Questions autour des habiliations

Pourquoi et qui peut faire quoi !
Avatar du membre
nonolost
Expert
Expert
Messages : 227
Enregistré le : sam. 17 oct. 2009 15:32
Contact :

Re: Questions autour des habiliations

Message par nonolost » sam. 14 sept. 2013 15:59

Bonjour,

Merci Candela pour cette réponse.

En fait, ma question était de savoir si un câble haute tension (20KV par exemple) encore chargé (mais non alimenté) présente une capacité continue ou alternative ... C'est peut-être une question bête, mais à mon sens, il s'agit de capacités continues vu que ce dernier est séparé du réseau.
Cordialement,
Nonolost
http://www.la-toile-electrique.com

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4063
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Questions autour des habiliations

Message par Candela » sam. 14 sept. 2013 16:12

Bonjour,
Un câble, surtout HT, c'est un condensateur. Lorsqu'il est chargé et non relié à une source, il s'agit d'électricité statique. Le courant généré est donc continu.

Cordialement

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 86
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Questions autour des habiliations

Message par Henri II » mar. 17 sept. 2013 07:56

Hello !
D'accord avec toi Candela ce câble isolé est un condensateur. Mais plutôt que de parler de "courant continu" qui donne une idée de durée on peut même tout simplement parler d'une éventuelle simple "décharge" fugace ("dé-charge" du genre de la châtaigne qu'on prend parfois en ouvrant sa voiture). Alors cette dépolarisation peut aussi être vue approximativement comme le quart d'une "période" de courant alternatif (la tension du conducteur par rapport à la terre passant de 20kV à 0kV en une fraction de seconde)...
Bye.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4063
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Questions autour des habiliations

Message par Candela » mar. 17 sept. 2013 09:00

Bonjour Henri,
Tout à fait d'accord avec le caractère "fugace" du courant.
Difficile de dire comment se comporte un détecteur. Les systèmes simples à néon déchargent plus ou moins le câble en émettant une brève impulsion de lumière, mais quid des appareils comportant de l'électronique dont l'impédance interne est élevée?

Cordialement

Avatar du membre
nonolost
Expert
Expert
Messages : 227
Enregistré le : sam. 17 oct. 2009 15:32
Contact :

Re: Questions autour des habiliations

Message par nonolost » mer. 23 oct. 2013 12:12

Bonjour,

Y aurait-il un risque de voir apparaître une tension dangereuse aux bornes d'un départ alimentant une batterie de condensateurs lors d'une consignation?

Je m'explique: batterie de condos raccordée en amont d'un général BT, en sortie de transfo directement.
Consignation du général BT effectuée ainsi que la protection HT (consignation de la cellule protection transfo aussi).
Quel est le risque à laisser la protection "batterie de condos" fermée?

Je pensais à un risque accru de décharge dans les doigts d'un opérateur peu vigilant. Etes-vous d'accord?

Merci
Cordialement,
Nonolost
http://www.la-toile-electrique.com

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4063
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Questions autour des habiliations

Message par Candela » mer. 23 oct. 2013 16:36

Bonjour,
Si le condensateur reste connecté au réseau, c'est à dire à tous les utilisateurs, il se décharge instantanément dans l'ensemble des appareils en service.
Si le condensateur reste isolé (ce qui me semble peu probable avec son disjoncteur fermé), il conserve une tension égale à la tension de sinusoïde au moment de la coupure et se décharge seul à 50V maxi en moins d'une minute (il est muni d'une résistance de décharge).

En HTA c'est la même chose, mais le temps de décharge est de 3 min.

A mon sens, les plus grosses surtensions, et les plus dangereuses, s'observent lorsque des batteries sont connectées au bornes de machines asynchrones (et non en amont de leur protection) et que celles-ci continuent à tourner. La tension peut être incontrôlable...
Ceci dure quelque secondes dans le cas de moteurs, mais peut être très dangereux en cas de découplage de générateurs.

Cordialement

Avatar du membre
nonolost
Expert
Expert
Messages : 227
Enregistré le : sam. 17 oct. 2009 15:32
Contact :

Re: Questions autour des habiliations

Message par nonolost » jeu. 24 oct. 2013 20:29

Bonsoir,

Merci pour ces précisions.
Du coup, tant qu'on est encore dans les condensateurs, je voulais soumettre une autre question:

Sur une cellule HTA, le diviseur capacitif (voyants "sous tension") est-il raccordé entre une phase et la terre ? Si oui, sachant qu'un courant circule dans le deuxième condensateur, comment se fait-il qu'aucune protection HTA ne déclenche (je pense aux relais homopolaires par exemple) ? :-)

Merci
Cordialement,
Nonolost
http://www.la-toile-electrique.com

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4063
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Questions autour des habiliations

Message par Candela » ven. 25 oct. 2013 00:00

Bonsoir,
nonolost a écrit : Sur une cellule HTA, le diviseur capacitif (voyants "sous tension") est-il raccordé entre une phase et la terre ? Si oui, sachant qu'un courant circule dans le deuxième condensateur, comment se fait-il qu'aucune protection HTA ne déclenche (je pense aux relais homopolaires par exemple) ? :-)
En 20 kV, les valeurs des isolateurs-condensateurs sont de 15 ou 100pf
100pf en 50Hz = environ 32 M [z_homs] . L'ordre de grandeur du courant est de 0,36 mA, pas de quoi faire tourner la tête à un relais!

Cordialement

Avatar du membre
nonolost
Expert
Expert
Messages : 227
Enregistré le : sam. 17 oct. 2009 15:32
Contact :

Re: Questions autour des habiliations

Message par nonolost » ven. 25 oct. 2013 10:07

Bonjour,

Merci ! En effet, c'est que dalle ... C'est bien ce qu'il me semblait. Fallait y penser ! :-D
Cordialement,
Nonolost
http://www.la-toile-electrique.com

Répondre

Retourner vers « L’habilitation électrique »