Essai après travaux en HT

Pourquoi et qui peut faire quoi !
Avatar du membre
Jl87
Arrivant
Arrivant
Messages : 2
Enregistré le : dim. 9 déc. 2018 14:07

Essai après travaux en HT

Message par Jl87 » dim. 9 déc. 2018 14:21

Bonjour,

Ma question est plutôt simple je pense :
Après une série de travaux d'ordre électrique sur un moteur à rotor bobiné alimenté en 3kV, des électriciens habilités veulent effectuer des essais à vides pour s'assurer du bon (ou mauvais ) résultats de leurs travaux.
Qui doit effectuer cet essai à vide ? Qui doit appuyer sur le bouton marche ? Que dit la réglementation ?
Est ce le rôle de l'agent de production sans habilitation et sans EPI ?
D'avance merci.
Jl87

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4220
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Essai après travaux en HT

Message par Candela » dim. 9 déc. 2018 21:36

Bonjour,
Pour moi, c'est au prestataire de réaliser ces essais, sous sa responsabilité. Il doit vous présenter un protocole d'essais que vous pouvez approuver ou pas, et dans ce cas il vous faut expliquer ce qui rend l'exécution impossible, et si possible proposer des solutions.
Pour être plus précis, pour permettre ces essais (qui sont indispensables au titre de la garantie):
-vous devez mettre votre installation à la disposition du prestataire, dans des conditions (horaires...) acceptables pour vous
-vous devez lui indiquer les répercussions possibles sur votre process et les précautions à prendre (vis à vis de vos installations, la sécurité étant de son ressort)
Le prestataire est responsable de ses opérations qui ne font pas partie de votre exploitation normale.
En revanche, s'il demande (ce qui paraît normal) une consignation de votre installation (ou d'une partie, bien sûr), c'est à vous qu'elle incombe, y compris financièrement. Vous pouvez sous-traiter, y compris mais pas nécessairement à ce prestataire, à condition d'avoir rédigé et remis un cahier des charges.
Mais le matériel d'essais, les sécurités, les E.P.I sont à sa charge.
La meilleure méthode consiste à organiser une réunion où tous ces points seront examinés, et si possible résolus, en commun.
Donc:
-essai diélectrique: c'est le prestataire qui conduit l'opération
-essai de fonctionnement: c'est vous qui lancez la machine, ou vous autorisez le prestataire à le faire sous votre surveillance. Vous devez vous assurer que le process est compatible. En aucun cas vous ne devez laisser un tiers utiliser votre matériel s'il n'est pas entièrement autonome ou n'a pas été mis dans cette situation par vos soins.
Cordialement

Avatar du membre
Jl87
Arrivant
Arrivant
Messages : 2
Enregistré le : dim. 9 déc. 2018 14:07

Re: Essai après travaux en HT

Message par Jl87 » lun. 10 déc. 2018 06:03

Super merci pour votre réponse précise.
Dans ce cas précis, tout est effectué en interne dans l'entreprise. Ce sont les électriciens de l'usine qui, après un soucis avec le moteur d'origine, ont effectué un remplacement du moteur. Les contrôles électriques ont laissé apparaître des valeurs plutôt mauvaises. Ils ont voulu faire un essai à vide et flash.
Lors de mon dernier passage en habilitation électrique, il me semble me souvenir que dans les procédures d'interventions, les essais hors productions font parti des essais de vérification, avant de restituer la machine à l'opérateur qui quant à lui, ne se doute de rien.
Cdlt,
Jl87

Répondre

Retourner vers « L’habilitation électrique »