BC possible pour un non électricien ?

Pourquoi et qui peut faire quoi !
Avatar du membre
titoon27
Nouveau
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 19:25

BC possible pour un non électricien ?

Message par titoon27 » mer. 16 oct. 2013 19:35

Sur le site ou je travaille, les exploitants d'unité réalisent des mise hors tension sur certains équipement pourvus d'organes de coupure type ICV ou ICPA.
Ils délivrent également aux intervenants (mécanos ou autres) des attestations de mise hors tension.
Nous cherchons à savoirs quel titre d'habilitation ils devrait avoir ....

Le BE manoeuvre pour l'utilisation des ICV et ICPA.
Mais d'après la NFC18-510, seul un BC peut délivrer l'attestation.
Le Hic c'est qu'aucun organisme de formation n'a de module BC pour du personnel non électricien ???

Quelqu'un rencontre t'il le problème ?

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par Henri II » jeu. 17 oct. 2013 19:09

Hello Titoon !

N'étant pas électricien, je ne connais pas les sigles ICV ou ICPA. Pour bien comprendre ta problématique et peut-être te répondre plus correctement peux-tu me dire ce qu'ils signifient ? J'aimerais également d'autres précisions :
- Pourquoi procéder par simple mise hors tension (moins sûre) plutôt que par vraie consignation électrique ?
- Quelles sortes d'opérations sont-elles envisagées sur les équipements ainsi mis hors tension ?

Eléments de réponse en attendant :
- La problématique ne se pose pas en termes d' "électriciens" ou "non-électriciens" car la norme de référence n'utilise pas ce critère...
- Il n'est pas très juste de dire "d'après la NFC18-510*, seul un BC peut délivrer l'attestation" (d'autant qu'on ne peut pas dissocier le document du reste de la procédure !), mais il est plus pertinent de dire "selon les exigences NFC18-510, il faut être habilité en tant que "chargé de consignation (BC)" pour pouvoir assurer une consignation électrique ou une mise hors tension pour autrui". Ce qui répond probablement à ta question.
* c'est le bon référentiel, il ne faut pas se fier aux vieilles références dans les dossiers du site sur l'habilitation électrique (décret de 88 ou recueil UTE).

A+
Modifié en dernier par Henri II le sam. 19 oct. 2013 08:40, modifié 4 fois.

Avatar du membre
titoon27
Nouveau
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 19:25

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par titoon27 » mar. 22 oct. 2013 20:04

Henri II a écrit :Hello Titoon !

N'étant pas électricien, je ne connais pas les sigles ICV Interrupteur a coupure visible ou ICPA interrupteur a coupure pleinement apparente. Pour bien comprendre ta problématique et peut-être te répondre plus correctement peux-tu me dire ce qu'ils signifient ? J'aimerais également d'autres précisions :
- Pourquoi procéder par simple mise hors tension (moins sûre) plutôt que par vraie consignation électrique ? La mise hors tension c'est la même chose mais pour des travaux d'ordre non électrique (un mécano qui bosse sur une pompe par exemple), la differrence c'est que pour une mise hors tension il n'y a pas de VAT (vérification de l'absence de tension)
- Quelles sortes d'opérations sont-elles envisagées sur les équipements ainsi mis hors tension ?
Voir plus haut, toute opération d'ordre non électrique

Eléments de réponse en attendant :
- La problématique ne se pose pas en termes d' "électriciens" ou "non-électriciens" car la norme de référence n'utilise pas ce critère...Effectivement la norme parle de personne habilité et précise que l'habilitation n'est pas liée à la qualification professionnelle.
- Il n'est pas très juste de dire "d'après la NFC18-510*, seul un BC peut délivrer l'attestation" (d'autant qu'on ne peut pas dissocier le document du reste de la procédure !), mais il est plus pertinent de dire "selon les exigences NFC18-510, il faut être habilité en tant que "chargé de consignation (BC)" pour pouvoir assurer une consignation électrique ou une mise hors tension pour autrui". Ce qui répond probablement à ta question.
* c'est le bon référentiel, il ne faut pas se fier aux vieilles références dans les dossiers du site sur l'habilitation électrique (décret de 88 ou recueil UTE). J'avais bien compris justement qu'on ne devait plus tenir compte de la publication de l'UTE ou autres, mais bien de la NFC18-510

A+

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par Henri II » mer. 23 oct. 2013 08:13

Hello Titoon !

Rebonds :
- Ok, ICV ou ICPA ne sont pas particulièrement évoqués par NF C18-510 mais sont certainement des moyens, comme la norme le demande, de s'assurer d'une "séparation certaine" du circuit qu'on consigne (ou qu'on met hors tension à défaut).
- Tu rappelles la différence technique qu'il y a entre consignation et mise hors tension, mais cela ne répond pas à ma question qui est de savoir comment tu justifies de procéder par mise hors tension contrairement à la priorité "consignation" de la norme. La mise hors tension c'est une consignation "low cost" si j'ose dire mais à mon avis il vaut mieux pouvoir la justifier (notamment si les choses tournent mal).
- De plus contrairement à ce que tu dis la mise hors tension n'exclue pas forcément la VAT, car c'est une des "mesures compensatoires" possibles à intégrer dans la mise hors tension...
- En tout état de cause, que ce soit pour consigner des équipements (ou à défaut seulement les mettre hors tension si justifiable) afin que des "mécanos ou autres" puissent assurer des opérations d'ordre non électrique (B0 le cas échéant ?), je confirme que tes "exploitants d'unité" doivent être habilités BC (pas BE).

D'autres avis ? Bye.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4107
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par Candela » mer. 23 oct. 2013 09:23

Bonjour,
Petite précision d'un ancien vendeur d'appareillage électrique:
-ICV ou ICPA sont strictement équivalents, cela signifie que l'interrupteur (ou le disjoncteur) assure la fonction sectionnement, c'est à dire une séparation galvanique fiable (la C15-100 -253.1- dit "distance de sectionnement satisfaisant à des prescriptions spécifiées").

Lorsque la coupure est pleinement apparente, cela signifie que la distance séparant les contacts n'étant pas visible, un système de visualisation sûr (=résistance mécanique de la chaîne cinématique spécifiée) indique de façon certaine la position des contacts.

En BT, cela se résume souvent à une position de la poignée devant des repères, cette position devant refléter exactement l'état des contacts.
En HT et sur les gros disjoncteur BT, ce sont des palettes mobiles dont la cinématique -solide- est complètement distincte de celle de la poignée de manoeuvre.

Un pôle de disjoncteur resté soudé se traduit généralement soit par une impossibilité d'arriver à la position"ouvert", soit par une position clairement anormale de la palette.
La coupure visible étant de plus en plus rare avec l'appareillage moderne, la VAT prend toute son importance, car les opérateurs sont souvent peu attentifs aux subtiles différences de position des voyants mécaniques.
Cordialement

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par Henri II » mer. 23 oct. 2013 16:58

Hello !

Ainsi du fait de l'incertitude somme toute relative de la coupure Candela tu penses comme moi qu'il faut aussi pratiquer la VAT. Et on est de plus en plus près d'une vraie consignation comme NF C18.510 le demande d'ailleurs. Mais on ne sait toujours pas comment Titoon justifie plutôt de faire une simple mise hors tension.

A+

Avatar du membre
titoon27
Nouveau
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 19:25

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par titoon27 » mer. 23 oct. 2013 19:26

Attention les gars la mise hors tension c'est pas du low cost et il n'y a rien d'incertain !!!

La consignation électrique se décompose en 4 étapes
Séparation
Condamnation
Identification
VAT et MALT si nécessaire
peut se compléter d'un test de non démarrage

Elle n'est exigé qu'en cas de travaux électrique.

La mise hors tension se décompose en 3 étapes
Séparation
Condamnation
Identification
peut se compléter d'un test de non démarrage

La mise hors tension s'applique pour des trx d'ordre non électrique (remplacement d'une pompe par exemple)

Je n'invente rien tout est dit dans la NFC18-510 !

Avatar du membre
titoon27
Nouveau
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 19:25

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par titoon27 » mer. 23 oct. 2013 19:35

Petite précision voila le genre d'organe de coupure que nous utilisons sur notre site depuis des années pour réaliser les "mise hors tension".

http://www.socomec.fr/gamme-coffrets-se ... te_fr.html

Avatar du membre
titoon27
Nouveau
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 19:25

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par titoon27 » mer. 23 oct. 2013 19:39

Henri II a écrit :Hello Titoon !

Rebonds :
- Ok, ICV ou ICPA ne sont pas particulièrement évoqués par NF C18-510 mais sont certainement des moyens, comme la norme le demande, de s'assurer d'une "séparation certaine" du circuit qu'on consigne (ou qu'on met hors tension à défaut). voir mon post avec le lien sur le site SOCOMEC
- Tu rappelles la différence technique qu'il y a entre consignation et mise hors tension, mais cela ne répond pas à ma question qui est de savoir comment tu justifies de procéder par mise hors tension contrairement à la priorité "consignation" de la norme. La mise hors tension c'est une consignation "low cost" si j'ose dire mais à mon avis il vaut mieux pouvoir la justifier (notamment si les choses tournent mal).
- De plus contrairement à ce que tu dis la mise hors tension n'exclue pas forcément la VAT, car c'est une des "mesures compensatoires" possibles à intégrer dans la mise hors tension... Effectivement on peut completer une mise hors tension par une VAT, mais cela devient donc une consignation
- En tout état de cause, que ce soit pour consigner des équipements (ou à défaut seulement les mettre hors tension si justifiable) afin que des "mécanos ou autres" puissent assurer des opérations d'ordre non électrique (B0 le cas échéant ?non pas besoin), je confirme que tes "exploitants d'unité" doivent être habilités BC (pas BE). Je te rejoins, c'etait bien l'objet de mon post et la conclusion à laquelle j'arrive ...

D'autres avis ? Bye.

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: BC possible pour un non électricien ?

Message par Henri II » jeu. 24 oct. 2013 07:16

Hello Titoon !

Je rebondis à nouveau :

- "Attention les gars la mise hors tension c'est pas du low cost et il n'y a rien d'incertain !!!"
>> Je persiste à rappeler que selon NF C18-410 la "mise hors tension" est bel et bien une procédure de mise en sécurité de moindre pertinence que la consignation. Elle la limite à certaines situations et conditions que me semble non satisfaites dans ton entreprise. C'est pourquoi je t'ai demandé sa justification, mais pour l'instant tu ne m'as pas répondu.

- "Elle [la consignation] n'est exigée qu'en cas de travaux électriques"
>> Je ne suis pas d'accord avec toi. La consignation est la procédure sécurité de base même pour n'importe quelle sorte d'opérations d'ordre électrique ou non électrique. Par contre la simple mise hors tension est admise dans certains cas (mais pas pour tes opérations de maintenance machine selon moi, d'où ma curiosité sur sa justification chez toi /NF C18-510).

- "... afin que des "mécanos ou autres" puissent assurer des opérations d'ordre non électrique (B0 le cas échéant ? non pas besoin)"
>> Leur B0 n'est effectivement pas forcément nécessaire pourvu qu'ils soient compétents pour leur sécurité électrique, c'est pourquoi j'ai mentionné "le cas échéant" (d'autant que je suis ignorant de la réalité de leurs interventions sur les équipements qui doivent être consignés pour moi).

Nous sommes d'accord sur l'habilitation "BC" nécessaire à tes "exploitants d'unité, impec. Par contre moi je pense qu'il doivent "consigner" les équipements pour les opérations d'ordre non électrique par les "mécanos" en question. A+

Répondre

Retourner vers « L’habilitation électrique »