accès au local lectrique

Demande de schémas, aides diverses, calculettes, articles...
Répondre
Avatar du membre
vadee
De passage
De passage
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:40

accès au local lectrique

Message par vadee » ven. 26 janv. 2018 20:15

bonjour,

dans une entreprise, il y a un grand hall de production.
De ce hall, on accède à un poste de transformation (13-200) + TGBT fermé par une porte (un poste classique avec une clé DENY)

une ligne de machine grillagée à été installée dans le hall, devant la porte du poste (environ 2m). cette ligne fait toute la longueur du bâtiment.
Donc, pour rentrer dans le poste, il faut faire arrêter la ligne, ce qui permet d'ouvrir les portes grillagée, de la ligne pour accéder au local

je me pose la question sur l'accès à ce local, en cas d'urgence par exemple

dans la 13-200: j'ai rien trouvé

dans la 18-510: j'ai rien trouvé

dans la 15-100 (2002): au chapitre 7, 781.3: les portes d'entrée des locaux doivent permettre une sortie facile vers l'extérieur
cela est mon cas, la ligne est à 2m,
rien trouvé dans la coupure d'urgence

vous en pensez quoi?

merci

Avatar du membre
caydon
Passionné
Passionné
Messages : 207
Enregistré le : jeu. 7 mars 2013 21:31
Localisation : Centre

Re: accès au local lectrique

Message par caydon » ven. 26 janv. 2018 21:06

Bonsoir,
Qui as accès?
Ou est la coupure urgences ERT?
L'art et la manière...

Avatar du membre
vadee
De passage
De passage
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:40

Re: accès au local lectrique

Message par vadee » ven. 26 janv. 2018 21:35

l'accès au poste est réservé aux électriciens,
mais c'est pas le poste qui pose problème, c'est sont accès: comme il y a une ligne de fabrication devant le local, l faut faire arrêter la ligne, ce qui permet d'ouvrir les portes grillagée, de la ligne et de là on accède aux porte d'accès du poste.

Dans ce poste il y a le transfo HT/BT + le TGBT principal

Avatar du membre
caydon
Passionné
Passionné
Messages : 207
Enregistré le : jeu. 7 mars 2013 21:31
Localisation : Centre

Re: accès au local lectrique

Message par caydon » ven. 26 janv. 2018 22:37

Re,
Il y a acces pour quoi?....
Là on parle de d une urgence ou d une intervention?
L'art et la manière...

Avatar du membre
vadee
De passage
De passage
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:40

Re: accès au local lectrique

Message par vadee » sam. 27 janv. 2018 08:58

je trouve ça illogique qu'il faille faire arrêter une ligne de machine pour accéder à un poste de transformation

effectivement, que ce soit pour une intervention ou pour l'accès au TGBT (qui sert de coupure d'urgence), aussi bien sur la partie ht que bt, il me semblait normal que l'accès jusqu'au poste se fasse de façon rapide et sans obstacle.

Mais , comme évoqué dans le premier post, je n'ai rien trouvé dans les normes

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4091
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: accès au local lectrique

Message par Candela » lun. 29 janv. 2018 10:34

Bonjour,
Il y a au moins le 513 dans la C15-100. C'est très vague, mais l'idée y est.

J'ai passé plus de 30 ans à visiter des postes, à en vendre, à conseiller mes clients (parfois à dessiner ou faire dessiner le génie civil), à discuter avec les BE, les organismes de contrôle. Je pense avoir à peu près tout vu, le pire et le meilleur. J'ai surtout vu les us et coutumes beaucoup évoluer entre les années 50 (les plus anciens ou presque des locaux que je devais rééquiper) et l'époque actuelle. Mais les normes aussi ont évolué, et par exemple la sécurité incendie a pris une place bien plus importante que par le passé.
Je partage entièrement votre point de vue concernant l'accessibilité du TGBT. Un simple détail: il est vivement recommandé d'y pratiquer, annuellement au moins, une thermographie, et ce, circuits chargés. Dans le cas que vous citez, on fait pénétrer l'équipe, on l'enferme et on redémarre la ligne? Et ils font quoi en cas de pépin?
Et j'imagine que le responsable de production ne voie pas d'un bon oeil des arrêts successifs au cours d'une matinée.
Et s'il y a un transfo à changer? 2m suffisent en théorie, sauf que cela ne doit guère faciliter la manoeuvre.

J'ai connu un cas un peu similaire, mais pour de toutes autres raisons: fabrications "secrètes et dangereuses" , donc accès possible par le personnel habilité mais lent et très contrôlé car il venait de l'extérieur du bâtiment.
La solution: poste préfa dans le gazon, TGBT restant dans le local intérieur (devenu "géant"!) avec création d'un accès direct sans restriction pour le personnel d'intervention électrique (qui ne peut accéder à la "zone contrôlée" qu'après de longues démarches).

Dans les années 2000 surtout, ce genre de schéma a eu tendance à se répandre dans l'industrie; en résumant:
-TR huile et cellules en préfa à l'extérieur (meilleure accessibilité pour travaux et remplacements, plus de pb assurances incendie, TR bien moins coûteux et plus facile à remplacer en cas d'incident)
-TGBT en intérieur, dans un local séparé du process mais proche et accessible. En C13-100 il faut garder le DG dans le poste, en 13-200 ce n'est pas une obligation.
Ce schéma a été validé par des représentants d'à peu près tous les OC de ma région. Il contrevient pourtant à l'article 781.5.1 "le ou les transformateur(s) doi(ven)t être situé(s) le plus près possible du tableau général basse tension. Cependant, entre deux (ou plusieurs) maux il faut savoir choisir le moindre. D'une part les cellules et le transfo ne sont visités qu'occasionnellement et par un personnel spécialisé, et ils gagnent beaucoup à être accessibles de l'extérieur. D'autre part, le TGBT doit, lui, être accessible en permanence par les exploitants.

Ensuite, pour avoir vu à de maintes reprises des "flashs" affectant l'un ou l'autre des composants se répercuter sur le matériel en face, en raison d'un couloir trop étroit, j'ai depuis longtemps milité pour un éloignement suffisant des divers organes d'un poste. Et cette précaution peut s'avérer vitale en ce qui concerne le TGBT: Vous pouvez remplacer un poste HTA totalement détruit en 24 h (vécu de nombreuses fois, évidemment par un prêt, une location, une réparation provisoire et parfois par du matériel neuf), mais pour suppléer à un TGBT gravement endommagér il faut 10 à 15 j grand minimum.

Ceci ne peut s'appliquer à un poste C13-100: pour des raisons compréhensibles, les distributeurs doivent pouvoir accéder aisément depuis la voie publique à tout le matériel qu'ils sont amenés à exploiter . Tout le matériel jusqu'au sectionnement BT aval doit se trouver dans le même local; cela n'empêche nullement de placer les départs à l'extérieur en laissant le DG à l'intérieur.

Quels sont les inconvénients de ces dispositions?
-en premier, les chutes de tension, et le surcoût du au renforcement de section des câbles (mais si le poste est intérieur, l'arrivée et le cheminement de la HTA peut être problématique et coûteux.
-en second, l'éloignement rend plus malaisée la consignation de la liaison. C'est assez théorique, cette consignation n'ayant lieu que pour les contrôles (1f/an?) et les travaux.

Dans les dernières années, j'ai vu couramment des liaisons BT de 20, 25 m. Et une fois 87 m...

Cordialement

Avatar du membre
vadee
De passage
De passage
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:40

Re: accès au local lectrique

Message par vadee » mer. 31 janv. 2018 07:00

merci pour ces infos utiles
effectivement, le 513 n'est pas très précis, mais l'idée y est.

cdt

Répondre

Retourner vers « Demandes en rapport avec l'industrie »