Artisans, pourquoi ne pas se regrouper!

Démarches administratives, conseils…
Avatar du membre
artelec24
Passionné
Passionné
Messages : 219
Enregistré le : mar. 1 avr. 2008 11:39

Artisans, pourquoi ne pas se regrouper!

Message par artelec24 » lun. 30 mars 2015 20:00

Bonjour à tous et a toutes,

Avant tout merci à tous ceux qui prendront le temps de lire ce post, j’accepte tous les commentaires, idées ou suggestions.
Je suis artisan électricien depuis plus de 7 ans et j’emploie 2 salariés.
Je me rappelle mes premiers post sur ce forum ou je demandais de l’aide et souvent RFCO me répondais.
Pour développer mon entreprise, j’ai cherché sur le net divers moyen d’augmenter la rentabilité sur mes achats ainsi que la visibilité de mon entreprise.

1) Concernant les prix :
Est-il normal que les particuliers achètent les fournitures moins chères que chez votre fournisseur standard. Désormais vos clients sont en mesure d’acheter certaines fournitures moins chères que vous. Il existe sur le net des dizaines de sites qui vendent en direct au particulier à des prix imbattable. (Je ne les blâmes pas, ils se servent des nouveaux moyens technologiques)
Les grosses entreprises s’en sortent un peu mieux, en effet elles sont en mesure de pouvoir négocier leurs achats, souvent en direct et grâce à de gros volumes.
Mais alors qu’attendent les petits artisans pour se regrouper, je ne parle pas des groupements d’artisans de quelques dizaines d’entreprises, ou de minis centrales comme des scops je parle de regroupement à grande échelle, mais sans aucune obligation d’adhérer.
Quand vous avez besoin d’une mutuelle, d’une assurance ou d’autres produits ne pensez-vous pas qu’en négociant à plusieurs, nous aurions un meilleurs prix ?
On voit bien certains villages aux informations TV qui négocient des mutuelles de groupes pour leurs administrés.

2) Concernant la visibilité des petites entreprises artisanales
Pour une entreprise, les budgets alloués à la publicité ont un certain coût, entre un célèbre annuaire jaune ou de nombreux sites où l’on vous propose des demandes de devis(on dirais que l'on jette un bout de viande dans un banc de piranhas, les piranhas ce sont les artisans bien entendue) .
On ne peut pas faire comme les grands groupes, des campagnes de publicité à la TV pour récupérer des clients.
Quand à votre e-réputation sur internet, à ce jour de nombreux sites internet proposent de la récolte d’avis clients mais aucun ne permet d’obtenir un véritable reflet de la réalité. En effet, malgré la norme AFNOR NF Z74-501 qui essayait d’encadrer les avis clients rédigés sur le net, la possibilité de fraude reste importante. Ainsi, des entreprises peu scrupuleuses, peuvent se façonner une bonne réputation ou détruire celles de leurs concurrents par de faux avis avec une aisance déconcertante.
Alors comment faire pour se mettre en valeur avec un coût réduit ?
Dans le secteur de l’artisanat, il y a bien des organisations professionnelles ( capeb, ffb, etc ), nous avons aussi les chambres des métiers, tous ces organismes doivent nous faire de la publicité et nous aider en théorie contre une cotisation facultative ou obligatoire, mais ils ne peuvent pas aider de la même manière une entreprise avec peu de personnel qu’une grosse entreprise et c’est logique , on ne pas les blâmer. Ils n’ont pas le droit de différencier les mauvaises entreprises (ceux qui négligent le client, ou ceux qui ne déclarent jamais rien.)

Pour toutes ces raisons, je pense qu’il faut nous regrouper (je vois déjà certain se dire, ça y est maintenant il va nous vendre son truc, et c’est compréhensible le nombre d’entreprises qui vivent au crochet des artisans est impressionnant).
Je vous propose un nouvel outil pour votre entreprise et je vous fais une promesse, celui-ci ne vous coûteras rien (et là, certain vont se dire, je reçois souvent des mails ou on me promet de gagner de l’argent sans rien faire).

Laissez-moi vous expliquer le projet.
On va revenir aux fondamentaux, il n’y a rien de mieux que le bouche à oreille,
On va créer un annuaire en ligne et chaque artisan sera classé en fonction de son secteur géographique, les consommateurs pourront juger aussi de la qualité de l’artisan en question (pas de question piège, juste du bon sens).
Les mauvais artisans n’auront aucun intérêt à figurer sur ce site, donc si vous travaillez bien il n’y a rien à craindre.
Une fois cet objectif accompli, il a fallu trouver une solution pour que le coût généré par le contrôle des avis clients de l’annuaire ne soit pas une charge supplémentaire pour les entreprises.
Partant du principe que plus on est nombreux, plus on est fort, on va faire de la négociation de groupe dans de nombreux domaines.
Le but est simple : permettre aux artisans de retrouver des marges correctes.
Il faut désormais évoluer avec les nouvelles technologies, l’époque où l’artisan achetait seul ses fournitures chez son grossiste est révolue.
Laissez-moi vous prouvez mes dires, allez sur le site http://www.referenceartisan.fr , tous les artisans ont droit à une période de découverte de 1 à 2 mois en fonction de leurs inscriptions, pendant cette période vous ne vous engagez à rien, vous visitez, vous essayez de comprendre le système, vous verrez les promotions en cours et à venir.
Parlons rapidement du coût, une dizaine d’euros par mois pour un artisan seul, il n’y a pas de coût fixe, car ce sont les avis clients qui seront facturés et ce que vous versez pour le contrôle de vos avis sera compensé par les gains que vous ferez sur vos futurs achats grâce au réseau. Venez tester la période de découverte, c’est sans engagement et sans aucun coût pour vous.
Et ceci n’est qu’un début si les artisans veulent bien croire à ce projet d’autre services seront vites ajouté (prêt de main d’œuvre entre artisan, mutualisation de matériel, et même de la récupération de devis etc.)
Si vous avez des questions n’hésitez pas, des suggestions je suis aussi preneur, de futures idées à développer je suis aussi preneur.

Alors est-ce un rêve, une utopie? A vous de me dire.

Avatar du membre
Lise99
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : dim. 31 mai 2015 11:11

Re: Artisans, pourquoi ne pas se regrouper!

Message par Lise99 » dim. 31 mai 2015 11:29

artelec24 a écrit :Bonjour à tous et a toutes,

Avant tout merci à tous ceux qui prendront le temps de lire ce post, j’accepte tous les commentaires, idées ou suggestions.
Je suis artisan électricien depuis plus de 7 ans et j’emploie 2 salariés.
Je me rappelle mes premiers post sur ce forum ou je demandais de l’aide et souvent RFCO me répondais.
Pour développer mon entreprise, j’ai cherché sur le net divers moyen d’augmenter la rentabilité sur mes achats ainsi que la visibilité de mon entreprise.

1) Concernant les prix :
Est-il normal que les particuliers achètent les fournitures moins chères que chez votre fournisseur standard. Désormais vos clients sont en mesure d’acheter certaines fournitures moins chères que vous. Il existe sur le net des dizaines de sites qui vendent en direct au particulier à des prix imbattable. (Je ne les blâmes pas, ils se servent des nouveaux moyens technologiques)
Les grosses entreprises s’en sortent un peu mieux, en effet elles sont en mesure de pouvoir négocier leurs achats, souvent en direct et grâce à de gros volumes.
Mais alors qu’attendent les petits artisans pour se regrouper, je ne parle pas des groupements d’artisans de quelques dizaines d’entreprises, ou de minis centrales comme des scops je parle de regroupement à grande échelle, mais sans aucune obligation d’adhérer.
Quand vous avez besoin d’une mutuelle, d’une assurance ou d’autres produits ne pensez-vous pas qu’en négociant à plusieurs, nous aurions un meilleurs prix ?
On voit bien certains villages aux informations TV qui négocient des mutuelles de groupes pour leurs administrés.

2) Concernant la visibilité des petites entreprises artisanales
Pour une entreprise, les budgets alloués à la publicité ont un certain coût, entre un célèbre annuaire jaune ou de nombreux sites où l’on vous propose des demandes de devis(on dirais que l'on jette un bout de viande dans un banc de piranhas, les piranhas ce sont les artisans bien entendue) .
On ne peut pas faire comme les grands groupes, des campagnes de publicité à la TNS pour récupérer des clients.
Quand à votre e-réputation sur internet, à ce jour de nombreux sites internet proposent de la récolte d’avis clients mais aucun ne permet d’obtenir un véritable reflet de la réalité. En effet, malgré la norme AFNOR NF Z74-501 qui essayait d’encadrer les avis clients rédigés sur le net, la possibilité de fraude reste importante. Ainsi, des entreprises peu scrupuleuses, peuvent se façonner une bonne réputation ou détruire celles de leurs concurrents par de faux avis avec une aisance déconcertante.
Alors comment faire pour se mettre en valeur avec un coût réduit ?
Dans le secteur de l’artisanat, il y a bien des organisations professionnelles ( capeb, ffb, etc ), nous avons aussi les chambres des métiers, tous ces organismes doivent nous faire de la publicité et nous aider en théorie contre une cotisation facultative ou obligatoire, mais ils ne peuvent pas aider de la même manière une entreprise avec peu de personnel qu’une grosse entreprise et c’est logique , on ne pas les blâmer. Ils n’ont pas le droit de différencier les mauvaises entreprises (ceux qui négligent le client, ou ceux qui ne déclarent jamais rien.)

Pour toutes ces raisons, je pense qu’il faut nous regrouper (je vois déjà certain se dire, ça y est maintenant il va nous vendre son truc, et c’est compréhensible le nombre d’entreprises qui vivent au crochet des artisans est impressionnant).
Je vous propose un nouvel outil pour votre entreprise et je vous fais une promesse, celui-ci ne vous coûteras rien (et là, certain vont se dire, je reçois souvent des mails ou on me promet de gagner de l’argent sans rien faire).

Laissez-moi vous expliquer le projet.
On va revenir aux fondamentaux, il n’y a rien de mieux que le bouche à oreille,
On va créer un annuaire en ligne et chaque artisan sera classé en fonction de son secteur géographique, les consommateurs pourront juger aussi de la qualité de l’artisan en question (pas de question piège, juste du bon sens).
Les mauvais artisans n’auront aucun intérêt à figurer sur ce site, donc si vous travaillez bien il n’y a rien à craindre.
Une fois cet objectif accompli, il a fallu trouver une solution pour que le coût généré par le contrôle des avis clients de l’annuaire ne soit pas une charge supplémentaire pour les entreprises.
Partant du principe que plus on est nombreux, plus on est fort, on va faire de la négociation de groupe dans de nombreux domaines.
Le but est simple : permettre aux artisans de retrouver des marges correctes.
Il faut désormais évoluer avec les nouvelles technologies, l’époque où l’artisan achetait seul ses fournitures chez son grossiste est révolue.
Laissez-moi vous prouvez mes dires, allez sur le site http://www.referenceartisan.fr , tous les artisans ont droit à une période de découverte de 1 à 2 mois en fonction de leurs inscriptions, pendant cette période vous ne vous engagez à rien, vous visitez, vous essayez de comprendre le système, vous verrez les promotions en cours et à venir.
Parlons rapidement du coût, une dizaine d’euros par mois pour un artisan seul, il n’y a pas de coût fixe, car ce sont les avis clients qui seront facturés et ce que vous versez pour le contrôle de vos avis sera compensé par les gains que vous ferez sur vos futurs achats grâce au réseau. Venez tester la période de découverte, c’est sans engagement et sans aucun coût pour vous.
Et ceci n’est qu’un début si les artisans veulent bien croire à ce projet d’autre services seront vites ajouté (prêt de main d’œuvre entre artisan, mutualisation de matériel, et même de la récupération de devis etc.)
Si vous avez des questions n’hésitez pas, des suggestions je suis aussi preneur, de futures idées à développer je suis aussi preneur.

Alors est-ce un rêve, une utopie? A vous de me dire.
Bonjour ,
J 'ai lu votre article avec intérêt et je vous soutiens totalement dans vos idées . Votre projet d'annuaire pour les artisans est excellent , je suis en cours de creation de mon entreprise d'électricité et je pense m'inscrire des le mois prochain .
Bonne journée :) Lise

Répondre

Retourner vers « Devenir artisan électricien »