regulation groupe electrogene?

Les groupes électrogènes, les onduleurs…
Avatar du membre
ston
Assidu
Assidu
Messages : 67
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 12:24

regulation groupe electrogene?

Message par ston » mer. 17 déc. 2008 12:29

Bonjour,
J envisage d acheter un petit groupe electrogene,pour alimenter en cas de coupure EDF mon chauffage(fioul)mon congelateur et mon frigo,plus quelques ampoules afin d eclairer un minimum
Dans le centre ou j habite,suite aux coupures que nous avons eus et qui durent encore j ai entendu ceci:les groupes electrogenes font (claquer)les chaudieres fioul?(peut etre celles qui sont pilotees par electronique?)
Voici donc ma question:
Il y a t il plusieurs systemes de regulation sur la sortie du courant venant d un groupe electrogene,et pour ne pas se "planter",sur l achat quel type choisir,sachant que je ne veux pas investir enormement.Je ne sais pas ci ces groupes sont classes par types ou autres
Merci pour vos reponses
Au plaisir
ston

Avatar du membre
zetou
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 18:49

Re: regulation groupe electrogene?

Message par zetou » mer. 17 déc. 2008 18:54

Bonjour,
J'ai exactement le même problème que Ston, à ceci près que le groupe est déjà acheté ... :-D
Merci d'avance pour vos lumières.
bonne soirée

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3137
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: regulation groupe electrogene?

Message par Labobine » mer. 17 déc. 2008 19:10

Bonjour,
J'ai entendu des "oui dire" toute ma carrière et je n'avais pas entendu celui-là. Je ne vois pas pourquoi si le groupe est bien régulé et suffisamment puissant la chaudière fioul pèterai plus qu'autre chose, même avec de l'électronique derrière. C'est une idée (comme ston) qui m'avait personnellemet tourné dans la tête il y a plusieurs dizaines d'années, mais comme je suis en ville il y a peu de chance qu'on ai beaucoup de coupures, et qu'on n'a jamais eu depuis cinquante ans, alors j'en suis resté là.
Mais votre "oui dire", ce qui serait intéressant c'est de savoir exactement les conditions dans lesquelles la ou les chaudières ont claquées.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Avatar du membre
zetou
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 18:49

Re: regulation groupe electrogene?

Message par zetou » mer. 17 déc. 2008 19:22

Merci Labobine pour ta prompte réponse.
En fait, il est bien précisé de ne pas mettre d'appareils électroniques, genre PC, TV etc.... à cause d'une régulation de tension toujours approximative sur ce genre de générateurs bas de gamme.
Hors ma chaudière possède une régulation électronique, d'où mes interrogations.

mon groupe

Image

Avatar du membre
ston
Assidu
Assidu
Messages : 67
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 12:24

Re: regulation groupe electrogene?

Message par ston » jeu. 18 déc. 2008 10:58

Bonjour,
Je vous remercie pour vos reponses,le courant est revenu presque partout
Je vais essayer d en savoir un peut plus avec ceux qui se sont servis de groupes electrogenes individuels,pour savoir si ils ont eus des problemes,et si problemes:lesquels et avec quel type de groupes
Je vous tiendrait au courant(Quand on en a pas c est super)
Au plaisir
Est t il possible de rajouter une regulation serieuse derriere un groupe?
Il y a t il un classification pour les groupes electrogenes individuels?
Au plaisir
Ston

Avatar du membre
Labobine
Equipe Volta-Electricite
Equipe Volta-Electricite
Messages : 3137
Enregistré le : mer. 30 avr. 2008 22:57
Localisation : 12000 RODEZ

Re: regulation groupe electrogene?

Message par Labobine » jeu. 18 déc. 2008 12:30

Bonjour,
Ce qui est sûr c'est la régulation, si votre groupe n'est pas suffisamment dimensionné, lorsque le brûleur (et je pense plus particulièrement au moteur qui a un appel de courant plus élevé), il risque 'y avoir une baisse de tension perceptible par l'électronique, et je ne sais pas ce qu'en pensent mes collègues plus quaifiés que moi dans ce sens là, peut-être faudrait-il prévoir à ce moment -là un onduleur pour améliorer tout cela.
Amicalement.
Labobine
Une question bien formulée apporte une réponse bien précisée

Avatar du membre
Dinit
Nouveau
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008 18:53

Re: regulation groupe electrogene?

Message par Dinit » ven. 19 déc. 2008 19:16

Bonjour à tous je suis un peu nouveau sur le forum (même complètement d'ailleurs) mais je suis a la recherche d'une généne moi aussi donc je traine sur le net, et il me semble au vue de mes recherches, que tu as l'air d'avoir un groupe avec une "génératrice" asynchrone (entre guillemet au cas ou pour les puristes) qui est en général régulée par la rotation du moteur en majorité, et aussi parce que la vitesse de rotation est de 3000 tr dans ton cas (pas de généralité) alors qu' une géné synchrone tourne plutôt à 1500 tr (pas de générlité encore puisque sa dépend du nbre de paire de poles si mes cour de bts ne se sont pas trop mélangés).

Ce qui me fait dire sa également c'est la grosse chute de tension au démarrage induite par le, voir les moteurs (circulateur et bruleur) plus un bon transfo au "fesse" pour la régul ce qui doit pas aider, et que les asynchrone on du mal à avaler si c'est un peu juste.

C'est peu étre une piste ??? ;-)

Pour info le lien si dessous très pratique pour le dimensionnement de sa géné en fonction de ce que l'on veut brancher dessus et de dépenser de l'oseille, mais bon je comprends quand on est pris au piège de l'edf enfin du manque.

http://www.pos.fr/conseils/choix_groupe.aspx

J'espère qu'il marche et à bientôt de vous lire et salutations a tous.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4345
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: regulation groupe electrogene?

Message par Candela » dim. 21 déc. 2008 13:19

Bonjour,
Tout le problème des "petits" groupes, c'est qu'ils soient bien adaptés à l'usage qui en est fait! Et malheureusement pour ce matériel qui se trouve souvent sur les rayons des grandes surfaces de bricolage ou sur Internet, le vendeurs ne sont généralement pas assez compétents et les notices sont souvent trop succinctes.
Un groupe électrogène est l'association de deux éléments, qui possèdent chacun leur régulation. De la performance des ces quatre composants découle la capacité du groupe à alimenter les appareils sensibles.
Le moteur fournit la puissance "active", les watts. S'il est à essence, son régime est susceptible de variations sensibles en fonction des a-coups de charge, et ce, d'autant plus qu'il est petit et "bas de gamme".
S'il est Diesel, la régulation est plus fine (3-4 % de statisme maxi), mais en cas de forte surcharge le décrochage est assez brutal. C'est cette régulation qui est responsable de la fréquence.
En quelque sorte, l'alternateur transmet la puissance active, mais "fabrique" la puissance réactive en régulant la tension. Les a-coups et surcharges se traduisent par une baisse ou une hausse de vitesse et fréquence qui sont liées. En fonction de la régulation, cela peut entraîner des variations de tension. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, il ne faut pas maintenir la tension constante en cas de forte baisse de régime, mais garder constant le rapport U/F. De nombreuses avaries sont dues au non respect de cette loi, ce qui entraîne la surexcitation de tous les bobinage et des clacquages.
Les groupes "très bas de gamme" comme celui présenté sur la photo plus haut sont munis d'une génératrice asynchrone excitée au moyen d'un condensateur. (on reconnaît une génératrice asynchrone à son aspect "moteur", sa carcasse ailetée dans le sens longitudinal...et l'indication, si elle existe, " [z_cosphi] 1).
Il n'y a aucune régulation de tension et ils ne sont adaptés qu'à des utilisations de type "chantier" sur des appareils à [z_cosphi] très voisin de 1 ou peu sensibles à une baisse de tension (ne pas mélanger ces catégories): Eclairage incandescent, chauffage électrique, appareillage électro-portatif (moteurs à collecteur exclusivement et prévoir 20% de marge sur la puissance).
Pour les autres, on distingue les régulations "compound" basiques et les régulations électroniques qui garantissent en principe une régulation de tension performante (AVR ou Inverter). Seuls ces dernier peuvent alimenter des appareils électroniques, surtout si des moteurs asynchrones démarrent pendant le fonctionnement.
Si vous voulez alimenter votre installation domestique ou artisanale, ne prenez que des groupes à régulation électronique et d'une puissance de 6 kVA minimum, sinon alimentez individuellement vos appareils. Attention à couper le disjoncteur général! (Erdf peut vous imposer un relais de protection contre les "retours de courant".
Faites très attention aux coêfficients de puissance : lors des démarrages de ces appareils, la puissance disponible (puissance groupe moins celle des appareils déjà en service) doit être :
Moteurs à collecteurs : x 1,2
Onduleurs (pendant toute la charge) et éclairage fluorescent x 2
moteurs asynchrones x 3,5 si démarrage direct
Enfin, attention aux puissances indiquées : la seule valable est celle de la plaque du groupe. Si elle est en kVA, la puissance en watts est 20% inférieure ( [z_cosphi] 0,8 normalisé), sauf indication contraire genre " [z_cosphi] 1".
Vous ne trouverez de 1500 tr qu'en Diesel, et vu le coût ils sont à réserver, en fonction de leur longévité, à des usages intensifs. Attention, les moteurs essence sont souvent plaqués d'origine avec une vitesse et une puissance qui ne correspondent pas à l'usage groupe.
J'espère ne pas vous avoir assommés avec ces considérations assez techniques...
Voici un lien vers la documentation d'un fabricant (de groupes, pas de moteurs) Français sérieux, mais vous pouvez faire confiance à Honda, Robin, Wilson....
http://www.sdmo.com/site_v4/files/pdf/PPWFR-2007-1.pdf

Avatar du membre
zetou
Nouveau
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 18:49

Re: regulation groupe electrogene?

Message par zetou » dim. 21 déc. 2008 23:39

Bonsoir,
Mille merci Candela d'avoir pris autant de peine pour aussi bien éclairer ma lanterne ...
( juré, je ne l'ai pas fait exprès :-D )

J'ai acheté ce groupe pour assurer le fonctionnement de mon frigo et congèlateur domestiques, + le fonctionnement de ma chaudière à mazout et un peu d'éclairage, en cas de coupure de courant trop importante.

Sera-t-il capable, à votre avis de remplir cette mission, ou dois-je le revendre et viser plus haut ?

D'autre part, j'ai un onduleur de 900W pour ordi et télé. Sera-t-il capable de fonctionner avec ou est-ce que je risque de tout griller, onduleur et ce qu'il y a après ?

Merci d'avance.
Modifié en dernier par zetou le lun. 22 déc. 2008 08:49, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dinit
Nouveau
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : ven. 19 déc. 2008 18:53

Re: regulation groupe electrogene?

Message par Dinit » lun. 22 déc. 2008 02:23

Je m' intercale pour tirer un chapeau bas à Mr candela ( :-) ) pour cet exposé (enfin pas de CAP tout de même) au combien clair et lumineux (pour abonder un peu avec zetou...!?!).

J'attends aussi avec impatience la réponse concernant l'onduleur (est ce que c'est uniquement pendant la charge? le coef reste a 1 en régime "d'attente" ?) ?

Au plaisir ... :-D

Répondre

Retourner vers « Les alimentations secourues »