SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Le régime du neutre, les sections, les raccordements…
Avatar du membre
edfhelp
Passionné
Passionné
Messages : 162
Enregistré le : mar. 9 juil. 2013 21:11

SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par edfhelp » dim. 24 nov. 2019 01:03

Bonsoir

Avec un SLT IT avec un neutre impédant (impédance entre le neutre du transfo et la terre) est conseillé pour un réseau court.

1-qu'est ce qu'un réseau court ET long en terme de longueur?
2-Pourquoi pour un réseau court?

J'en déduits qu'avec un réseau long le SLT IT pourrait être avec un neutre isolé.

3-Pourquoi?

Cdt

Avatar du membre
DGPT2
Nouveau
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : mer. 20 nov. 2019 16:55

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par DGPT2 » lun. 25 nov. 2019 10:57

Bonjour,

1) Réseau court généralement < 1km.

2) Une impédance de 1500 ohms est généralement utilisée pour les réseaux courts, platine ZX shneider électric par exemple,
cela permet de maîtriser le courant de défaut.

3) Réseau long,neutre isolé, le courant de défaut est limité par l'impédance capacitive des câbles ( Z = 1/Cw )
Pour 1km de réseau on a environ une impédance de 3200 ohms avec C= 1 micro farad par km et f=50 hz

Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4320
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par Candela » mar. 26 nov. 2019 10:47

Bonjour,
Lire toute la justification dans le Cahier Technique Schneider N° 178.
Sur ce point précis, pages 9 et 21.
Cordialement

Avatar du membre
nonolost
Expert
Expert
Messages : 235
Enregistré le : sam. 17 oct. 2009 15:32

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par nonolost » ven. 13 mars 2020 18:14

Bonjour,

Quand on regarde ce cahier technique, je ne comprends pas trop la formule dans le cas d'un défaut franc (neutre impédant).
Id = In + Ic (jusque là, tout va bien, c'est la loi des noeuds :-) )

In = V/Zn, une partie du courant Id se referme via l'impédance du neutre.
Ic= 3j Cw V, là aussi c'est OK, l'autre partie du courant Id se referme via les capacités des phases saines.

là où Schneider m'a perdu, c'est dans la formule Id = V / (Zn+ 3jCw)

J'ai donc essayé de chercher par moi-même: je considère que Zn est en parallèle avec la capacité totale des câbles. J'applique la formule de la l'impédance équivalente soit Zeq= (Zn x Zc)/(Zn+Zc) et là, c'est le drame... je ne parviens pas à tomber sur le résultat affiché plus haut...

Qqun peut-il éclairer ma lanterne svp ?


PS: Zc = 1/Cw (pour l'instant, j'ai calculé en ignorant l'opérateur complexe j qui ne renseigne que sur la valeur de l'angle de Z)... je tente déjà de résoudre avec le module... on verra l'argument après... :-D
Cordialement,
Nonolost 8-)

Avatar du membre
mlb76
De passage
De passage
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 26 mars 2020 17:50

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par mlb76 » jeu. 26 mars 2020 18:00

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum. J'ai participé durant de nombreuses années au forum de l'éducation national IUFMRESE.CICT.FR qui est aujourd'hui fermé. Je suis un retraité de l'EDF qui écrit des livres techniques édité par DUNOD
https://www.dunod.com/sciences-techniqu ... -isolement
https://www.dunod.com/sciences-techniqu ... ploitation
Votre question est pertinente. Elle est développée dans le livre "Les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre"

Il faut traiter le problème à partir du schéma équivalent d'un défaut monophasé. Je ne sais pas comment vous envoyer l'extrait traitant de ce sujet. Envoyez moi un mail d'assai à l'adresse mlb76@orange.fr

Bien cordialement

Avatar du membre
mlb76
De passage
De passage
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 26 mars 2020 17:50

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par mlb76 » jeu. 26 mars 2020 18:39

Le schéma équivalent d'un défaut monophasé est composé d'une impédance directe Zd, d'une impédance inverse Zi et d'une impédance homopolaire Zo.
Cette dernière est composée d'un circuit série/parallèle comportant l'impédance homopolaire longitudinale qui est d'autant plus importante que la distance du défaut par rapport au point de mise à la terre du neutre est importante. On l'appellera ZoL. Par ailleurs, l'impédance homopolaire ramenée à la source correspond à la mise en parallèle de la réactance de capacité homopolaire (Xco=-j. 1/cw ) et de l'impédance homopolaire ZoN correspondant à la mise à la terre du neutre. On l'appellera Zos.

Pour un défaut de résistance Rm, le courant de défaut à la terre est égal à 3Vn/Zd+Zi+ZL+ZN+3Rm.

Pour Zd+Zi négligeable devant ZoL+Zos ce qui est le cas pour un défaut en ligne, cette formule montre que pour une ligne aérienne le courant de défaut est d'autant plus faible que Zos est grand et que le défaut est éloigné. Il s'ensuit que la sensibilité d'une protection 51N est d'autant plus faible que Zol+Zos est grand.

A votre disposition

MLB

Avatar du membre
mlb76
De passage
De passage
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 26 mars 2020 17:50

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par mlb76 » jeu. 26 mars 2020 18:48

Dans le livre "les régimes de neutre et les schémas des liaisons à la terre" j'indique que l'on peut transformer un circuit parallèle en circuit série. Autrement il faut effectuer le rapport de deux complexe. N'oubliez pas que pour supprimer le complexe au dénominateur, il faut le multiplier par la quantité conjuguée.
Je vous conseille de remplacer -j.1/jcw par -jX et de faire le rapport ZoNx(-JX)/ZoN+(-jX)

Avatar du membre
nonolost
Expert
Expert
Messages : 235
Enregistré le : sam. 17 oct. 2009 15:32

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par nonolost » jeu. 26 mars 2020 21:19

Bonsoir M.Lambert,

Je suis très content de vous retrouver ici. En effet, je me suis procuré récemment votre excellent ouvrage sur les transformateurs électriques. Ce livre étant bcp plus orienté HT, il a su me donner des informations très enrichissantes. Je précise pour les lecteurs qui nous liraient qu’il s’agit d’un ouvrage pour un public averti: il faut en effet maîtriser les nombres complexes pour la compréhension des équations. Autre point, il est bon aussi de savoir utiliser les matrices lorsque l’analyse des défauts fait appel aux composantes symétriques. Ce sont des étapes obligatoires en électricité appliquée, selon moi.
Je vais tenter de réfléchir à vos indications concernant la question que je me posais.
Je vous envoie un mail de suite pour obtenir l’extrait de votre livre, c’est très gentil, merci.

Bien à vous,
Cordialement,
Nonolost 8-)

Avatar du membre
mlb76
De passage
De passage
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 26 mars 2020 17:50

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par mlb76 » jeu. 26 mars 2020 22:58

Bonsoir,

Je comprend vos interrogations. Je pense cependant que l'on ne peut pas travailler sur les défauts d'isolements si on n'utilise pas les composantes symétriques.

Bien à vous

MLB

Avatar du membre
mlb76
De passage
De passage
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 26 mars 2020 17:50

Re: SLT IT à neutre impédant ou neutre isolé

Message par mlb76 » ven. 27 mars 2020 10:01

Bonjour,

J'ai préparé un extrait de mon livre traitant des régimes de neutre et des schémas des liaisons à la terre.

Cet extrait est un exercice sur la transformation des circuits série ou parallèle.

Je suis près à vous l'envoyer

Bien cordialement

MLB

Répondre

Retourner vers « Régime du neutre »