quelques questions

La formation en général, le choix des études, de vos diplômes pour travailler dans les métiers de l’électricité.
Invité

quelques questions

Message par Invité » jeu. 9 sept. 2010 16:58

bonjour à tous,
pour un bilan de compétence que je suis en train de faire, et qui me mènera je l'espère vers le métier d'électricien, j'ai quelques questions à poser aux personnes qui ont déjà ce métier en main.
- Quel est votre prénom, nom et société (en mail privé si vous préférez)
- Quelles ont été vos motivations pour faire ce métier ?
- quelles formation avez vous suivi pour devenir électricien ?
- qu’est ce qui vous plait dans ce métier ?
- qu’est ce qui ne vous plait pas dans ce métier ?
- d’après vous, quelles compétences/qualités faut il pour exercer ce métier ?

On apprend souvent beaucoup de choses sur un métier en posant ces quelques questions.
Merci d'avance pour ces réponses qui me seront très utiles.
Bonne journée
Benoît

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3085
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: quelques questions

Message par Labobine » ven. 10 sept. 2010 09:41

Bonjour,
La discrétion faisant partie du forum et celui-ci en plus n'étant pas un institut de sondage, vous comprendrez que vos questions risquent de rester longtemps sans réponse.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Invité

Re: quelques questions

Message par Invité » ven. 10 sept. 2010 10:26

j'en suis conscient, et à vrai dire, je m'en doutais. Cela dit, puisque c'est la 1° question qui "gène", elle peut être mise à l'écart, je suis tout de mm intéressé par les autres réponses, qui ne sont pas un sondage public, mais simplement parce que ce sont des choses qui m'intéressent car je suis en plein changement de métier.
Merci et bonne journée
Benoît

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: quelques questions

Message par Max78 » dim. 19 sept. 2010 21:26

Bonjour,

Ayant moi même changé de métier, en partant de l'électricité, je vais vous donner mon point de vue car je peux comprendre les appréhensions que vous pouvez avoir. Je n'ai pas le profil type de l'électricien qui viendrait chez vous pour vous dépanner ou faire une installation mais bon, si ça peut vous donner un ordre d'idée c'est déjà çà.
nouba05 a écrit : Quelles ont été vos motivations pour faire ce métier ?
Depuis mon plus jeune âge, j'avais toujours envie de démonter tout ce qui était matériel technique pour voir, comment c'était fait, comprendre le principe de fonctionnement. Puis, j'avais des idées un peu délirantes en me disant si j'assemblais ça et ça, je pourrais peut-être faire cela ... C'est d'ailleurs comme ça, qu'à un noël j'ai fini par mettre le feu au sapin .. J'avais confectionné une guirlande électrique avec des diodes de différentes couleurs avec un cycle particulier ... Heureusement, rien de bien grave si ce n'est la perte d'un sapin :-D
nouba05 a écrit : quelles formation avez vous suivi pour devenir électricien ?
J'ai fait un baccalauréat STI option électrotechnique, un BTS en maintenance industrielle, une licence en électronique et informatique industrielle le tout en alternance puis je suis allé travailler. Quelques temps après mon embauche, on m'a proposé de retourner à l'école pour devenir ingénieur en mécatronique (mélange de mécanique, électronique et informatique industrielle), chose que j'ai accepté. Une fois le diplôme acquis, j'ai commencé une thèse en électrochimie/ physique du solide que je n'ai jamais fini ...
nouba05 a écrit : qu’est ce qui vous plait dans ce métier ?
Dans le métier d'électricien même (installateur) bien que j'en ai très peu fait, la satisfaction d'une installation fonctionnelle, d'un travail fait proprement et le plaisir de voir une famille habitée dans une maison/appartement dans lequel on a fait l'installation électrique et se dire que les enfants ne risquent rien car on a été "carré" dans notre travail est, je trouve, gratifiant.
Technicien de maintenance: Une constante remise en cause de ses connaissances puisqu'il faut s'adapter car on tombe parfois sur du matériel dont on ne connait même pas le fonctionnement .. Allez réparer ça après ... Le fait de faire travailler ses neurones pour trouver une panne, le travail dans l'urgence et la bricole aussi, il faut être imaginatif car bien souvent, on a pas le matériel en stock mais la chaîne doit produire, donc on se débrouille comme on peut ... Mais bon, paradoxalement quand on part, on sait que notre travail n'est pas "propre" et c'est une sensation très désagréable je trouve .. A ne pas négliger non plus les astreintes de nuit et les weekend qui sont contraignantes à force ..
Ingénieur/concepteur: Là on aborde une autre facette du métier qui est plus dédiée à l'imagination, la créativité et le mise en adéquation de toutes les techniques que l'on peut connaitre pour créer un nouveau système ou en améliorer un existant .. Gratifiant également mais bon, ambiance de bureau avec tout ce que cela implique ... L'esprit d'équipe est primordial dans ce genre de travail même si vous n'arrivez pas à "encadrer" le collègue ...
Le métier de chercheur: Bien que je n'y suis pas resté longtemps est un métier très intéressant ou l'on cherche à comprendre les phénomènes physiques qui font que par exemple l'électricité va du moins - vers le +. L'image est peut-être mal choisit mais bon, c'est pour la compréhension. Tout cela par curiosité bien sur, mais également dans le but de maîtriser certains phénomènes pour après, insérer ses technologies dans des systèmes.
nouba05 a écrit : qu’est ce qui ne vous plait pas dans ce métier ?
Installateur électricien: Souvent les même choses que l'on fait, peu d'innovation bien qu'il y en ait, le principe reste bien souvent le même et on peut s'ennuyer au bout d'un moment. Métier parfois difficile physiquement ainsi qu'au niveau de la salubrité, il ne faut pas avoir peur d'avoir les mains sales si je puis m'exprimer ainsi.

Technicien de maintenance: Beaucoup de pannes récurrentes parce que les "décideurs" ne veulent bien souvent pas mettre les moyens pour avoir du matériel perfectionné et fonctionnel ! Encore plus en ces temps de crise économique ... Comme l'installateur, métier parfois difficile physiquement ainsi qu'au niveau de la salubrité, il ne faut pas avoir peur d'avoir les mains sales si je puis m'exprimer ainsi. Il faut en plus rajouter les astreintes nuit et weekend.

Ingénieur/concepteur: Beaucoup de bureau ou des tâches d'encadrement ... L'impression de ne pas faire quelque chose d'opérationnelle à proprement parler. Une pression accrue de la part de ses "chefs" car bien souvent, on doit gérer un budget et/ou du personnel avec tout ce que cela comporte aussi bien sur la plan humain (gestion de conflits, compétences techniques etc ..) et financier (faire l'impossible avec un budget toujours plus serré).. "C'est bien, monsieur, vous avez bien travaillé cette année mais en raison de la fragilité économique de la société et des prévisions guère meilleures, nous pouvons vous attribuer que 30 euros brut d'augmentation cette année ..." Et même malgrés que l'on aille "au charbon" à l'échelon au-dessus pour faire remarquer que 30 euros brut c'est vraiment du foutage de tête (pour parler poliment) pour un technicien qui s'est donné, on se fait gentiment envoyer sur les roses ...

Chercheur: Plus qu'un métier, une passion .. Et oui, littéralement se "casser la tête en deux" pour trouver une nouvelle technologie, c'est un travail de titan car on part souvent de 0 et on élimine les hypothèses une à une. Pas forcément bien payé sauf si vous travaillez pour quelques grands organismes d'état ou des grosses multinationales c'est en cela également que je dis, plus qu'un métier, une passion ... Une patience accrue et une remise en cause quotidienne.
nouba05 a écrit : d’après vous, quelles compétences/qualités faut il pour exercer ce métier ?
Pour tous les métiers en rapport avec l'électricité que j'ai pu citer il faut de la logique, un minimum de réflexion et d'organisation. De la disponibilité et de la curiosité ne sont également pas de trop .. Et l'essentiel je dirais est d'avoir une faculté d'adaptation bien développée.

Après, tout ce que j'ai pu dire, n'est issu que de mon vécu et ce sont les enseignements, moralités que j'en garde. Bien sur, chacun à un parcours différent avec ses hauts et ses bas. Peut-être que ce que j'ai dit fera dresser les poils de certains en total désaccord avec moi .. Mais n'est-ce pas là le propre de l'être humain que d'avoir chacun une personnalité et une façon différente de percevoir les choses ?
Pour conclure, tout ces faits et impressions m'ont clairement dégoûtés de la filière technique en règle générale, c'est la raison pour laquelle j'ai complètement changer de métier et pratique l'électricité uniquement durant mon temps libre maintenant, car même dégoûté je n'en demeure pas moins passionné.

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Répondre

Retourner vers « La formation, le choix de votre cursus »