alimentation electrique serveurs informatiques

Calculs divers, électrotechnique, les mesures…
Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 217
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

alimentation electrique serveurs informatiques

Message par lob » mar. 13 avr. 2010 10:37

bonjour,
j'ai quelques questions au sujet de l'alimentation de charges informatiques .
une salle serveurs ( une vingtaines de serveurs ). regime de neutre tns ( tnc jusqu'au tableaux secourus ).
je souhaiterai effectuer quelques ameliorations au niveau de la distribution bt terminale ( tableaux secourus jusqu'aux serveurs).
Jusqu'ici tout est normal ( disjoncteurs 16 ou 32 amperes , courbe c ).
On m'a demandé de changer tous les disjoncteurs en courbe d mais j'ai expliqué au client ( mon employeur ) que ce n'etait pas justifié puisque qu'un courbe c accepte 5 à 10 in il me semble.
Par contre , il faut des immunisés ( courant de fuites important sur mat infoRMATIQUE).

Le concepteur a je pense realisé une installations dans les normes .
Presence de differentiels meme en tns ( nfc 15100).
J'ai controlé l'equilibrage des phases et là surprise on retrouve des valeurs tres differentes ( 35 a sur i1 , 48a sur i2, 20a suri3 et ce pour un tableau).
En fait chaque salle serveur comprend deux tableaux secourus (alimentés par deux onduleurs differents ) et chaque serveur est alimenté par deux alimentations provenant de ces tableaux ( redondance ).
certains serveurs sont alimentes par le meme onduleur (deux alimentations ). Ceci est à corriger mais sous tension cela est impossible à moins de provoqur une coupure orsque l'alimentation provient du meme disjoncteur!!!!
Pour l'equilibrage , idem , des consignations seront necessaires .
Certaines longueurs de cables sous plancher ( entre le tableau secouru et les serveurs sont trop longues ) , en regime tn cela peut etre genant en tout cas on perd les caracteristiques initiales fournies par le constructeur/concepteur .
Donc raccourcissement des longueurs , réequilibrage des phases , repartition des departs ( certains departs/disjoncteurs sont plus chargés que d'autres ayant les memes caracteristiques , je souhaiterai y remedier ).Tout cela sans couper les machines ( c'est cela le plus gênant ).
Est ce que quelqu'un a déjà été confronté à ce type de travaux .
J'avais déjà rencontré cela et nous avions prévu des coupures de courtes durées en collaboration avec le service exploitation( informatique ) mais là ce service est formel pas de coupure!!!!
des retour d'expérience sont les bienvenu car j'ai beau me creuser les meninges il sera necessaire de couper à certains moments ( ne serait ce que pour les charges n'ayant qu'une alim .

egalement, au sujet des charges informatiques : ces charges sont non lineaires ( creation d'harmoniques, deformation du courant ....), sont elles compensés, existe til des filtres sur les nouveau serveurs ( nouvelle generation ), je n'arrive pas à me procurer de la doc constructeur à ce sujet ( dell.....).
Je mesure le courant à la pînce amperemetrique mais cela n'est pas l'appareil le plus approprié je crois ( il me faudrait un equipement mesurant la valeur efficace vraie ).Pourrieez vous me renseigner à ce sujet.
Merci d'avance pour vos reponses .
Cordialement.

Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 217
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par lob » mar. 13 avr. 2010 13:11

après concertation des coupures seront nécessaires .
Cependant , tout un travail de recablage va etre necessaire car les couleurs n'ont pas été respectees lors du tirage de lignes sous plancher .
Je suis donc un peu géné pour le réequilibrage des phases ( cela complique grandement la tache) .

Par contre je reformule ma question au sujet des caracteristiques serveurs : quelq'un pourrait il me donner les caracteristiques en terme de puissance , electriques des alimentation à decoupage equipant ces recepteurs .
J'ai lut l'article de max 78 ( très interressant ) et depuis 2001 en union européenne tout matériel informatique est équipé d'un filtre intégré à son alim et qui permet d'obtenir un courant quasiment sinusoïdal ( taux d'harmonique faible).
cordialement.

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par Max78 » mar. 13 avr. 2010 18:15

Bonjour,

J'ai lu l'intégralité de vos 2 posts et je comprends pas très bien votre réaction sur plusieurs points.. Je m'explique ..
lob a écrit : Jusqu'ici tout est normal ( disjoncteurs 16 ou 32 amperes , courbe c ).
On m'a demandé de changer tous les disjoncteurs en courbe d mais j'ai expliqué au client ( mon employeur ) que ce n'etait pas justifié puisque qu'un courbe c accepte 5 à 10 in il me semble.
Par contre , il faut des immunisés ( courant de fuites important sur mat infoRMATIQUE).
Pour moi, celui qui vous a demandé de mettre des disjoncteurs de courbe D a raison. Le problème c'est que les alimentations à découpages ont une intensité de démarrage très élevée ! Alors, si 1 ou 2 serveurs branchés derrière le même disjoncteur se mettent en fonctionnement simultanément ça passera peut-être, mais s'il y a plus ce n'est pas dit que le disjoncteur tienne. Tout dépend comment sont "chargés" les disjoncteurs. Enfin, personnellement, j'ai déjà été confronté au même problème et on a tout passer en D et avec des différentiels HPI car une fois c'était le disjoncteur, une fois le différentiel ... Quand ils faisaient des tests d'endurance des serveurs, tous démarrer en même temps ...
lob a écrit : J'ai controlé l'equilibrage des phases et là surprise on retrouve des valeurs tres differentes ( 35 a sur i1 , 48a sur i2, 20a suri3 et ce pour un tableau).
Attention encore à ne pas se faire avoir par ce genre de valeurs ! Dans les serveurs et maintenant de plus en plus sur les carte mères de nos ordinateurs, on divise les phases. Sur les circuits imprimé de la carte mère on a une phase qui se sépare en 16 (par exemple) pour alimenter le processeur et son actives selon l'activité du processeur. Donc, si votre processeur est en faible demande on aura que 4 phases peut-être, s'il bosse à 100% 16 phases ou plus seront activées .. Bien vu pour réduire l'énergie consommée quand on en demande peu à l'ordinateur mais un vrai casse-tête pour l'électricien .. Sur un PC domestique cela se voit pas trop mais sur des serveurs vu les processeurs qu'ils ont et le nombre cette différence peut-être du à ça ..

Sinon, sur le fond du problème, vous n'avez pas 36 solutions:

- Vous portez vos EPI, faites attention et vous le faites sous tension comme on avait fait.
- Vous coupez le normal et faites les travaux dessus pendant que les serveurs sont alimentés en secouru et vice versa pour le secouru mais là, il vous faut prier qu'il n'y ait pas de problèmes sur l'onduleur ou le réseau durant les travaux.

Concernant les alimentations .. C'est un peu dur de vous répondre sans connaitre le matériel exacte constituant les serveurs. Certaines alimentation font 500W puis ça peut monter jusqu'à 5000W par alimentation (peut-être existe-il plus mais je n'ai jamais vu) :( Si vous avez des informaticiens consciencieux et pas trop "bras cassés" ils doivent pouvoir vous dire quelle alimentation équipe quel serveur.

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 217
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par lob » mar. 13 avr. 2010 20:11

Bonsoir,
ces travaux ne releveront pas directement de moi mais je REsErverai les travaux sous tension en dernier recours vraiment.
J'ai repertorié les serveurs sur lesquels je pourrai couper une alimentation en toute transparence pour l'utilisateur .

Pour ce qui concerne la courbe c , je penserai plutot pour un c cela dependra des caracteristiques des serveurs : leur appel de courant....Qu'en pensez vous?
C'est pourquoi , le plus important à ce stade serait d'obtenir les caracteristiques electriques ( consommation, pointe de courant à l'appel),°.
Je ne compte pas sur les informaticiens car j'ai réellement l'impression qu'ils n'ont aucune notion en ce qui concerne le courant fort , les conso....cela doit dependre des entreprises?
.les serveurs sont tres recents ,ayant appellé un constructeur celui ci m'a confirmé la tendance ces dernieres années à une baisse des intensitées au demmarrage de ce type de materiel.
Sachant qu'un courbe c admet es pointes de minimum 5in (je ne posséde pas les chiffres ).
Pourriez vous medonner les valeurs dun d? Je vous en serai reconnaissant.

J'ai etudié les dossier d'etude, j'ai appellé le constructeur et je pense qu'il sait ce qu'il fait à ce niveau .
De plus j'ai tout de meme realiser un devis pour modifier les c en d (un certain nombre ) et l'entreprise s'est retractée ;
Peu de coupures au demmarrage de plus .
Les ddr sont bien immunisés (hpi ou si).

à un autre niveau , les departs sont tres largement dimenssionnés ( des disjoncteurs 16 ou 32 A ) et l'on y trouve des intensitées debitées de l'ordre d'un , deux voir au max 3 amperes (meme 0,8 a).
Pour un INTER general de 100 amperes je mesure 20 à 40 environs ampEres(tableau secouru).

Je rappelle qu'il y a deux tableaux secourus par salle serveur . en cas de perte d'un des deux l'autre doit tout reprendre !
jE suppose que c'est afin de pouvoir reprendre instantanement l'intensité de l'autre qu'il y ait une aussi grande marge .
On souhaite de plus me faire reinstaller deux tableaux identiques dans les memes salles serveurs sans avant projet , sans etude prealable !!!!
je pense personnellement qu'un bilan de puissance , un inventaire des intensitées reellement consommees est requis avant .
Quel est votre avis à ce sujet?
merci pour l'aide cela est tres appreciable.
Cordialement

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par Max78 » mar. 13 avr. 2010 21:26

Re,

Pour ce qui est de l'appel de courant j'ai trouvé CA. Je prends la situation la plus favorable, consommation en mode normale sous 230V = 6A. Courant d'appel pouvant aller jusqu'à 80A donc, 80/6 = 13,3 In .. Vous comprenez maintenant pourquoi il faut un courbe D ;-) Pour les courbes C de 5 à 9 fois In si mes souvenirs sont bons.

Un tableau identique dites-vous ? A votre place je le ferais pas. Pourquoi ? Votre tableau va être sécurisé certes mais qui nous dit qu'il ne vont pas brancher un fil 1,5mm² derrière un disjoncteur 32A ? Personne ..

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 217
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par lob » mer. 14 avr. 2010 08:43

bonjour ,
merci beaucoup pour cette réponse Et pour la documentation.
Donc le courbe d s'impose .

Je dois determiner combien consomme les serveurs en place et surtout quel est le courant d'appel lors des demarrages .
Suivant la valeur , et si la mise en place de disjoncteur d s'impose cela va faire une sacré commande car il y a un certain nombre de disjoncteurs(une cinquantaine par salle et 10 salles ).
Je ne comprends pas pourquoi le concepteur à mis en place des c alors que dans le cahier des charges ( la construction a eu lieu en 2003 ) il est bien precisé que ces tableaux alimenterai des serveurs informatiques !
il s'agit pourtant d'une entreprise renommée et qui maitrise sont sujet ( le bureau d'etudes ).
Cordialement.

Avatar du membre
lob
Passionné
Passionné
Messages : 217
Enregistré le : jeu. 11 mars 2010 15:36
Localisation : PARIS

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par lob » mer. 14 avr. 2010 09:28

Bonjour ,
en réalité ce n'est pas moi qui souhaite mettre en place deux nouveau x tableaux sécurisés en plus des deux premiers déjà bien dimensionnés.
Ce n'est pas évident avec un schéma vous comprendriez tout de suite .
Deux tableaux secourus avec des disjoncteurs généraux triphasés de 100 a.
J'ai mesure le courant en aval de ces disjoncteurs et j'y ait mesuré 40 amperes maxi (reseau pas equilibré , cela varie d'une vingtaine d'amperes à 45 a).
Pas d'ajout de serveurs dans le futur proche ( moins d'un an ), et si un ajout avait lieu il serait forcement limité puisque la salle est deja pleine (
Pourtant , le service exploitation informatique souhaite retirer deux nouvelles lignes venant des onduleurs ( via des tableaux divisionnaires secourus ) pour alimenter deux tableaux secourus en plus dans cette salle .
Ils veulent retirer de la charge des deux premiers pour en remmettre sur les deux nouveaux mais c'est inutile à mon avis ( pour avoir 20 amperes maxi sur un disjoncteur de 100 amperes) je ne vois pas le but recherché .
à mon avis , si j'étais décideur en terme de budget , je mettrai de l'argent pour fiabiliser l'installation déjà existante ( installer des disj courbe D, rééquilibrer les circuits, réinstaller un deuxième passage de câble car actuellement toute la distribution de la salle passe par le même chemin de câble ( ca déborde !).
Cordialement.

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par Max78 » mer. 14 avr. 2010 18:47

Bonjour,

Vous avez une vision de technicien, il a une vision de gestionnaire et le choc des mentalités est parfois "tendu" pour ne pas dire plus ... :-D

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
sat2827
Passionné
Passionné
Messages : 274
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 12:26

Re: alimentation electrique serveurs informatiques

Message par sat2827 » ven. 23 avr. 2010 18:34

Bonsoir à tous,

Je suis daccord avec max pour la courbe d et pour vos travaux,avez vous pensez à travailler un samedi (si votre société est fermé) car cela m'ai déjà arrivé de faire ca dans une entreprise ou je travaillais,elle fonctionnait du lundi au vendredi 24h/24 et donc on ne pouvait pas avoir des coupures de courants (installation de nouvelle armoire etc) et comme on ne pouvait rien faire la semaine, on l'a fait pendand quelque samedi de suite pour tous refaire.Je sais vous allez me dire que c'est différent par rapport à des serveurs etc.. mais bon ca peut etre une possibilité,non?

Répondre

Retourner vers « Protection des départs, les longueurs des lignes et sections… »