Génératrice et sa rémanence perdue

Vos problèmes concernant les mesures, les pannes des moteurs et alternateurs en général.
Invité

Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Invité » dim. 1 mai 2011 22:41

Bonsoir,

C'est mon premier message, je ne suis pas franchement un fondu d'électricité mais réguliérement ça me pose problème, comme le solfège j'ai comme une acalculie à cette grammaire, un blocage psychologique dés qu'il faut raisonner avec les courants à electrons ... d'ailleurs je crois que l'origine vient de l'imbroglio dans ma tête lorsque mon prof de physique a commencer à nous dire que le sens du courant est à l'opposé de celui des electrons en rajoutant aussitôt : mais ça change rien du tout ( moi dans ma petite tête je me suis dis alors que ça doit bien avoir quelques conséquences quelques part et j'ai jamais oublié que les électrons allaient dans le sens contraire du courant et j'en suis toujours perturbé quand j'essaie de raisonner avec les courants à électrons, même quand j'essai par analogie avec l'hydraulique je suis vite limité par mon entendement ) : voilà ma petite histoire en guise d'intro !

Mon prob actuel , le voici :

Je voudrais savoir comment mesurer la rémanence d'un rotor de génératrice et/ou restaurer cette rémanence perdue.

J'ai un groupe électrogène triphasé dont le rotor est magnétisé (?) avec un courant continu car il y a deux charbons sur des collecteurs du rotor bobiné et un pont de diode qui les alimente à l'arrière du moteur, pas de condensateurs en vu sur mon groupe électrogène.
Cela va faire très longtemps que je ne m'en suis pas servi, entreposé quasi neuf en plus et je pense (en fait ont m'a dis que ... ) il pourrait s'agir de la perte de rémanence, avant de regarder plus loin vers la régulation ou autre comment m'assurer que le rotor a bien sa rémanence.

En fonctionnement avec une charge, il y a à peine 1,5 v aux bornes des charbons, et à peine plus à celui des sorties triphasées.

Il est possible je crois de injecter du courant continu aux bornes du rotor afin de leurs redonner du magnétisme ... mais combien de courant ...!

Je suis assez nul en électricité trés peur de tout faire sauter dans mon engin et donc je suis très très démunis, c'est un groupe diesel de 5kW d'origine PRC sans SAV particulier ... je suis donc pas trés bien maintenant !

Outre un testeur d'électricité, j'ai par ailleurs un appareil qui pourrait fournir un voltage et du courant bien précis : c'est une alimentation de laboratoire sans doute ça va aider à contrôler ce qu'ont pourrait faire, mais j'ai besoin de conseils sur ce coup et donc je me tourne vers ceux qui savent. (jeux de mot avec anglicisme !)

Très grand merci par avance pour votre aide.

cordialement

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 2963
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Labobine » lun. 2 mai 2011 09:28

Bonjour,
En lisant votre introduction j'avoue avoir été très pertubé par l'histoire des électrons et ses conséquences sur l'hydraulique !!, la suite m'a heureusement remis dans la réalité.
Vous avez bien trouvé la solution : pour remettre du rémanent il suffit bien d'injecter pendant 4 ou 5 'secondes du courant continu aux bornes des balais. Votre alim de labo peut largement suffire et la tension peut aller de 4,5volts (pile) à 12 ou 24volts (chargeur de batterie par exemple). Cela doit se faire le groupe arrété évidemment. Il faut parfois s'y remettre à deux fois en inversant le + et le - la deuxième fois. Pour l'intensité aucune importance mais plus il passe d'intensité plus le rémanent sera fort.
Regardez votre MP en cliquant sur "Panneau de l'utilisateur (1 message privé)"
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Invité

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Invité » lun. 2 mai 2011 10:28

Bonjour,

comment à votre avis évaluer l'intensité max que peux supporter le bobinage au cours de cette manip ?

Est ce que l'analyse du pont de diode avant les balais pourrait aider en cela ? la grosseur des balais ? le diamétre des fils du bobinage ? la resistance du bobinage du rotor ? Je ne retrouve pas la notice de mon alim de labo (d'ailleurs je ne ferais rien san la retrouver avant), je crois avoir lu qu'il est judicieux de mettre dans le circuit une lampe en serie afin de limiter "lecazou" de trop d'intensité qui ferait griller quelque part le fil sacré de la bobine ou bien mettre un fusible.

Ca me fout la pétoche dés qu'il s'agit de balancer du jus sans trop savoir exactement ce que je fais, avant il suffisait de rester à la bougie, avec cette technologie par fils il y a pas moyen autrement que de s'y mettre !

Cordialement

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 2963
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Labobine » lun. 2 mai 2011 10:52

re,
Comme je vous l'ai dit l'intensité n'a que peu d'importance, cela ne prend que l'intensité que cela à besoin et en admettant que cela puisse supporter 0,5 Amp si vous mettez votre aliment qui peut donner 10Amp, cela ne prendra que 0,5Amp. Par contre si votre alim ne peut donner que 0,2 amp alors cela ne prendra que ces 0,2amp
Personnellement, que ce soit pour les groupes ou les poste à souder rotatif j'ai toujours fait avec un vieux chargeur de batterie 12volts de 5 Amp. et cela a toujours marché lorsque ce n'était qu'une histoire de rémanent évidemment. J'ai, je ne sais pas combien de fois dépanné par téléphone ce genre de panne et particulièrement lels électriciens qui se trouvaient chez leur client avec ce genre de panne, une fois même un groupe est arrivé à reprendre du rémanent avec comme source de courant continu celle de l'ohmmètre du contrôleur.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Avatar du membre
JeanYves56
Nouveau
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008 21:36

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par JeanYves56 » lun. 2 mai 2011 21:37

Bonsoir Labobine ,
et Fraise 24 ;-)

"Il faut parfois s'y remettre à deux fois en inversant le + et le - la deuxième fois. Pour l'intensité aucune importance mais plus il passe d'intensité plus le rémanent sera fort."

Si on peut comprendre qu'il faille re-magnétiser le rotor qui a perdu son aimantation remanente .
Je m'explique mal , pourquoi il faut inverser le sens du courant la seconde fois ??
La seconde fois ne detruit elle pas la premièdre ??
Comment expliques-tu cela ??

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 2963
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Labobine » lun. 2 mai 2011 22:13

Bonsoir,
Mon problème est toujours d'expliquer au clavier une chose que j'ai fait des milliers de fois les yeux fermés, j'ai donc la manip en mémoire manuelle mais je n'ai aucune solution intello pour l'expliquer.
Le rémanent est une sorte de petite aimantation mais qui a un sens et sans avoir vu la photo de la géné je ne peux pas dire exactement où mettre le plus et le moins c'est pour cela que je dis qu'il peut y avoir 2 essais au cas ou malacontreusement au premier essai aurait été fait avec le plus et le moins inversé.
Je ne sais pas si je me fais comprendre.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Invité

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Invité » lun. 2 mai 2011 22:44

Bonsoir,

tout s'est trés bien passé et tout est revenu dans l'ordre des choses, le matos remarche sans soucis.

J'ai en definitive utilisé un chargeur de batterie qui a un rheostat pour le plus et le moins ce fût sans difficultés car il y a vait des fils de différentes couleurs, j'ai pris le rouge pour le plus et le vert pour le moins ça a beau être d'origine chinois il n'y a pas eu de probléme, d'ailleurs plus tard comme j'ai démonté le porte charbon c'était marqué dessus.

J'ai tourné le rhéostat en comptant jusqu'à sept, c'est un chargeur qui fait 6-12 et 24 V en tournant le rhéostat je n'ai pas atteint les douze Volt et ça a suffit.

Un vrai bonheur, merci à mes bienfaiteurs.

Avatar du membre
JeanYves56
Nouveau
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008 21:36

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par JeanYves56 » lun. 2 mai 2011 22:56

Labobine a écrit :Bonsoir,
je ne peux pas dire exactement où mettre le plus et le moins c'est pour cela que je dis qu'il peut y avoir 2 essais au cas ou malacontreusement au premier essai aurait été fait avec le plus et le moins inversé.
Je ne sais pas si je me fais comprendre.
Re ,

C'est tres clair !!
Je ne pensais pas qu'une si faible magnétisation suffise à relancer la machine .

Cordialement .

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 2963
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Labobine » lun. 2 mai 2011 23:07

Bonsoir,
Merci pour les lecteurs du site et pour le contributeur que je suis de donner un compte rendu de la solution qui vous a été proposée pour votre problème. Il est bon de le souligner de temps en temps pour la renommée du site, car parfois on reste sur "sa faim" comme précisé dans ma signature
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Invité

Re: Génératrice et sa rémanence perdue

Message par Invité » mar. 3 mai 2011 15:06

Bonjour, [supercontent]

[thinking] [thinking] je crois que il faut considérer le mécanisme de magnétisation comme une pompe qui s'amorce et qui ensuite si rien n'est fait (là intervient le régulateur) se met à débiter de plus en plus. C'est vraiment miraculeux de voir le filament de tungsténe se mettre à briller progressivement jusqu'à sa pleine puissance puis le voltmétre de l'engin monter lentement vers sa tension de travail.

Question : que se passe t'il si il n'y a plus/pas de régulation avec un tel systéme mais que les balais restent neanmoins alimentés par la bobine-stator d'amorçage : ça crâme ? la generatrice devient de plus en plus difficile à faire tourner puis ça chauffe et quelque chose péte : le moteur ou la bobine qui crâme, voire le réservoir qui s'enflamme ou une mini explosion avec mise en orbite du systéme ? :geek: :geek:

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Machines tournantes : moteurs, alternateurs... »