Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Vos témoignages et vos avis
Avatar du membre
VE Pp
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 1405
Enregistré le : mar. 18 mars 2008 19:34
Localisation : Haute-Garonne
Contact :

Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par VE Pp » sam. 20 avr. 2013 19:33

La victime se trouvait juchée sur une nacelle à une à une dizaine de mètres du sol, à proximité d'une ligne électrique haute tension de 63 000 volts. Le technicien toulousain était occupé à poser un paratonnerre sur un des hangars situé à une cinquantaine de mètres de la ligne haute tension.

Lorsque l'accident s'est produit, jeudi, vers 16 h 30, la ligne haute tension a été mise hors service pour sécuriser les lieux et permettre l'intervention des secours.

Selon un communiqué de RTE (Réseau de transport d'électricité) qui exploite la ligne, c'est la création d'un arc électrique qui aurait frappé le malheureux dont la nacelle en acier se serait rapprochée trop près des fils, sans les toucher.

L'enquête ouverte par les policiers de la sûreté départementale...

Article issu de La Dépêche, lire l'article dans sa totalité : http://www.ladepeche.fr/article/2013/04 ... ocute.html

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Henri II » mer. 24 avr. 2013 14:44

Hello !

Ce serait intéressant d'en savoir plus sur les circonstances réelles de cet AT (les journalistes ne sont jamais très bons pour relater un accident, cette fois-ci au moins l'auteur nous épargne la traditionnelle phrase selon laquelle "l'enquête déterminera s'il y a eu défaillance technique ou erreur humaine").

Dans l'article la mention des 50m entre le bâtiment et la ligne haute tension 63kV est inutile ou prête à confusion. Cette grande distance peut laisser croire que le salarié était somme toute fort éloigné du risque électrique HT et que l'arc qui a tué le salarié serait mystérieux. Mais je crains (hypothèse aveugle de ma part) que le journaliste n'ait vu que la distance horizontale séparant le bâtiment du 1er pylône HT voisin...

Toutefois d'autres infos de l'article sont plus pertinentes, mais le journaliste n'est pas allé au bout de ses investigations : il dit que l'intervenant se trouvait sur une nacelle à environ 10m de hauteur et que la ligne HT traverse les entrepôts de la coopérative. Du coup on imagine volontiers que l'accident s'est plutôt joué selon un axe vertical (la ligne passant au dessus du bâtiment n'est probablement pas à 50m au-dessus du toit du bâtiment...). Autre question (et selon l'avancement du travail) quel rôle le paratonnerre manipulé par l'intervenant a-t-il pu jouer en plus dans l'amorcage HT le cas échéant ?

Dernière remarque (si j'avais à analyser l'événement je ferais cette recherche), il serait intéressant de savoir en guise de coordination sécurité de cette opération ce qu'ont fait l'Entreprise Utilisatrice et l'Entreprise Extérieure (inspection préalable commune ? analyse de l'opération et des risques d'interférence ? rédaction d'un Plan de Prévention ?). Et également de savoir si le conducteur de la nacelle a correctement été formé (CACES ?) et autorisé par son employeur.

Bye.

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Max78 » mer. 24 avr. 2013 19:40

Bonjour,

Et bien c'est un journal "généraliste" pas une thèse de doctorant hein...

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Henri II » mer. 24 avr. 2013 20:45

Max, je n'attend pas une thèse, juste un simple petit travail de journalisme sur les circonstances de base de cette mort au travail, et un échange entre nous malgré le peu qu'on en sait. J'imagine que c'est pourquoi VE pp a pris la peine de son message initial dans l'intérêt des internautes qui travaillent en extérieur à coté de lignes HT à l'occasion. Bye.

Avatar du membre
RFco
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 6241
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 19:13
Localisation : Normandie

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par RFco » mer. 24 avr. 2013 21:38

Henri II a écrit :Max, je n'attend pas une thèse, juste un simple petit travail de journalisme sur les circonstances de base de cette mort au travail, et un échange entre nous malgré le peu qu'on en sait. J'imagine que c'est pourquoi VE pp a pris la peine de son message initial dans l'intérêt des internautes qui travaillent en extérieur à coté de lignes HT à l'occasion. Bye.


hello


C'est simplement un journaliste qui relate un fait divers qui si trop expliqué avec des termes des précisions trop ""normatives"" ne sera pas compris par le lecteur lambda, voire même qui le dégoûtera, ne lui fera plus lire ce journal, on est ici dans le généraliste, si le lecteur veut en savoir plus, à lui de se renseigner plus avant avec d'autres médias plus spécialisés...

Perso, quand je regarde la télé, et qu'ils parlent de sport type football, à la limite, tout ce qui m’intéresse c'est le résultat, pas une analyse complète de chaque match...

@+
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, alors, n'hésitez pas sur les détails...

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Henri II » jeu. 25 avr. 2013 07:35

Hello !

Ok RFco. La différence c'est que le score d'un match nous est utile pour suivre un championnat (même en ignorant comment ont été marqués les buts).

Par contre ici le résultat n'est pas très important au fond, même s'il est malheureux. La gravité de l'accident ne fait que nourrir le coté "émotion", mais l'accident aurait été tout aussi exploitable s'il avait été moins grave. Dans une rubrique "j'ai vu le danger je témoigne pour le prévenir" (même si le témoignage est indirect) ce sont bien les circonstances du match perdu qui sont importantes. Elles seules méritent vraiment discussion entre nous car elles peuvent précisément aider la réflexion des membres de la communauté Volta sur les conditions de sécurité de leur travail. Cette fois le sujet c'est l'évolution en nacelle élévatrice sous une ligne HT, mais aussi plus globalement la préparation d'une intervention chez un client. Il me semble que c'est la finalité de cette rubrique.

Par exemple les "Volta Electriciens" qui interviennent comme prestataires chez des Entreprises Utilisatrices sont-ils actifs dans le processus réglementaire de coordination sécurité de l'opération par EU ? Dans leur intérêt direct tiennent-ils à ce qu'il y ait une vraie préparation sécurité et non la simple signature d'un bout de papier "PdP" passe-partout signé sur un coin de table ? Et si EU n'initialise rien contrairement à ses obligations, réagissent-ils pour qu'une véritable inspection préalable commune des lieux de l'intervention soit menée afin de discuter des phases de travail et de convenir des mesures de prévention nécessaires à leur sécurité / risques d'interférence des activités installations et équipements ? Ceci en général, dont notamment pour les risque électriques compte tenu de la spécialité de Volta Electricité.

C'est ce genre de réflexions auxquelles nous invite le message de VE Pp. Qu'en penses-tu ? Qu'en pensez-vous ? A+

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Max78 » jeu. 25 avr. 2013 13:21

Bonjour,

Moi je pense que toute façon, si on respecte toutes les normes etc.. On passe plus de temps à faire de la paperasse que le travail effectif... On trouvera toujours une faille en cherchant bien quoi qu'il en soit...
Ce qui est énervant c'est que tout le monde sort le parapluie et que personne ne veut se mouiller... Il ne faut pas avoir peur de son ombre comme je le répète régulièrement à mes gars...
Bien sûr, une grande majorité de tous ces documents ont pour but de prévaloir la sécurité des intervenants/utilisateurs finaux (enfin s'ils sont correctement respectés et ça c'est une autre histoire..) et l'on ne peut que s'en réjouir pour éviter des drames comme celui qu'à cité VE Pp.
Maintenant, il serait plus intéressant de rentrer dans une réelle démarche de sécurité de la part de tous (respecter les prescriptions des documents et mettre à disposition le matériel et le personnel nécessaire...) plutôt que de faire des documents parce qu'il faut les faire et surtout pour éviter d'engager sa responsabilité pénale et civile s'il y a un "pépin"comme c'est le cas aujourd'hui..
Il serait à mon avis plus opportun, que tout le monde tienne compte de sa sécurité personnelle et collective et agisse en fonction de ça plutôt que de réfléchir en terme de rentabilité et d'économies. Oui mais voilà, avec les obligations de rentabilité que l'on connait pour les entreprises (pression des factures et des actionnaires pour les plus grandes structures) on se tire une balle dans le pied en fait...

Reste que pour le cas cité, tout ce que nous pourrons dire ne sera qu'hypothèse étant donné qu'il ne serait déjà pas étonnant que les informations contenues dans le journal soient erronées..
Le but du poste de VE Pp est qu'outre le fait qu'il y ait pu avoir X ou Y négligences de la part de X ou Y, le message qu'il cherchait à faire passer est plutôt: "
L'électricité fait encore des morts régulièrement alors prudence. Ce n'est pas parce que nous sommes formés et des professionnels du secteur que nous sommes au dessus des lois physiques. L'habitude et la routine tuent, la preuve.."

Le but n'était pas d'imaginer toutes les hypothèses possibles et fabuler et/ou débattre dessus...

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Henri II » jeu. 25 avr. 2013 19:31

Hello !

Max merci pour cette autre contribution. Je partage complètement ta charge contre les "papiers" et l'accent que tu mets sur l'intérêt d'une réelle démarche de sécurité de la part de tous (c'est pourquoi j'insistais sur l'inspection préalable commune des lieux de l'intervention en ce qui concerne les interventions EE/EU). Ainsi faire de la prévention ce n'est certainement pas faire des papiers. Par contre les "bons" papiers tracent toujours le sérieux d'une démarche de prévention. S'il n'y a pas de démarche ou si elle bidon, alors les papiers ne montrent rien, ne valent rien (et ne servent surtout pas* de parapluie / responsabilité pénale ou civile). Je partage un peu moins l'idée de "prudence", je préfère l'idée que la sécurité se construise plutôt.
* c'est la notion jurisprudentielle dite de l'obligation de résultat (or le résultat est produit par les dispositions mises en oeuvre, non par les papiers).

Concernant l'accident on peut se perdre en hypothèses effectivement, mais on peut néanmoins s'en permettre une qui est particulièrement crédible : avec la nacelle et en réduisant encore la distance par la manipulation d'un paratonnerre (!) le salarié s'est approché dans les derniers 5 mètres de la ligne 63 kV.

Bye.

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Henri II » lun. 29 avr. 2013 19:49

Hello !

Ce dernier message a eu des développements intéressants mais malheureusement en mails privés. Ces échanges ont touné autour de la fausse idée des "documents-parapluies*" que certains employeurs croient pouvoir utiliser pour se dédouaner en cas d'accident (par exemple en se disant "j'ai fait ce qu'il fallait, je suis en conformité avec mes obligations réglementaires de S&ST, puisque j'ai formé mes salariés et je leur donné donné les consignes S&ST").
* autre fausse idée associée : les dispositions de prévention S&ST seraient de simples formalités administratives sans lien avec les besoins du travail...

Or cette idée reçue est en contradiction avec la jurisprudence constante et même renforcée de "l'obligation de résultat" déduite de l'article fondateur de la partie 4 du code du travail, l'art L4121-1 qui énonce l'obligation générale de S&ST de l'employeur envers ses salariés :
L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent :
1° Des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail ;
2° Des actions d'information et de formation ;
3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.
L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes.


Cet article impose à l'employeur de prendre des mesures (actions, information-formation, organisation, moyens...) pour remplir une finalité (assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs). Autrement dit il comprend une obligation de moyens mais aussi une obligation de résultat... (alors que par exemple dans son domaine un médecin a bien une obligation de moyens envers ses patients mais pas d'obligation de résultat).

Si la satisfaction de l'obligation de moyens (les mesures) peut être démontrée "positivement", celle de l'obligation de résultat se démontre par contre "négativement" et a posteriori : la survenue d'un AT ou d'une MP est en effet la "preuve" que la sécurité du salarié n'a pas été assurée ou que sa santé n'a pas été protégée. D'où le 1er alinéa de mon présent message. L'obligation de résultat coupe l'herbe sous le pied de l'argument "j'ai donné les consignes de S&ST, j'ai donc fait mon boulot" qu'une direction d'entreprise voudrait avancer alors qu'elle ne fait ce qu'il faut pour que ses consignes soient effectivement pratiquées par son personnel et s'en assurer. Dans ce cas le compte n'y est pas, le "résultat" (la S&ST du personnel) n'est pas forcément obtenu (c'est le cas de l'électrocution de Lespinasse, qui risque fort d'avoir des conséquences judiciaires tant pour l'employeur EE que pour l'employeur EU).

D'autres avis ? Bye.

Avatar du membre
Henri II
Assidu
Assidu
Messages : 89
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 11:53

Re: Un technicien de Lespinasse (31) meurt électrocuté

Message par Henri II » ven. 10 mai 2013 09:12

PS, une autre restitution de l'événement brut : http://www.sudouest.fr/2013/04/19/elect ... 0-4238.php
Un autres cas comparable : http://www.sudouest.fr/2013/03/28/elect ... 9-3420.php

Répondre

Retourner vers « J’ai vu le danger je témoigne pour le prévenir »