires de l'ordre de celles apportées par un diplôme d'électricien ! L'appréciation des compétences techniques en électricité d'un salarié par rapport au travail envisagé (et donc d'une habilitation adéquate) relève de la responsabilité de l'employeur.

A+

Avatar du membre
flaschgordon
Assidu
Assidu
Messages : 72
Enregistré le : mer. 18 janv. 2017 13:20

Re: habilitation b1

Message par flaschgordon » lun. 23 avr. 2018 12:00

Bonjour à tous, Héliot, si l'employeur habilite B1, implicitement il interdit à cette personne de travailler seul pour réaliser des travaux électriques.

Si la personne possède les compétences pour réaliser ces travaux en autonomie il peut être habilité B2; c'est à l'employeur de vérifier ces compétences.
Les compétences peuvent très bien être apprises " sur le terrain" sans avoir à passer un diplôme en électricité, l’employeur doit également former son salarié aux risques électriques à moins que ce salarié ait déjà fait cette formation aux risques ( attestation de formation).

Aussi: qui consigne les installations pour que les travaux se fassent en toute sécurité??

Ah je vois qu"Henri II vient de répondre, bon, je laisse quand même

@+
Modifié en dernier par flaschgordon le lun. 23 avr. 2018 22:46, modifié 1 fois.

Avatar du membre
heliot
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 12:09

Re: habilitation b1

Message par heliot » lun. 23 avr. 2018 14:30

Bonjour pourtant l afpa refuse les habilitations br à des personnes sans cap électricien

Avatar du membre
flaschgordon
Assidu
Assidu
Messages : 72
Enregistré le : mer. 18 janv. 2017 13:20

Re: habilitation b1

Message par flaschgordon » lun. 23 avr. 2018 17:02

RE, oui et certainement d'autres organismes de formation aussi, le problème vient du fait qu'une formation " à la sécurité électrique en vu d'être habilité par exemple BR, B2..... " est une formation à la sécurité, ce n'est pas une formation où l'on apprend à réaliser des installations électriques (même les plus simples) .

Ces habilitations concernent du personnel réalisant / dirigeant des travaux / interventions électriques , donc des personnes qui possèdent déjà des compétences dans ce domaine, ces compétences peuvent être acquises lors d'un CAP, BEP.....ou alors "sur le terrain".

La demande d'un diplôme en électricité permets pour les organismes de formation de s’assurer " les prés requis" de la personne désirant suivre cette formation aux risques électriques.

Attendre d'autres avis
@+
Modifié en dernier par flaschgordon le dim. 13 mai 2018 11:13, modifié 4 fois.

Répondre

Retourner vers « L’habilitation électrique »