Page 1 sur 1

Longueur de câble sans protection

Posté : lun. 8 juil. 2019 12:19
par zoreille
Bonjour,

Je fais des installations de batteries de compensation de toutes puissances, je débute dans le domaine.
Je me retrouve confronté à avoir des TGBT qui sont parfois pleins sans départ compensation ou plus dimensionné correctement.
Je sais qu'il est possible de se piquer directement sur le jeu de barre et d'aller directement au DJ se trouvant dans la batterie.
Mais je ne trouve pas le texte qui stipule la longueur.
Pouvez-vous me dire la longueur MAX des câbles, et le texte ou se trouve cette tolérance ?
Merci 8-)

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : lun. 8 juil. 2019 17:05
par Atex
Zoreille, bonsoir.

En effet dans la normalisation, il existe de dérogations en ce qui concerne le déplacement du dispositif de protection contre les surcharges. Voici l'extrait d'un document qui doit vous apporter les réponses souhaitées. Les articles de la NFC 15-100 se trouvent sur la droite du document.
Attention, il n'y a aucune dérogation en ce qui concerne la protection contre les courts-circuits qui elle est obligatoire. Elle doit être impérativement assurée par le dispositif situé en amont. Pour vous donner une image, c'est le cas de la canalisation qui part du transformateur et qui abouti au TGBT. La protection contre les surcharges est placée au niveau du TGBT [5 à 10 m, voire plus (de mémoire il me semble que la longueur maximale est d'une vingtaine de mètres. A vérifier)]. La protection contre les CC est assurée par la protection située en HT superposition des courbes Disjoncteur BT et protection HT.

Bonne lecture de la pièce jointe.
https://www.cjoint.com/c/IGipeG0RWPL
Salutations.

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : dim. 14 juil. 2019 01:12
par zoreille
Merci :-D 8-)

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : jeu. 14 nov. 2019 17:57
par Alex D
Bonjour,

Ayant la même question, avez-vous toujours le document qui spécifie la longueur max des câbles ? Ou le paragraphe de la norme NF-C 15-100 ?

Merci.

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : ven. 15 nov. 2019 17:48
par Candela
Bonjour,
Dans ce cas classique de la batterie de condensateurs ne pouvant être incluse dans le TGBT, deux solutions:
-s'il est possible de compter sur une protection de C/c existante en amont d'un jeu de barres: augmenter la section du câble afin que cette protection soit efficace. Souvent problématique...
-sinon, c'est l'article 434.2.1 et les sous articles -2.2.1 et -2.2.2 : longueur maxi 3 mètres

Cordialement

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : mer. 3 juin 2020 17:43
par athrun
Atex a écrit :
lun. 8 juil. 2019 17:05
Pour vous donner une image, c'est le cas de la canalisation qui part du transformateur et qui abouti au TGBT. La protection contre les surcharges est placée au niveau du TGBT [5 à 10 m, voire plus (de mémoire il me semble que la longueur maximale est d'une vingtaine de mètres. A vérifier)]. La protection contre les CC est assurée par la protection située en HT superposition des courbes Disjoncteur BT et protection HT.
Bonjour,
je me permet de m'incruster dans ce post.

Je travaille au bureau d'études chez un installateur électrique et j'ai sur un projet en cours, le remplacement d'un transformateur HT/BT.
Pour cela nous mettons en place un poste préfabriqué collé au local TGBT existant, de fait la protection BT existante se trouve à 5-10m du nouveau transformateur.

Du coup je rebondi sur votre réponse, est ce que vous savez ou je pourrais trouver cette justification "de la vingtaine de mètres" entre le transfo et sa protection BT svp ?

J'ai épluché la 15-100, 13-100 et 13-200 et il n'est nulle part fait mention de cette règle.
Je pose cette question car le Bureau d'études qui à réalisé le DCE du projet insiste sur la mise en place d'une protection BT à coté du transformateur si la longueur Transformateur-DisjoncteurBT est supérieure à 5m .... et je ne sais pas d'ou il sort ca.

Merci d'avance
:)

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : ven. 12 juin 2020 15:00
par Candela
Bonjour,
athrun a écrit :
mer. 3 juin 2020 17:43

Du coup je rebondi sur votre réponse, est ce que vous savez ou je pourrais trouver cette justification "de la vingtaine de mètres" entre le transfo et sa protection BT svp ?
Je ne dispose pas de cette référence, cependant je pense que cette contrainte a disparu depuis pas mal de temps.
Cela ne veut évidemment pas dire que les câbles peuvent ne pas être protégés: c'est cette notion de longueur maxi entre transfo et TGBT (ou DGBT) qui n'a plus cours dès lors que l'on est soumis à la NF-C13-200.

Ce dont je suis certain, c'est que suite à l'évolution de la normalisation (PCB, Liquides inflammables, incendie, pollution), les maîtres d'ouvrages et leurs BE ont peu à peu adopté une disposition assez logique:
-Arrivée HT et transfo huile dans un local préfabrique à plus de 8 m du bâtiment
-TGBT à l'intérieur pour faciliter son exploitation, sa surveillance, sa maintenance

Ce qui conduit en général (et fréquemment en cas de rénovation) à un allongement de la liaison Transfo-BT (souvent 20-30m).
J'ai l'expérience d'un très gros site classé qui a entrepris à partir des années 90 la rénovation totale de ses installations électriques. Le choix a été fait selon ces dispositions du schéma TN-C-S, sans aucune coupure BT en aval du transfo dans les postes HTA, malgré des liaisons systématiquement longues (20 à 30m, mais jusquà...87m!)
Schéma validé par:
-le service technique du Maître d'ouvrage et son BE)
-le service ingéniérie du constructeur (cas des installations traitées"clés en mains")
- plusieurs organismes de contrôle (celui du M.o. qui a varié au gré des appels d'offres, ceux des installateurs)
...jusqu'au jour où un BE nouveau sur le site refuse une installation nouvelle! Branle -bas de combat chez tous ceux qui avaient validé le schéma depuis des années et qui jouaient leur réputation...et pour certains leur responsabilité.
La réponse est venue du Directeur Technique National de l'organisme de contrôle du site (donc un des "ténors de la profession") qui, dans une lettre assez succincte validait complètement le principe dont les éléments de calcul lui avaient bien entendu été soumis.
Je n'ai plus tous les détails en tête, mais dans les grandes lignes:
-Protection de court-circuit assurée par les fusibles HTA
-liaison protégée, conduits sous béton si traversée de route
-protection de surcharge par le TGBT

On pourra m'objecter que cela pouvait conduire à un important -et coûteux- surdimensionnement, mais c'était justifiable par les spécificités du site. Je cite cet exemple extrême pour bien montrer pourquoi cette limite stricte de 20 m n'a plus de justification dès lors que la protection de la liaison est assurée et conforme.

Cordialement

Re: Longueur de câble sans protection

Posté : ven. 19 juin 2020 12:03
par athrun
merci pour la réponse :)