demarrage moteur monophasé

Vos problèmes concernant les mesures, les pannes des moteurs et alternateurs en général.
Avatar du membre
econom
Assidu
Assidu
Messages : 40
Enregistré le : mer. 29 avr. 2009 23:38

demarrage moteur monophasé

Message par econom » jeu. 24 sept. 2009 11:29

Bonjours à tous,
je voudrais savoir si est possible augmenter le couple de démarrage sur un moteur monophasé qui a un condensateur permanent.
Merci
Modifié en dernier par econom le ven. 7 mai 2010 18:50, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3199
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: demarrage moteur monophasé

Message par Labobine » jeu. 24 sept. 2009 20:12

Bonsoir,
Absolument, je l'ai fait sur plusieurs dizaines de moteurs sans aucun problème.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Avatar du membre
econom
Assidu
Assidu
Messages : 40
Enregistré le : mer. 29 avr. 2009 23:38

Re: demarrage moteur monophasé

Message par econom » jeu. 24 sept. 2009 20:23

Bonsoir Labobine,
dernière curiosité: peux-je utiliser un deuxième condensateur permanent à la place du condo electrolitique et debrancher après quelques second le deuxième condo permanent?
merci.
Modifié en dernier par econom le ven. 7 mai 2010 18:51, modifié 1 fois.

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2303
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36

Re: demarrage moteur monophasé

Message par Max78 » jeu. 24 sept. 2009 20:52

Bonjour,

Je vais essayer de vous répondre en faisant simple.
econom a écrit :Pourquoi on est obligé à utiliser le condo electrolitique?
Parfois on utilise des condensateurs dit " auto cicatrisant " (en guise de condensateurs permanents) ce qui veut dire qu'à la conception, ils ont été prévus pour des micro amorçage. A chaque fois qu'il y a une légère surtension, une mini explosion se produit à l'intérieur du condensateur entre deux couches du diélectrique. Cet effet volatilise une petite partie de l'aluminium de l'armature. Au fur et à mesure, il y a donc quelques micro farad qui se perdent jusqu'à ce qu'il y en est plus assez pour démarrer le moteur, signe qu'il faut changer le condensateur. Les condensateurs non prévus à cet effet, claquent direct au lieu de perdre quelques micro farad comme le font les condensateurs à film de polypropylène métallisé dont je viens de donner la description.

Pour ce qui est des condensateurs électrolytique.. Ils sont choisis car supportant de fortes tensions et ayant une grande capacité mais également car ils ont la spécificité d'être très performants pour les " services discontinus". Le fait qu'ils ne soient pas polarisés est aussi un critère important.
econom a écrit :Dans ce cas il vaut mieux une resistence de décharge!
Non ! Le condensateur crait un déphasage de - 90°, une résistance non. Ce qui empêcherait le déphasage et l'alimentation successive des éléments créants le champ magnétique tournant.

Cordialement,
Max

Avatar du membre
econom
Assidu
Assidu
Messages : 40
Enregistré le : mer. 29 avr. 2009 23:38

Re: demarrage moteur monophasé

Message par econom » jeu. 24 sept. 2009 21:09

Merci Max78 pour votre réponse.
Modifié en dernier par econom le mer. 30 sept. 2009 20:43, modifié 2 fois.

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2303
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36

Re: demarrage moteur monophasé

Message par Max78 » ven. 25 sept. 2009 23:48

Bonjour,

Dans ce cas là oui.
Mais attention .. On se sert d'une résistance de décharge pour créer une temporisation (ce qui est notre cas là) mais il faut qu'elle soit dimensionnée correctement de façon à ce qu'elle ait le temps qui convienne.
Je serais vous, je choisirais un potentiomètre pour choisir le temps de temporisation exact.

Mais bon, je trouve que c'est un peu de la bricole, le mieux serait quand même un contact temporisé.
Sans compter que ladite résistance consomme de l'énergie qui partira qu'en effet joule ..

Cordialement,
Max

Avatar du membre
rubick
Nouveau
Nouveau
Messages : 13
Enregistré le : mer. 27 mai 2009 10:29

Re: demarrage moteur monophasé

Message par rubick » mar. 29 sept. 2009 09:30

bonjour,
je rencontre le même souci avec un motoréducteur tri alimenté en mono. il démarre mais tourne lentement pendant un certain temps puis passe à sa vitesse "nominale". à chaque démarrage, le phénomène se réduit en temps jusqu'à disparaître.
mais il se trouve aussi que ce phénomène, s'il dure, fait disjoncter le démarreur, qui est déjà réglé au max. mais en fait cela ne se produit que au début, comme si ensuite il pouvait se passer de condo de démarrage. ça me rappelle les starters et les bougies de préchauffage de nos moteurs thermiques d'antan.
je lui ai adjoint un condo comme indiqué sur les schémas que j'ai trouvé ici. le condo est référencé sur le catalogue comme condo de démarrage mais je crois que je m'en sers en fait comme condo permanent, si j'en crois le montage effectué et l'absence du contact temporisé dont vous parlez.
1. les deux condos sont-ils de même nature? même diélectrique?
2. comment puis-je brancher ça sachant que j'ai un disjoncteur moteur qui me permet de commander le moteur dans les deux sens de rotation? doit-on brancher les deux condos en parallèle et en déconnecter un après quelques secondes? car en effet, j'avais calculé grâce à Labobine, que mon condo permanent devait faire 50µF et mon condo de démarrage 100µF. faut-il d'autres éléments pour décharger le condo une fois déconnecté?
si vous avez un schéma bien détaillé en prime, vous ferez de moi un homme heureux.
merci pour votre aide.

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3199
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: demarrage moteur monophasé

Message par Labobine » mar. 29 sept. 2009 21:07

Bonsoir,
Le condensateur de démarrage est toujours branché en parrallèle du permanent avec un dispositif de coupure une fois démarré : relai d'intensité, relai temporisé ou tout autre système capable de donner un impulsion au démarrage. Si vous laissez le condensateur de démarrage sous tension il y a des chances qu'il explose assez rapidement (suivant son état). Ne confondez pas les deux sortes de condensateur : démarrage et permanent , car la composition chimique du diélectrique est totalement différente.
Votre moteur démarre de mieux en mieux aux nombre de démarrage parceque le rotor s'échauffe et donc sa propre résistance électrique diminue.
La résistance de décharge (1000homs par volt) n'est pas obligatoire mais conseillée, elle se soude directement aux broches du condensateur de démarrage (pas du permament).
Moi je veux bien faire de vous "un homme heureux", mais quel schéma, car avec les schémas de base que j'ai donné dans mon article concernant l'amélioration du couple de démarrage, on peut tout adapter.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Avatar du membre
rubick
Nouveau
Nouveau
Messages : 13
Enregistré le : mer. 27 mai 2009 10:29

Re: demarrage moteur monophasé

Message par rubick » mer. 30 sept. 2009 11:34

Mr Labobine,
Vous faîtes de moi un homme heureux car vous êtes une mine d'informations claires.
Ceci dit, la boutique où j'ai acheté mon condensateur référence celui-ci dans son catalogue comme condensateur de démarrage, mais me dit qu'il peut s'utiliser en tant que permanent. Et quand je cherche partout sur internet un condensateur dit permanent, de toute façon, je n'en trouve pas.
Mais d'après ce que vous me dîtes, mon condo de 50µF est trop faible pour servir de démarrage, puisque j'avais calculé 100µF, au lu de vos articles et posts à ce sujet ici-même.
Je vous donne le descriptif du catalogue de ce condensateur: "film propylène métallisé zinc aluminium, bord renforcé auto régénérant,non inductif,pertes diélectriques faibles, eu égard à la température et à la fréquence".
C'est donc a priori bien un condensateur de démarrage. Mais j'ai 2 problèmes, voire 3:
1. Le condensateur de démarrage est deux fois trop faible.
2. Dans ce magasin c'est le seul modèle et c'est la capacité maximale.
J'étais parti sur 100µF pour le démarrage, 47 µF pour le permanent, plus la résistance de décharge de 1kOhm et le dispositif pour débrancher le condensateur de démarrage. Me faudra-t-il au total 3 condensateurs??? Le moteur va ressembler à une mise en plis avec ses bigoudis!!! Mdr
3. où dois-je m'adresser pour obtenir tout le matériel nécessaire sans peur de me tromper?
Je suis en région parisienne. Connaissez-vous un magasin? un site? peut-être existe-t-il un dispositif complet tout prêt?
Je suis un peu pressé par ma direction pour finaliser la chose et je patauge alors... merci pour votre aide!!!
J'espère me montrer à la hauteur de vos explications.

Avatar du membre
rubick
Nouveau
Nouveau
Messages : 13
Enregistré le : mer. 27 mai 2009 10:29

Re: demarrage moteur monophasé

Message par rubick » mer. 30 sept. 2009 12:13

Petite précision : mon condensateur de démarrage est neuf.
Je viens de trouver un site www.condensateurs.net (fallait y penser...)
on y vend des condensateurs permanents et de démarrage et même des dispositifs de coupure déjà reliés.
Pas très esthétiques, mais bon...
Pour mon motoréducteur de 750 W ils préconisent un dispositif alliant un condo de démarrage de 50 µF et un relais, pour (je cite) "booster le condensateur permanent".
Alors si je comprends bien, la valeur calculée pour le démarrage comprend celle du condensateur permanent?
Auquel cas, il ne me reste plus qu'à commander un condensateur permanent et un relais? Mais là aussi, y a-t-il une dénomination précise?
Encore merci de supporter mes posts...

Répondre

Retourner vers « Machines tournantes : moteurs, alternateurs... »