Facteur de puissance NUL

Demande de schémas, animations, articles...
Répondre
Avatar du membre
Piezo
Arrivant
Arrivant
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 6 nov. 2014 22:12

Facteur de puissance NUL

Message par Piezo » jeu. 20 nov. 2014 09:52

Bonjour

Je viens chercher vos lumières sur le facteur de puissance.

J'ai une installation (ensemble d'appartements) dont le facteur de puissance (PF) pour deux phases est nul (ou très proche de 0) ponctuellement (qq minutes) mais régulièrement dans la semaine.
Les mesures ont été réalisées avec un analyseur de réseaux Qualistar.

Je sais qu'un facteur de puissance est nul s'il n'y a que du réactif (ce n'est pas le cas).
Mais dans le cas ou il n'y a aucun courant sur 2 phases (c'est ce que j'ai), est ce que le facteur de puissance est défini? (P=0 W et S=0 VA)
J'aimerais avoir la confirmation que PF=0 équivaut à aucun courant pour la phase considérée.

Sinon est ce que quelqu'un a une idée pour expliquer ces passages à zero? (pas d'optimiseurs, pas de coupures disj...)

Merci d'avance pour vos réponses :-)

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4091
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Facteur de puissance NUL

Message par Candela » jeu. 20 nov. 2014 10:56

Bonjour,
Pour commencer, je rappelle un principe: Toute mesure sur un circuit totalement à vide doit être considérée avec précaution.
Ensuite, le calcul du [z_cosphi] ou du facteur de puissance résultant d'une division, ce calcul ne peut effectivement être défini si le dénominateur est nul. Il est tout de même surprenant que dans ce cas un appareil aussi perfectionné ne signale pas une erreur ou une mesure non significative.
Dans un ensemble d'appartements, il y a nécessairement un certain nombre d'appareils branchés en permanence : radio-réveils, PC (même éteints ils consomment qq VA), TV, éventuellement veilles de chaudières etc. Ces veilles sont essentiellement du réactif puisque représentées par des transfos d'entrée avec une charge minime (inductif) et des condensateurs de filtrage.
Ce sont les réfrigérateurs et congélateurs qui représentent le gros de la consommation d'appartements inoccupés dans la journée; dans ce cas, en hiver leur facteur de marche est faible et des périodes d'arrêt simultané ne doivent pas être rares.

J'aurais quand même une petite question: pourquoi vous intéressez-vous au [z_cosphi] de logements? Je sais bien qu'il a (hélas) tendance à baisser avec l'arrivée massive de LEDs et LBC non compensées, mais en tarif bleu ce n'est problématique* que s'il y a une trop forte répercussion sur la prime fixe. Ce qui doit être assez exceptionnel...

Cordialement

*pour l'abonné. En revanche j'aimerais bien savoir ce qu'en pense ErDF niveau FP/THDU...

Avatar du membre
Piezo
Arrivant
Arrivant
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 6 nov. 2014 22:12

Re: Facteur de puissance NUL

Message par Piezo » jeu. 20 nov. 2014 12:07

Merci pour votre (rapide) réponse.

L'appareil de mesure ne signale pas d'erreurs à ma connaissance.
-> je pense que l'appareil met 0 pour le PF lorsqu'il n'y a pas de courant.

Je comprends que les appareils en veilles se réduisent à du réactif et que les réfrigérateurs et congélateurs représentent le gros de la consommation d'appartements,
mais il n'y a pas d'arrêts ici (je suis à la Réunion, début de l'été) pour expliquer un courant nul pendant quelques minutes sur 2 phases.

Effectivement je ne m'intéresse que très peu au PF (pour ce type d'installation j'ai 0.93 en moyenne) , je me concentre principalement sur l'analyse harmonique (le THD (U-I) par rapport au fondamental, le taux d'harmonique par rapport au fondamental), la puissance active par phase, totale... pour trouver pourquoi le disjoncteur saute. Je crois savoir que la multiplication des charges non linéaires entraine un baisse du PF, la présence de courants conséquents dans le neutre... (voir norme EN 50160 pour les tolérances THD_F-V<5% il me semble)

J'ai regardé quand même le PF et c'est son passage à zéro récurrent (en fait le passage de valeurs nulles pour I RMS) que je ne m'explique pas.

Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4091
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Facteur de puissance NUL

Message par Candela » jeu. 20 nov. 2014 14:37

Re,
Piezo a écrit : Je comprends que les appareils en veilles se réduisent à du réactif et que les réfrigérateurs et congélateurs représentent le gros de la consommation d'appartements,
mais il n'y a pas d'arrêts ici (je suis à la Réunion, début de l'été) pour expliquer un courant nul pendant quelques minutes sur 2 phases.
Ces appareils sont nécessairement surpuissants pour répondre aux conditions extrêmes: mise en route et introduction d'aliments à température ambiante par temps chaud. En conséquence, une fois le régime bien établi et en l'absence d'ouverture, ils ne fonctionnent, au mieux, qu'une moitié du temps. Le hasard fait que ces temps d'arrêt de rencontrent parfois...
Piezo a écrit : Effectivement je ne m'intéresse que très peu au PF (pour ce type d'installation j'ai 0.93 en moyenne) , je me concentre principalement sur l'analyse harmonique (le THD (U-I) par rapport au fondamental, le taux d'harmonique par rapport au fondamental), la puissance active par phase, totale... pour trouver pourquoi le disjoncteur saute. Je crois savoir que la multiplication des charges non linéaires entraine un baisse du PF, la présence de courants conséquents dans le neutre... (voir norme EN 50160 pour les tolérances THD_F-V<5% il me semble)
Votre raisonnement est correct...dans l'industrie. En domestique, je ne vois pas bien comment le THD atteindrait des valeurs perturbant le DB. Vous avez des chiffres inquiétants*?

En revanche, des déclenchements intempestifs de la fonction différentielle sont souvent signalés (y compris dans ce forum):vétusté des appareils, orages, mauvaises terres, défauts fugitifs et....vol de courant. Nos experts en réseaux pourraient certainement nous apporter un éclairage plus précis....

Cordialement

*Il faudrait pour cela que le DB soit déjà très chargé...en watts!

Avatar du membre
Piezo
Arrivant
Arrivant
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 6 nov. 2014 22:12

Re: Facteur de puissance NUL

Message par Piezo » lun. 24 nov. 2014 20:57

Re bonjour

Donc la coïncidence des temps d’arrêts expliquerait la présence d'un PF nul ponctuellement. D'accord.

Pour l'analyse de l'installation, je cherchais vainement une explication pour expliquer la disjonction. Je pense que je me suis effectivement un peu égaré du côté des harmoniques.
J'ai un THD_F I de l'ordre de 8 à 12% pour mes trois phases. (Rien d'inquiétant et n'étant surement pas la source du problème). (j'ai 15-20A dans le neutre, 35 environ pour les phases)

L'hypothèse qui explique peut-être le problème (on m'a donné quelques éléments nouveaux):
des chauffe-eaux solaires sont installés, lorsque le temps est nuageux les résistances d'appoints consomment trop...et si en plus c'est un dimanche... le disjoncteur saute. A vérifier!

Merci encore pour vos réponses

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Demandes en rapport avec le bâtiment »