Régime IT médical et départ d'incendie

Le régime du neutre, les sections, les raccordements…
Répondre
Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 216
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

Régime IT médical et départ d'incendie

Message par lob » jeu. 2 janv. 2014 23:16

Tout d'abord, très bonne année à tous !

Voilà, ma question concerne un incident dans un hopital.

Cela s'est passé dans un bloc operatoire (apres operation ).
Lors du bio nettoyage de la salle .

On a donc un régime de neutre It Médical (neutre du transformateur isolé, impédant avec cpi) et masse des appareils reliés à la terre.
Le régime IT classique est bien connu mais si quelqu'un peux me donner une explication sur ce IT médical je lui serait reconnaissant ;


Départs des circuits prises en 16 ampères dt40 avec ddr de 30 ma : pourquoi des ddr sur un it?

la situation : un câble alimentant la salle d’opération est resté branché sur la prise murale mais débranché de la table, donc sous tension et en l'air!!!
les personnes chargées du nettoyage ont lavé surement à grande eau et cela a du créer un début de court circuit .
Ou tout du moins une surcharge insuffisante pour faire déclencher le 16A.
Je précise que le câble ne possède pas de terre (double isolation).
C'est mon analyse .
Qu'en pensez vous ?

Pour comprendre je me suis fait le schéma du régime IT mais celui ci est monophasé et le sol est un sol antistatique.
Les données constructeurs donnent une valeur ohmique inferieur à 25 mhoms.
Les masses des appareils ne sont pas branchées à la terre et de ce fait j'imagine que le courant de fuite passe par la terre c'est à dire le sol antistatique .
Cela limite fortement tout courant de fuite (pour préserver la continuité de service )...

Je suis allé voir le service biomedical (techniciens spécialistes des appareils médicaux) et ils m'ont expliqué que les chirurgiens utilisent des bistouris electriques (très haute tension) et que le patient etait toujours branché à la terre afin d'éviter toute circulation interne de courant (éviter toutes necroses ....)

Beaucoup d'informations sur un domaine très spécifiques .

Quelqu'un pourrait il m'expliquer l'essentiel.

Pourquoi ce disjoncteur n'a pas joué son role ?
Pourquoi l'IT médical en monophasé protège la continuité de service ?
En general en IT, le déclenchement se fait des apparitions d'un deuxième défaut sur une autre phase.
Mais en monophasé il n'y a pas de deuxieme phase !

Merci par avance .

Cordialement.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 3855
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Régime IT médical et départ d'incendie

Message par Candela » ven. 3 janv. 2014 12:40

Bonjour,
Pour commencer, un peu de lecture sur le sujet. (bon, je ne suis pas allé chercher trop loin :lol: ).
Plus technique,ce document.
Ces deux liens devraient déjà vous permettre d'y voir plus clair.

Je vous prépare une réponse plus précise à vos questions.
A+
Cordialement

Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 216
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

Re: Régime IT médical et départ d'incendie

Message par lob » ven. 3 janv. 2014 13:34

Merci ,

je vous envoie un schema electrique relatif à cet evenement ( à l a main ) et un plan permettant de voir le contexte ( emplacement de la table, des prises, du tableau en exterireu et caracteristiques des protection dt 40 16amperes avec ddr de 30ma ).....

Bien cordialement.

Avatar du membre
lrigolo
Arrivant
Arrivant
Messages : 2
Enregistré le : mar. 10 mai 2016 20:07

Re: Régime IT médical et départ d'incendie

Message par lrigolo » mar. 10 mai 2016 20:38

Bonjour,

Tout d'abord pour ce qui concerne le régime IT médical, les protections "haute sensibilité" DDR HS sont interdites (cf. NFC 15-211 installations électriques des locaux à usage médical)
Pour ce qui concerne votre incident, effectivement en IT le déclenchement des protections se fait au deuxième défaut (court circuit via la terre). Le double défaut peut se produire si le transformateur d'isolement lié à la salle d'opération est triphasé au secondaire. Il faut savoir que la NFC 15-211 limite la tension secondaire à 250Volts. Pour votre cas de figure, il s'agit d'un défaut impédant, l'eau du nettoyage ayant fait "récepteur" entre les deux conducteurs de la fiche qui étaient restés en l'air. Dans ce cas une piste de carbone va se créer et amorcer un court circuit qui compte tenu de l'impédance du défaut va dans un premier temps solliciter la courbe de surcharge (thermique) de la protection. Il faut savoir également que la NFC 15-211 limite la puissance des transformateurs d'isolement du régime IT médical à 10kVA. Les puissances de court-circuit au secondaire des transformateurs sont donc souvent faibles ce qui peut expliquer qu'en fonction de la courbe du disjoncteur, celui-ci peut ne pas fonctionner (et ça brule !). C'est pour cette raison que la norme de fabrication des transformateurs IT médical limite la tension de court-circuit à 3%. Dans le cas de votre installation (sauf si elle est antérieure à 2007), le transformateur doit sans doute être monophasé, c'est le seul cas ou les protection de type DT40 (pas de relais de protection sur le conducteur neutre) sont autorisées. En IT, les disjoncteurs doivent avoir un relais de protection sur le neutre de plus il doivent être prévu pour des tensions d'utilisation de 400V compte tenu des doubles défauts phase/phase.

En espérant avoir répondu à votre interrogation.


Lrigolo.

Répondre

Retourner vers « Régime du neutre »