Mélange de SLT dans un bâtiment unique avec multisource

Le régime du neutre, les sections, les raccordements…
Avatar du membre
CADMAN
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 08:48

Mélange de SLT dans un bâtiment unique avec multisource

Message par CADMAN » sam. 20 oct. 2018 09:09

Bonjour à tous,

Je souhaiterais avoir votre avis et votre retour d'expérience sur ce sujet:

J'ai un bâtiment de type "Hall industriel" pour lequel l'historique est lourd et à été réalisé sou le schéma TN-C, ce bâtiment sera scindé en 2 parties.
Particularité du Hall : Structure en métal accessible sur l'ensemble du bâtiment + réseau de gaine HVAC (Mise HS sur l'ensemble du bâtiment mais conservée). (Cela aura son importance dans l'analyse)

Le "MO" a fait placer un comptage dans une cabine extérieure par le distributeur 160A.

But:
Scindé électriquement les deux parties avec deux systèmes de comptage indépendant.
Les deux systèmes indépendants fonctionnent en même temps.
Il ne peut y avoir un déclenchement dans l'autre partie par la source d'origine.

1. Peut-on mélanger 2 sources différentes avec un Schéma TN-C avec une autre source TT indépendante dans un même bâtiment ?
Si non où est-ce stipulé? ou pourquoi?

Si ok au point 1. :
2. J'ai un souci avec les contacts indirectes vu la structure du bâtiment et le réseau de gaines qui transite dans tout le bâtiment pour la protection lors d'un défaut SOURCE1 et le PEN SOURCE 2 ? Avez-vous une solution ?

(J'ai déjà pensé au neutre artificiel par l'installation de Tfo. Dyn mais la réalisation des boucles de défauts me semble aléatoire et le risque d'électrification me semble tj réel ! Qu'en pensez-vous?)

Tout grand merci pour le temps que vous consacrerez à me répondre?

Bonne journée. :-D

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4264
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Mélange de SLT dans un bâtiment unique avec multisource

Message par Candela » sam. 20 oct. 2018 15:58

Bonjour,
Votre point 1 ne pose aucun problème.Il faut simplement que la partie d'installation concernée respecte les conditions imposées par le SLT choisi. Tout ce qui est commun aux deux installations doit donc respecter les conditions des DEUX SLT.

J'ai du mal à saisir quel est votre problème point 2. En TN-C, il est ESSENTIEL de réaliser Une équipotentialité de très bon niveau, moyennant quoi la valeur de la résistance de terre a, je dirais moins d'importance (le courant de défaut n'ayant pas vocation à transiter par la terre dans ce régime).
Un court-circuit sur la partie TN-C est susceptible d'entraîner une élévation du potentiel des masses. la solution pour y parer consiste à améliorer l'équipotentialité, notamment par diminution de l'impédance de boucle.
En TT-distribution publique, l'impédance de la boucle de défaut est constituée essentiellement par l'addition des résistances de la prise de terre du poste (supposée relativement basse, mais dont vous n'avez pas la maîtrise) et de celle de l'installation. Si vous observez des surtensions sur les masses BT en cas de défaut, vous pouvez tenter d'améliorer cette dernière. Si cela ne suffit pas:
-vous pouvez installer un transformateur d'isolement qui vous permettra de recréer le SLT local qui vous convient.
-si vous avez un comptage à puissance surveillée (ex tarif Jaune), vous pouvez solliciter le distributeur pour le passage en TN-S. Il n'est pas obligé d'accepter, en raison de contraintes techniques (le poste DP doit se situer soit dans le bâtiment, soit sur la propriété en dehors de celui-ci). Voir NFC 14-100 Annexe F.
Pour aller plus loin, il faudrait préciser quelles perturbations sont constatées.

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Régime du neutre »