moyenne tension

Pourquoi et qui peut faire quoi !
Répondre
Avatar du membre
benzou
Passionné
Passionné
Messages : 123
Enregistré le : jeu. 12 mars 2009 13:54

moyenne tension

Message par benzou » sam. 27 sept. 2014 12:02

Bonjour à partir de quel date on ne parlait plus de moyenne tension???

merci d'avance

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4034
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: moyenne tension

Message par Candela » sam. 27 sept. 2014 15:19

Bonjour,
La réponse n'est pas évidente, du fait qu'il y a longtemps eu discordance entre la définition légale et l'usage pratique du terme.
De plus il est difficile de retrouver les textes, en particulier les normes.
-Dans le décret du 14 novembre 1962, le terme "moyenne tension" désignait...une tension comprise entre 430 et 1000V alternatif, et 1000/1600 v en continu.
Ce décret, qui avait donc force de Loi, n'a été remplacé qu'en 1988 (application 1/1/1989) par le fameux 88-1056 qui officialisait pour la première fois la HTA.
Là où ma mémoire défaille, c'est que cette notion de HTA devait être "dans l'air" avant, mais dans quoi, CEI ?
-Dans la pratique il me semble que le terme "Moyenne tension" a été adopté par Edf dans les années 60 pour désigner des tensions de distribution allant de 3 à 36 kV, et les constructeurs ont suivi. A la base, il y avait la définition administrative du "Tarif Vert A".
Je pense que cela correspondait aussi à la notion anglo-saxonne de "Medium Voltage".
-Dans mon cours d'appareillage électrique (1972!), je trouve MT 1000 à 60000 V! Les tensions normalisées étaient 7,2, 12,17,5, 20, 36 et 52 kV. Par la suite, ces limites ont souvent évolué. Le 20 est devenu 23 puis 24 et le 52 a disparu.
-La C13-100 de 1983 se limitait à 33 kV (tension de service), et la C13-200 de 1987 à 63 kV. Ces deux textes ignoraient le terme "moyenne tension", ce qui était logique puisque à cette époque la C 15-100 l'utilisait pour la plage 430/1000V. La HTA est apparue dans l'édition 2001 de la C13-100.
Donc pour moi c'est la parution du décret de 1988 qui a mis fin à ce "grand flou" et obligé les normalisateurs à modifier les tranches et les dénominations, et surtout à les harmoniser. Il était temps je pense...car quand on y réfléchit bien ce sont les définitions "tarifaires" d'EDF (et leur traduction en terme de matériel) qui correspondent le mieux à la réalité du terrain.

Cordialement

Pour le "fun": dans les années 90, certains constructeurs on "inventé" la HTI, ou haute tension intermédiaire. Il s'agissait de classifier un domaine devenu très particulier : les tensions allant en pratique de 3,2 à 7,2 kV, correspondant à des réseaux d'éclairage public, de balisage, de signalisation SNCF et d'alimentation de moteurs dans l'industrie. Cela permettait de les distinguer des réseau de distribution qui n'utilisent plus du tout ces tensions dans notre pays, et de créer une gamme de matériel spécifique à ces besoins.
Il s'agit bien sûr d'une appellation commerciale, non dénuée de pertinence, mais c'est toujours légalement de la HTA.

Avatar du membre
benzou
Passionné
Passionné
Messages : 123
Enregistré le : jeu. 12 mars 2009 13:54

Re: moyenne tension

Message par benzou » lun. 14 sept. 2015 14:05

merci beaucoup!!

Répondre

Retourner vers « L’habilitation électrique »