CPI

Le régime du neutre, les sections, les raccordements…
Avatar du membre
PhillipeG
Arrivant
Arrivant
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 16 oct. 2008 13:04

CPI

Message par PhillipeG » jeu. 16 oct. 2008 17:56

Bonjour

comment analyse t-on le CPI, comment devont nous interpreter les resultat

Merci

Avatar du membre
yam
Assidu
Assidu
Messages : 42
Enregistré le : ven. 4 avr. 2008 13:39

Re: CPI

Message par yam » mer. 22 oct. 2008 16:30

Un CPI (controleur permanant d'insolement)

Comme son nom l'indique il control en permanence l'insolement ,
en cas de défaut d'isolement il le signale le défaut mais ne coupe pas le circuit .
Il coupera le circuit au deuxieme défaut .
Ce régime de neutre et utilisé quand on veut avoir une continuité de service ( usine [Interdit] etc.. )
Ce régime de neutre nécéssite un service technique qui sache en faire bon usage .

@+ yam

GAS
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2096
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 10:45
Localisation : Roussillon

Re: CPI

Message par GAS » mer. 22 oct. 2008 17:06

bonjour,
yam a écrit :Ce régime de neutre nécéssite un service technique qui sache en faire bon usage .
Il suppose surtout que le service d'entretien soit en capacité de rechercher et d'éliminer rapidement le premier défaut signalé par ce CPI. ;-)
Cordialement
GAS

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4283
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: CPI

Message par Candela » mer. 22 oct. 2008 22:39

yam a écrit : Il coupera le circuit au deuxieme défaut .
Ce n'est pas le CPI qui coupe au 2è défaut, ce sont les protections de surintensité (les magnétiques). En effet, le "1er défaut" est quelque chose d'assez théorique : ce devrait être un défaut franc et unique ayant pour effet de mettre un conducteur à la terre. Si un autre défaut affecte un autre conducteur, cela devient un court-circuit qui doit être éliminé par la protection du plus faible calibre des deux. C'est pour cela que le neutre doit être toujours protégé, ou mieux, non distribué.
Le CPI surveille l'isolement, mais ce dernier résulte de la mise en parallèle d'une grande quantité d'impédances d'isolement de câbles et de machines. Il est facile de comprendre que plus le réseau sera étendu, plus il sera faible. mais la vétusté, la présence d'humidité, de certains types de récepteurs agissent défavorablement. Si un réseau court et neuf doit avoir un isolement d'au moins 500 M [z_homs], dans bien des cas on descendra à beaucoup moins.C'est donc à chaque exploitant de connaître son réseau et de savoir interpréter une baisse d'isolement par rapport à la valeur habituelle comme étant un défaut. Il ne faut donc surtout pas attendre que ça "saute" pour prendre ses repères...

Avatar du membre
yam
Assidu
Assidu
Messages : 42
Enregistré le : ven. 4 avr. 2008 13:39

Re: CPI

Message par yam » jeu. 30 oct. 2008 19:55

Quand je j'ai dit qu'il coupé le circuit je voulais parler le regime de neutre .


@+ yam

Répondre

Retourner vers « Régime du neutre »