Réglage disjoncteur Moyen tension

Calculs divers, électrotechnique, les mesures…
Avatar du membre
Emine
Passionné
Passionné
Messages : 211
Enregistré le : lun. 27 juil. 2015 10:47

Réglage disjoncteur Moyen tension

Message par Emine » jeu. 7 nov. 2019 14:11

Bonjour

pour le réglage des disjoncteurs basse le courant d'emploi Ib pour la partie thermique et le courant de court-circuit min la partie magnétique.

Pour les disjoncteur HTA je sais qui sont branchés avec des relais de protection (relais Sepam par exemple ).

La norme NF-C 13-100 exige une protection par disjoncteur si le courant d'emploi égale ou bien supérieur à 45 A

Si je prend par exemple un transformateur qui consomme 50 A , et un disjoncteur de protection SF1 ou SFset (Schnieder ) avec un courant

assigné Ir= 400 A et un relais de protection .

1.Dans ce cas là comment je doit régler ce disjoncteur pour protéger le transformateur contre les surcharges et les court circuit ?

2.Le relais de protection possède-t-il une courbe de déclenchement ?

Cordialement.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4262
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Réglage disjoncteur Moyen tension

Message par Candela » lun. 2 déc. 2019 18:24

Bonjour,
Votre exemple représente un cas assez particulier...
50 A, c'est un transfo de...1732 kVA!
S'il est unique, ses réglages sont exclusivement dictés par la NF C 13-100.
Le réglage I>> phase doit être (433.3) "la plus petite des deux valeurs suivantes":
-0,8 Iccb(valeur du court-circuit mini déterminée par Enedis)
-8Ib
Dans ce cas, c'est cette dernière qui sera très certainement retenue, donc 400A. en cas de problème à l'enclenchement, Enedis acceptera probablement de relever un peu ce seuil...
Pour l'homopolaire, si des TC de protection à montage sommateur sont utilisés, la valeur standard est 12% de l'In, soit par ex 240A pour des TC 2000 A. Il est courant que cela ne suffise pas.
Dans ce dernier cas:
-Enedis peut accepter de relever un peu cette valeur...ou pas
-il doit être possible d'inhiber la protection homopolaire s'il y a moins de 100 m de câble
-de loin la meilleure solution est d'utiliser un tore qui permet un réglage beaucoup plus fin. Grâce au relais numérique, on mesure le courant résiduel permanent, et on règle à 2-3 fois sa valeur
Enfin la tempo: la norme est précise, c'est 0,2 sec. Cette valeur ne pose guère de problème avec un transfo unique et un matériel moderne, mais cela devient un casse-tête si l'on a plusieurs gros transfos (il faut que leur protection soit sélective avec celle du DG, et c'est très difficile si ce sont des disjoncteurs, déjà tangent avec des fusibles). J'ai vu Enedis accepter 220 ms, peut-être 230 dans de telles conditions. Sur une installation "hypersensible"...et vétuste, j'ai vu accepter plus de 400 ms, mais à titre exceptionnel en attendant la démolition du site (il n'y avait vraiment pas d'autre solution!).
Cordialement

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4262
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Réglage disjoncteur Moyen tension

Message par Candela » mar. 3 déc. 2019 00:29

Bonsoir,
Désolé, j'ai oublié le volet "surcharge"!
Il n'était pas habituel de protéger les transfos en amont, pour deux raisons:
-les transfos sont bien protégés, je dirais même mieux, par les protections aval. D'abord le disjoncteur, qui a une courbe à temps dépendant bien mieux adaptée pour cette fonction; ensuite parce que les faibles surcharges sont surveillées par le thermostat.
-les protections classiques, electromécaniques ou électroniques, agréées sont traditionnellement 2 P+homopolaire, à temps constant puisque c'est le plan de protection adopté par le distributeur national.
Autant que je sache, les relais numériques agréées C13-100 n'ont pas de protection de surcharge, comme leurs prédécesseurs (voir SEPAM 48 E11,12,13 par ex).
Lorsque, en C13-200, on utilise des versions "industrielles" et bien que ce soit possible, on n'utilise généralement pas les courbes à temps inverse si l'on se trouve en aval d'une protection C13-100. On se contente d'utiliser un réglage genre 2In/10 s qui ne pose de problème ni avec l'amont, ni avec l'aval.
En aval d'un TR HTB/HTA, on s'insère dans le plan de protection général. Les relais numériques "haut de gamme" dédiés aux transfos incorporent souvent une fonction "image thermique" très appréciable.
Cordialement

Répondre

Retourner vers « Protection des départs, les longueurs des lignes et sections… »