Protection des transformateurs

Calculs divers, électrotechnique, les mesures…
Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 3858
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Protection des transformateurs

Message par Candela » mar. 19 sept. 2017 13:49

Bonjour,
Effectivement, presque 10% de delta sur le réglage, ce n'est pas négligeable.
Une solution pourrait être l'ajout d'un relais de surcharge agissant sur une bobine à émission.Il doit être à temps inverse. Voir s'il est possible de se brancher sur les TC du Masterpact (il faut un relais statique, si possible numérique*)
D'autre part, l'ajout d'un thermostat sur un transfo est très simple (pas d'ouverture de la cuve); cependant c'est complémentaire, et non pas équivalent à une protection ampèremétrique.
Cordialement

*voir par exemple ce modèle , un peu surabondant par rapport au besoin, mais moins cher qu'un Masterpact.

Avatar du membre
Chris29
Arrivant
Arrivant
Messages : 2
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 23:22

Re: Protection des transformateurs

Message par Chris29 » mar. 19 sept. 2017 18:23

Bonsoir. Merci pour votre reponse. J'y suis retourné aujourd'hui Et en fait le transfo est équipé d'un DGPT2, je pense donc que dans mon cas ça fera l'affaire.

Avatar du membre
edfhelp
Passionné
Passionné
Messages : 111
Enregistré le : mar. 9 juil. 2013 21:11

Re: Protection des transformateurs

Message par edfhelp » sam. 14 oct. 2017 11:13

bonjour,

1-Pourquoi la puissance apparente se définit par rapport à la tension à vide U20 (tension secondaire à vide)
et pas par rapport à la tension en charge (qui représente la réalité)?


-A vide il n'y a pas de charge donc il faudrait choisir U2 (tension secondaire du transformateur)

-La documentation SCHNEIDER donne la chute de tension à pleine charge en % pour un cos phi de 0.8 et cos phi de 1
on en déduit alors par rapport à la tension secondaire à vide la tension U2 = 410 - (410 x 0.0333) = 396.4 V
avec un Delta U à pleine chargede 3.333 % et un cos phi de 0.8 et une tension à vide de 410 V


bonne journée


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Re: Protection des transformateurs
Rapporter le message Citation
Message par Candela » mer. 10 oct. 2012 22:43

Bonsoir,
Les courants primaire et secondaire sont liés par la relation n1xI1 = n2xI2, n1/n2 étant le rapport de transformation.
Le courant secondaire est donc exactement proportionnel au courant primaire. C'est pourquoi il n'est pas utile de protéger le primaire contre les surcharges*.
Si le secondaire est en surcharge, le primaire l'est aussi , et dans les mêmes proportions; plus encore, c'est l'ensemble du transfo qui est en surcharge, j'entends par là les masses magnétiques et les isolants. Surcharge équivaut à suréchauffement!
Un transfo est défini par sa puissance au primaire, son intensité assignée au secondaire s'en déduit par la relation :
I2 = S/ [z_racine3] U2o (tension secondaire à vide).
C'est cette valeur qui est représentative de la charge du transfo.
Il y a quelque chose qui vous choque dans cette formule? Voir ICI les explications plus détaillées sur ce qu'est la puissance de dimensionnement.

En revanche,un défaut interne au transfo doit être éliminé par la protection du primaire (la protection secondaire ne le voit pas :-D ).

* ceci vaut bien entendu s'il y a un seul secondaire, une seule tension secondaire etc. Sinon, c'est nettement plus compliqué...

Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 3858
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Protection des transformateurs

Message par Candela » lun. 16 oct. 2017 10:17

edfhelp a écrit :
sam. 14 oct. 2017 11:13

1-Pourquoi la puissance apparente se définit par rapport à la tension à vide U20 (tension secondaire à vide)
et pas par rapport à la tension en charge (qui représente la réalité)?


-A vide il n'y a pas de charge donc il faudrait choisir U2 (tension secondaire du transformateur)

-La documentation SCHNEIDER donne la chute de tension à pleine charge en % pour un cos phi de 0.8 et cos phi de 1
on en déduit alors par rapport à la tension secondaire à vide la tension U2 = 410 - (410 x 0.0333) = 396.4 V
avec un Delta U à pleine charge de 3.333 % et un cos phi de 0.8 et une tension à vide de 410 V


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Message par Candela » mer. 10 oct. 2012 22:43 a écrit :


Les courants primaire et secondaire sont liés par la relation n1xI1 = n2xI2, n1/n2 étant le rapport de transformation.
Le courant secondaire est donc exactement proportionnel au courant primaire.
Un transfo est défini par sa puissance au primaire, son intensité assignée au secondaire s'en déduit par la relation :
I2 = S/ [z_racine3] U2o (tension secondaire à vide).
C'est cette valeur qui est représentative de la charge du transfo.
Il y a quelque chose qui vous choque dans cette formule? Voir ICI les explications plus détaillées sur ce qu'est la puissance de dimensionnement.
Il faut bien comprendre que ce calcul ne vise qu'à connaître les caractéristiques de dimensionnement du transformateur.
L'utilisation de la tension à vide ne sert qu'à introduire le rapport de transformation* (n1/n2 = i2/i1= U1/U2).
Les intensités primaires et secondaires étant strictement liées par ce rapport , c'est la tension secondaire qui sert de variable d'ajustement : la chute de tension est le résultat des pertes dues à la charge et du cos phi (avec un ordre de grandeur grossièrement 1/3-2/3).

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Protection des départs, les longueurs des lignes et sections… »