groupe electrogene SDMO Diablo 2400 panne

Demande de schémas, aides diverses, calculettes, articles...
Avatar du membre
cricou13
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : mar. 12 mars 2019 16:45

groupe electrogene SDMO Diablo 2400 panne

Message par cricou13 » mar. 12 mars 2019 17:05

Bonjour HELP J'ai acheté d'occasion un groupe électrogene SDMO diablo 2400
ce groupe démarre super bien a vide il a une tension de 301 volt quand je branche un appareil de 720 watt la tension est de 240 volt et quand je passe a un appareil de puissance de 900 watt la tension s écroule a 0,8 volt
ce groupe èlectrogene est pourtant donné pour une puissance de 1800watt
en sortie de l'alternateur il y a juste un condensateur de 40 microfarat
je ne comprend pas pour quoi cette baisse de tension au de la d'une certaine puissance branchée
quel qu'un peut m aider
MERCI

Avatar du membre
Jose68
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : sam. 7 nov. 2020 13:25

Re: groupe electrogene SDMO Diablo 2400 panne

Message par Jose68 » sam. 7 nov. 2020 13:28

Bonjour Cricou13,
As-tu résolu ton problème? J'ai le même groupe que j'ai utilisé 3 ou 4 fois en 10 ans, et la semaine dernière pendant que je coupais une planche avec une scie circulaire de 800W il a brusquement cessé de délivrer du courant. Le moteur thermique tourne, le petit bouton noir "sécurité" est mou mais semble enfoncé. Aurais-tu une idée? Par avance merci à toi ou d'autres qui passeraient sur le forum.
Belle journée à toutes et tous, prenez soin de vous !

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4384
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: groupe electrogene SDMO Diablo 2400 panne

Message par Candela » dim. 8 nov. 2020 16:21

Bonjour,
il ne s'agit probablement pas d'une panne: ce groupe est défini "a [z_cosphi] = 1", ce qui signifie qu'il est dépourvu de toute régulation. Le condensateur assure l'excitation pour cette seule valeur du cosinus et cela exclut donc toute alimentation de matériel "selfique", dont en tout premier lieu les moteurs asynchrones, et ensuite les moteurs "universels".
Comme les moteurs asynchrones monophasés comportent leur propre condensateur ( qui n'est pas destiné à un relèvement du cosinus, mais y participe, toujours sans aucune régulation), cela peut donner l'apparence de fonctionnement correct pendant un moment. Mais comme la tension est trop basse, le moteur tourne en sous-vitesse, ce qui augmente l'intensité et provoque le déclenchement par le "thermique" du disjoncteur*. Et si la puissance est trop importante, il ne démarre pas, la tension d'alimentation étant nulle.
Avec un moteur universel, le problème est identique, mais moins aigu , ce qui expliquerait le fonctionnement "apparemment correct" pendant une plus longue période.
Pour assurer le diagnostic, faites un essai avec du matériel purement ohmique: lampe halogène, convecteur. Si cela ne fonctionne pas mieux, contrôlez le condensateur et remplacez-le si nécessaire (même valeur et tension de service).
Cordialement

Répondre

Retourner vers « Demandes en rapport avec l'industrie »