le moteur triphasé

Vos problèmes concernant les mesures, les pannes des moteurs et alternateurs en général.
Répondre
Avatar du membre
roro1111
Assidu
Assidu
Messages : 44
Enregistré le : sam. 29 mars 2008 09:05

le moteur triphasé

Message par roro1111 » ven. 17 mars 2017 22:33

bonsoir

chaque moteur possede une plaque significatif attaché avec son corps, 2 cas se presentent ici:
le 1er cas : il est indiqué sur cette plaque qu'il faut faire une connexion etoile pour une tension de 380v
le 2eme cas : une connexion triangle pour cette meme tension triphasé de 380v.
1-est ce que dans le 2eme cas d'écriture seulement peut on faire demarrer le moteur etoile puis triangle ?

2-est il possible de faire connecter ce moteur à un variateur de frequence ( drive or inverter ) pour le faire marcher avec une frequence superieur à la sienne supposons à 100Hz,est ce qu'il y a un probleme si j'ai alimenté un moteur avec une frequence superieur à celle indiquée sur sa plaque ( 50 ou 60Hz ) ou bien pas de probleme si le courant absorbé restera inferieur ou egale à sa valeur nominal ecrit sur sa plaque?

3- est ce que la vitesse d'un moteur est la meme dans les 2 cas d'alimentation etoile et triangle mais le couple dans le cas d'alimentaion triangle est superieur à celui dans le cas d'alimentaion etoile ?

4-si sur la plaque d'un moteur il n'est pas indiqué le type de connexion etoile ou triangle mais il est indiqué seulement la tesion sous cette forme 220v/380v, est ce que dans ce cas là il est sous entendu que la connexion est obligatoire etoile dans le cas d'alimentaion triphasé 380v et 220 v dans le cas d'alimentaion triphasé 220v ( ce cas existe surtout dans le cas ou on utilise un variateur de frequence sortant une tension triphasée du 220v ) ou bien si je veux faire marcher ce moteur sous une tension monphasée 220v) ?

merci

Avatar du membre
caydon
Passionné
Passionné
Messages : 183
Enregistré le : jeu. 7 mars 2013 21:31
Localisation : Centre

Re: le moteur triphasé

Message par caydon » ven. 17 mars 2017 23:28

Bonsoir,
Il est évident que des bases d électrotechnique dans votre cas sont à revoir,
Relisez vous et réfléchissez un peu,
Seul le cas de l hyper-vitesse est intéressant, sachant que dans ce cas seul les contraintes mecaniques et physique sont à prendre en compte.

;-)
L'art et la manière...

Avatar du membre
roro1111
Assidu
Assidu
Messages : 44
Enregistré le : sam. 29 mars 2008 09:05

Re: le moteur triphasé

Message par roro1111 » dim. 19 mars 2017 15:23

bonjour

1- alors comme j'ai dejà pensé est juste mais j'ai une question par rapport de la variateur de frequence:
j'ai mesuré la tension de sortie du variateur de la frequence à l'aide d'un voltmetre sur la range AC, j'ai trouvé que la tension peut arriver à 500 ou 600 V pour une frequence nominale de 50 Hz et un courant nominal comme il est écrit sur la plaque, est ce que la tension du sortie n'est vraiment sinusoidal pour que j'ai obtenu cette grandeur 500 ou 600V et non pas 380 ou 400V ou quoi?

2-y a t'il un danger electrique si j'ai augmenté la frequence d'alimentation du moteur autre des inconvenients mecaniques comme le roullement ou autre?

3-y a t'il une relation entre la frequence et le courant absorbé ?

4-pa rapport au couple il va diminuer lorsque j'augmentes la frequence puisque la vitesse "n" va augmenter d'apres cette formule: C = (P x 9 550) / n ?

merci

Avatar du membre
Ulairi
Assidu
Assidu
Messages : 33
Enregistré le : lun. 30 déc. 2013 21:51

Re: le moteur triphasé

Message par Ulairi » dim. 19 mars 2017 16:44

Bonjour,

plusieurs remarques quant aux questions posées ici.

Il faut arrêter de parler de réseau 220V/380V, cela fait longtemps que les niveaux de tension d'Enedis ont été augmenté, parlons donc de tensions 230V/400V (si on fait des mesures, on remarquera qu'on est même plus proche du 237V/410V) :-D

Question 1 (du premier message) :
Pour faire un démarrage étoile triangle avec un réseau triphasé 3x400V, il faut effectivement un moteur qui se couple en triangle pour un réseau 3x400V, soit un moteur 400V/690V

Question 2 (du premier et deuxième message) :
Pour un moteur asynchrone, la vitesse est proportionnelle à la fréquence. Il est donc tout à fait possible de faire de la survitesse et d'aller au-delà des 50 Hz (60, 70Hz etc...) à l'aide d'un variateur de vitesse.
Il y a toutefois des limitations :
- limitations mécaniques du moteur (tenue des roulements etc..). Il n'est donc pas conseillé de monter très haut en survitesse avec un moteur standard (conçu pour fonctionner à 50 Hz). Il existe des moteurs spéciaux qui sont dédiés à être utilisés avec des variateurs de vitesse et qui donc on une tenue mécanique pour des vitesses bien plus élevées que les moteurs standards.
- limitation du point de vue du couple que peut fournir l'ensemble moteur-variateur. En fonctionnement hyper-synchrone, le couple utile que peut fournir l'ensemble moteur+variateur diminue avec la vitesse. Or pour atteindre la vitesse souhaitée, il faut que l'ensemble moteur-variateur puisse fournir un couple supérieur ou égal au couple résistant de la charge. Cela peut devenir vite problématique suivant le type de charge, par exemple pour des charges centrifuges (ventilateurs, pompes, compresseurs etc...) le couple résistant que doit vaincre l'ensemble moto-variateur est proportionnel au carré de la vitesse !

Donc pour monter à des vitesses élevées en régime permanent avec un moteur qui l'accepte mécaniquement, il faut que l'ensemble moteur+variateur soit quasiment à vide ou largement surdimensionné :-D
Mais cela peut s'avérer utile dans certains cycles de fonctionnement en survitesse transitoire (faible durée dans le temps).

Extrait d'une doc technique de variateur Schneider qui illustre la diminution du couple utile de l'ensemble moteur+variateur au-delà de 50 Hz :
Image

Question 1 (deuxième message) :
Un variateur ne délivre pas en sortie une tension sinusoïdale, mais une tension continue découpée par modulation de largeur d'impulsion (MLI ou PWM en anglais). Pour les mesures de tension vous oubliez le multimètre numérique !
Utilisez soit :
- un bon vieux voltmètre ferromagnétique à aiguille
- un multimètre numérique dédié pour ce genre de mesure, c'est à dire avec un filtre passe bas
Par exemple :
Image Flèche rouge = Filtre passe-bas permettant d'effectuer des mesures précises de la fréquence et de la tension sur les variateurs de vitesse

Des explications ici : http://www.cjoint.com/doc/17_03/GCtoRnH ... iateur.pdf
Modifié en dernier par Ulairi le dim. 19 mars 2017 17:16, modifié 1 fois.

Avatar du membre
roro1111
Assidu
Assidu
Messages : 44
Enregistré le : sam. 29 mars 2008 09:05

Re: le moteur triphasé

Message par roro1111 » dim. 19 mars 2017 17:16

bonjour

1- ce qui m'interresse est si il y a un probleme ou un danger de la part electrique ( non mecanique ) si j'ai elevé la frequence d'un moteur à l'aide d'un variateur de vitesse à une frequence superieure à celle écrite sur sa plaquette ( disons 50/60Hz ).

2-les inconvenients de l'augmentation de la frequence sont:
*-le couple diminue.
**-durée de vie pour les parties mecaniques ( roullement par exemple )diminue aussi

3-l'avantage de l'augmentation de la frequence est d'obtenir une vitesse plus grande que celle indiquée sur la plaquette en conservant un courant et une tension nominaux sans mettre le moteur dans un danger de brulure et de detruire, n'est ce pas?

4-par rapport à la variateur de vitesse il n'y a pas aucun probleme ou danger pour l'utiliser et l'installer pour alimenter un moteur ( si bien sur les tensions de sortie du variateur correspondent à la connection etoile ou triangle du moteur ) quelque soit les parametres qu'on les fait changer comme le temps d'acceleration ou deceleration, la frequence..... ou autres parametres includes dans ce variateur, c'est vrai ou non?

merci

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 3857
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: le moteur triphasé

Message par Candela » lun. 20 mars 2017 11:53

Bonjour,
Pour compléter les propos d'Ulairi, quelques notions simples:
1-avec un moteur standard, il ne faut pas s'attendre à des miracles.Il faut penser que la ventilation est conçue pour la vitesse nominale, et que les échauffements ne prévoient pas l'usage de hautes fréquences (je parle de la MLI et des harmoniques qui l'accompagnent nécessairement). Et mécaniquement, ce sont les roulements, mais surtout les barres du rotor qui ne sont pas conçus pour des vitesses très élevées. Limitez vos ambitions et tout ira bien!
2-ne sortez pas de la plage de fréquence 25-100/110Hz sans étude et avis du constructeur
3- adaptez vos réglages à la courbe de couple de la machine. Vous dites que le couple baisse au-dela de 50Hz: c'est exact si vous maintenez la puissance nominale à 50Hz: vous travaillez à U/F constant jusqu'à F nominale et au-delà vous travaillerez à puissance constante comme indiqué sur le document Schneider (hyperbole équi-puissance puisque le tension ne varie plus). Ce type de fonctionnement ne correspond pas à grand chose dans l'industrie (mais les locomotives s'en accommodent bien :-D ). Si votre couple est constant, il faut régler le variateur pour le courant et la tension nominales à F max et maintenir l'intensité constante: la puissance sera proportionnelle à la vitesse.
Si vous avez un couple en kN²(pompe, ventilateur centrifuge), vous programmez la puissance nécessaire à la vitesse maxi souhaitée, et vous laissez l'intensité se régler seule.
Si vous avez un application à puissance constante (enrouleurs-dérouleurs, broche de tour), vous devez adopter une ventilation auxiliaire, ce n'est plus un moteur standard
4- pensez que ces moteurs ont tous des rotors conçus pour, au maximum 2p, 60 HZ +10%, soit 4000 tr/mn. Un moteur 3000 tr ne dépassera pas 70 Hz...
5- si vous devez travailler longtemps à P max, déclassez votre moteur de 10-15%
6-avec un moteur autoventilé, en dessous de 50Hz le couple permanent est réduit (50% à F ~0, 75% à 25Hz)

Cordialement

Avatar du membre
laurentt
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 25 mai 2017 18:00
Contact :

Re: le moteur triphasé

Message par laurentt » jeu. 25 mai 2017 18:05

Bonjour,

Si vous avez un application à puissance constante vous devez adopter une ventilation auxiliaire. Ce n'est un moteur standard

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Machines tournantes : moteurs, alternateurs... »