habilitation électrique

Pourquoi et qui peut faire quoi !
Invité

Re: habilitation électrique

Message par Invité » dim. 19 déc. 2010 11:37

Bonjour,
il faut être habilité HO(/HOV) au minimum pour rentrer dans un poste, ( habilité et désigné) , donc si la personne n'est pas habilité, elle ne doit pas rentrer.Même en zone 1. Donc la réponse est non pour tenir la perche à corps même si tout va bien.
Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4262
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: habilitation électrique

Message par Candela » dim. 19 déc. 2010 12:50

Bonjour,
MAZOOKA a écrit : il faut être habilité HO(/HOV) au minimum pour rentrer dans un poste, ( habilité et désigné) , donc si la personne n'est pas habilité, elle ne doit pas rentrer.
Je ne suis absolument pas d'accord avec cette interprétation. Toute personne peut entrer dans un poste (même HTB)à condition d'être surveillée en permanence par une personne habilitée.
Avant d'être habilité, je l'ai fait des centaines de fois dans des postes EDF et dans ceux de sites sensibles où l'on ne badine ni avec la sécurité, ni avec la réglementation.
Il y a souvent des visites quasi "touristiques" de petits groupes dans des postes (étudiants, personnalités, fournisseurs....)
Mon employeur a fini par nous former et habiliter parce qu'il y a eu des accidents graves : au cours d'une " visite" qui a lieu pendant la mise en service ou la maintenance d'un poste et qui dure plusieurs heures, la vigilance des uns et des autres se relâche, et c'est là que le danger survient.
Texte officiel : décret n° 88-1056 Art 51-1 "Travaux exécutés au voisinage de pièces nues sous tension"
Extrait:
d)lorsque aucune des conditions précédentes ne peut être mise en oeuvre, les dispositions ci-dessous doivent être observées :
-notification d'une consigne qui doit préciser les mesures de sécurité à respecter et spécifier la zone de travail matériellement délimité et affecté à chaque équipe ;
-dans le cas de travaux effectués au voisinage des parties actives du sous-tension des domaine sHTA ou HTB, surveillance permanente par une personne avertie des risques présentés par ce type d'installation, désigné à cet effet et qui veille à l'application des mesures de sécurité prescrite.


Donc, à l'évidence, une personne non habilitée peut tenir la perche à corps, mais pas s'en servir pour dégager son « surveillant » qui n'est plus en état de la surveiller.
Car le fait d'avoir besoin de "tenir la perche à corps" suppose que l'exécutant doit accomplir une tâche particulièrement risquée. Un employeur ne doit en aucun cas mettre une personne non avertie dans cette situation. Mais notez bien qu'il s'agit de travaux, donc bien plus qu'une simple visite dans le poste.
Cordialement

Invité

Re: habilitation électrique

Message par Invité » dim. 19 déc. 2010 13:38

Re,
je le répète pour entrer dans un poste il faut être habilité. C'est pour cela que l'on habilite des personnes comme des peintres, maçons,etc,etc pour effectuer des tâches non électriques dans des postes.
Le fait de rentrer dans un poste ( c'est un local d'accés réservé) signifie être en zone 1 au minimum ( hors DLV ou DMA), il faut donc être habilité et désigné.
Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4262
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: habilitation électrique

Message par Candela » dim. 19 déc. 2010 14:55

Bonjour,
MAZOOKA a écrit : je le répète pour entrer dans un poste il faut être habilité. C'est pour cela que l'on habilite des personnes comme des peintres, maçons,etc,etc pour effectuer des tâches non électriques dans des postes.
Le fait de rentrer dans un poste ( c'est un local d'accés réservé) signifie être en zone 1 au minimum ( hors DLV ou DMA), il faut donc être habilité et désigné.
Non, il faut être habilité pour entrer SEUL dans un poste (ou accompagné par quelqu'un qui ne peut, bien que présent, assurer votre surveillance).
Bien entendu, cette nuance n'a d'intérêt que pour des visites ou travaux de courte durée, aucun employeur ne va dépenser le salaire d'un employé pour en surveiller un autre sans nécessité absolue s'il s'agit ne serait-ce que d'une journée de travail.
Il s'agit d'une pratique courante lors qu'un employé d'une entreprise extérieure vient faire des relevés pour établir une devis, ou prendre des photos, écrire un article, exécuter une prestation non électrique de courte durée comme la pose de plaques signalétiques etc

C'est très précisément ce que disent les textes:
Article 25 du décret n°88-1056
« En cas de nécessité, des personnes non averties des risques électriques peuvent être autorisées à pénétrer dans ces locaux ou emplacements de travail
(NB: locaux et emplacements de travail à risques particuliers de choc électrique), à la condition d'avoir été instruites des consignes à respecter et d'être placées sous le contrôle permanent d'une personne avertie des risques électriques et désignée à cet effet. »(donc une personne habilitée).
Une personne "non avertie des risques électriques" ne peut pas être habilitée, même B0; donc ce texte dit bien qu'une personne non habilitée peut pénétrer, sous les conditions citées, dans de tels locaux .
Les peintres, charpentiers, maçons sont habilités, généralement H0V, pour pouvoir être autonomes et parce que, restant très longtemps dans des zones à risque il n'est pas raisonnable de les laisser ignorer les dangers qu'ils courent et les moyens de s'en prémunir.
Il est évident que l'admission de personnes non habilitées ne peut répondre qu'à des visites courtes et occasionnelles, ou à des besoins ponctuels.
Cordialement
Modifié en dernier par Candela le lun. 20 déc. 2010 16:39, modifié 1 fois.

Avatar du membre
fab
Expert
Expert
Messages : 685
Enregistré le : jeu. 7 août 2008 23:54

Re: habilitation électrique

Message par fab » dim. 19 déc. 2010 17:57

salut a tous

je suis du même avis que candela ...

j'ai moi même accompagné des élèves d'un LEP en visite dans un de nos postes DP HTA/BTA qui a l'évidence n'était pas habilités

cordialement

fab

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4262
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: habilitation électrique

Message par Candela » lun. 20 déc. 2010 01:22

Bonsoir,
Voici le nouveau texte, issu du décret n°2010-1118 du 22/09:2010:
Ce texte est applicable au 1/07/2011
« Art. R. 4544-6. − Dans le cas de travaux effectués au voisinage de parties actives nues sous tension des
domaines HTA ou HTB mentionnés aux 3o et 4o de l’article R. 4226-2, une surveillance permanente est assurée
par une personne habilitée, désignée à cet effet, qui veille à l’application des mesures de sécurité prescrites.
« L’accès aux locaux ou emplacements à risques particuliers de choc électrique mentionnés à
l’article R. 4226-9 est réservé aux personnes titulaires d’une habilitation appropriée. Toutefois, pour des
opérations d’ordre non électrique, d’autres personnes peuvent être autorisées à y pénétrer, à la condition d’avoir
été informées des instructions de sécurité à respecter vis-à-vis des risques électriques et d’être placées sous la
surveillance constante d’une personne habilitée et désignée à cet effet. »


J'observe que ce nouveau texte exclut désormais que des travaux d'ordre électrique soient confiées à des personnes non habilitées et surveillées.
Mais la possibilité pour une personne non habilitée de pénétrer dans un poste HT demeure, dans les mêmes conditions que précédemment.
Cordialement

pinss67
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 713
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 18:21
Localisation : Bas-Rhin
Contact :

Re: habilitation électrique

Message par pinss67 » jeu. 23 déc. 2010 21:40

Candela a écrit : Toute personne peut entrer dans un poste (même HTB)à condition d'être surveillée en permanence par une personne habilitée.
bonjour,

Je suis tout à fait d'accord ;-)

Avatar du membre
joel33140
Assidu
Assidu
Messages : 30
Enregistré le : sam. 3 oct. 2009 16:43
Localisation : 33140

Re: habilitation électrique

Message par joel33140 » ven. 24 déc. 2010 19:54

Bonsoir,
Exactement et bien que le sujet soit ancien
j'adhére également je suis formateur depuis 1985 sur le 33 en intra
Une grosse révolution viens d'avoir lieu sur l'habilitation qui passe de UTE C 18510 à NF C 18510 et les prérequis en matiéres de connaissances en éléctricité sont évident dés qu'il s'agit de autre chose que le B0 e( BS BE B1 B2 BR h tous types)
Le secourisme disparait des formations habilitation , il doit étre fait par des gens formés et compétents .....
Pour pénétrer et mettre en sécurité une personne encore faut il connaitre les risques et les types de courants auxquels, la personne peut etre exposée. Ne pas oublier les courants induits la HF et les effets capacitifs!!!!!! donc si on sait pas... on touche pas. les formations servent à ça , un secouriste mort reste un secouriste mort!!!
cordialement
et bon noël

Invité

Re: habilitation électrique

Message par Invité » jeu. 30 déc. 2010 16:49

Messieurs, merci beaucoup pour vos réponses.
Pour conclure donc, une personne non habilité peut rentrée dans un poste HT à condition d'etre accompagnée par une personne habilité et de garder ses mains dans ses poches.
La personne non habilité n'a le droit de rien faire. Même pas se servir de la perche,...
Merci et bon réveillon à tt le monde.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4262
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: habilitation électrique

Message par Candela » jeu. 30 déc. 2010 17:52

Bonjour,
bibix a écrit : Pour conclure donc, une personne non habilité peut rentrée dans un poste HT à condition d'etre accompagnée par une personne habilité et de garder ses mains dans ses poches.
La personne non habilité n'a le droit de rien faire. Même pas se servir de la perche,...
Ce n'est nullement ce que j'ai écrit.
Vous avez décrit une situation très particulière dans laquelle la personne non habilitée peut être amenée à secourir la personne habilitée, ce qui à mon sens n'est pas envisageable. Vous semblez croire qu'il s'agit d'un geste banal mais secourir une personne électrisée en HT nécessite toute évidence des connaissances dans le domaine de la prévention des risques, ce que procure la formation nécessaire à l'habilitation.
Mais l'article 51 du décret n°88-1056 est très clair : "les opérations de toute nature effectuées au voisinage de parties actives nues sous-tension ne peuvent être entreprises que si l'une au moins des conditions suivantes est satisfaite :
.../...
d)...surveillance permanente par une personne avertie des risques présentés par ce type d'installation...
"
La publication INRS ED 723 (disponible à l'INRS ou dans les CRAM) ajoute dans la partie commentaires :

« Quelle que soit la nature des travaux, électriques ou non, le chef d'établissement est tenu d'observer au moins l'une des quatre conditions a,b,c ou d au paragraphe II»
Et il est précisé plus loin :
« enfin la condition d) peut être mis en oeuvre lorsqu'il s'agit notamment de travaux d'ordre électrique ou non, de courte durée, dont l'exécution est confiée à des travailleurs non qualifiés en matière électrique ».
Évidemment, on peut se demander que signifie "réalisation de travaux d'ordre électrique... dont la réalisation est confiée à des travailleurs non qualifiés en matière électrique". Je pense qu'il s'agit d'une rédaction maladroite et qu'il faut comprendre, dans le cas travaux d'ordre électrique, " travailleurs non habilités".
Le nouveau décret applicable en juillet prochain va restreindre cette possibilité aux travaux d'ordre non électrique.
Cordialement
Modifié en dernier par Candela le jeu. 30 déc. 2010 18:12, modifié 2 fois.

Répondre

Retourner vers « L’habilitation électrique »