Conseil chauffage

Choix de l’appareillage, du matériel,
Avatar du membre
dd76
De passage
De passage
Messages : 16
Enregistré le : lun. 6 juil. 2009 22:10

Conseil chauffage

Message par dd76 » mer. 16 sept. 2009 19:44

Bonjour,

J'aimerais avoir un conseil sur le choix des radiateurs électriques.
Quelle différence y-a-t-il entre :

- RADIATEUR À RÉSISTANCE SÈCHE
- RADIATEUR À INERTIE
- RADIATEUR CÉRAMIQUE À INERTIE
- RADIATEUR À FLUIDE CALOPORTEUR
- RADIATEUR ÉLECTRIQUE CHALEUR DOUCE À FLUIDE CALOPORTEUR

à savoir au niveau de leurs consommations, de la restitution de la chaleur; etc...
rapport qualité / prix

C'est pour une pièce d'environ 35m2, à l'origine il y a 4 vieux convecteurs qui consomment pas mal :-o
et j'aurais souhaité réduire le nombre de points de chauffage.

Merci de vos conseils. ;-)

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: Conseil chauffage

Message par Max78 » mer. 16 sept. 2009 23:47

Bonjour,

Tout d'abord, il nous faut connaitre le volume de la pièce et non sa surface. Vous comprenez bien qu'une pièce qui fait 35m² avec un plafond à 4 mètres necessitera plus de puissance chaud qu'une pièce avec un plafond a 2m50.
Il faut également connaitre l'état de votre isolation: Très bonne ? Bonne ? Moyenne ? A revoir ? (Double vitrage ? Laine de verre ? etc ..)

En fonction de çà, on peut déterminer la puissance chaud dont vous avez besoin dans votre pièce, ainsi, il sera plus facile de vous conseiller.Sachez quand même qu'il y a beaucoup d'appelations différentes pour au final, pas grand changement. Je vais essayer de détailler chacun des types de chauffage que vous avez cités.

Tout d'abord, dans le domestique, il y a 4 grandes familles de chauffage électrique (voir 5 mais le 5ième est assez rare):

1°) Le convecteur (alias grille pain):

Il fonctionne avec une résistance électrique, l'air est absorbée par le bas et sort par une grille frontale sur le haut plus chaud bien sur.
Qualités: Faible investissement, simplicité de montage.
Inconvénients: Pas très économique sur le long terme, mauvaise qualité de diffusion de la chaleur,assechement de l'air.

2°) Le panneau rayonnant

Il fonctionne avec une résistance en forme de plaque qui transmet la chaleur à une autre plaque en métal et qui diffuse de la chaleur.
Qualités: Simplicité du montage, n'asseche pas l'air, sentation de chaleur agréable.
Inconvénients: Pas mal de pertes de chaleur entre les deux plaques => Economique par rapport à un grille pain, mais on peut mieux faire.

3.1°) Le radiateur à inertie : A fluide caloporteur

C'est une résistance qui chauffe un fluide caloporteur. Ce liquide circule dans tout l'appareil.
Qualités: Grande surface d'échange thermique, continue à chauffer même couper grâce à l'inertie thermique du fluide.
Inconvénients: Bien qu'il soit généralement en métal dur (fonte) les fuites peuvent arriver, avec le temps, le fluide caloporteur perd de son inertie => diminution du rendement, très moche d'un point de vue esthétique (après c'est une question de goût), faible précision pour une eventuelle régulation.

3.2) Le radiateur à intertie: A résistance sèche

C'est une résistance qui va directement chauffer une surface métallique. Il en existe 2 grands type: A coeur céramique et en fonte active. Il existe une 3ième mais moins répandu dites à résistance surfacique.
Qualités: Grande surface d'échange thermique, continue à chauffer même couper grâce à l'inertie thermique du métal
Inconvénients: Les prix vont du simple au triple, moins bon rendement qu'un radiateur à fluide caloporteur, pas très beau esthétiquement, faible précision pour une eventuelle régulation.

4°) Le radiateur à chaleur douce

Il y en faites 2 résistances dans ce type de radiateur. Une "grosse" à la surface de l'appareil et une autre derrière l'appareil noyée dans un corps de chauffe en fonte.
Qualités: Grande surface d'échange thermique, réaction quasi immédiate à une variation de température, régulation interne entre les deux résistances pour économiser de l'argent et éviter les pointes d'intensité, simplicité de montage, chaleur dégagée pouvant être assimilée à celle d'un chauffage centrale.
Inconvénients: Le prix aussi bien de l'appareil que de la régulation les gérants si vous voulez quelque chose de vraiment efficace.

5°) Radiateur que l'on voit que très rarement dans le domestique, bien qu'il soit amené à se développer: L'accumulateur

C'est en fait un système fait avec des briques (grande intertie thermique), il stocke la chaleur la nuit et la réstitue le jour.
Qualités: Très écologique, très économique.
Inconvénients: Son rendement varie selon les températures, gros investissement, régulation jour/nuit assez cher.

Après tout dépend votre priorité, si vous voulez faire économies (dans le long therme), je choisirai plus le 3.
Si l'on regarde le côté esthétique, je choisirai le 2.
Si l'on regarde le confort, je choisirai le 4.
Si l'on regarde le côté environnementale, je choisirai le 5.
Si je veux faire une économie à l'investissement, je choisirai le 1.

Attention à toute les appelations qu'il peut exister ! Les fabricants aiment donner de nouveau noms sur des technologies anciennes histoire de redoré le blason. C'est le cas par exemple pour certains chauffage à panneau radiant. Sur certains modeles se sera un chauffe comme je l'ai décrit en 2, pour pour d'autres se sera le modele 1 sauf qu'il a une surface "trouée" pour un meilleur dégagement de chaleur.

Si vous vous y êtes interessez, vous avez surement dû remarquer que les prix vont, en gros, de 70 euros à plus de 500 euros pour un chauffage 1500W. Faites attention aussi à la régulation, voir comment elle est faite, c'est aussi un élément conséquent sur le prix final de l'appareil.

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
dd76
De passage
De passage
Messages : 16
Enregistré le : lun. 6 juil. 2009 22:10

Re: Conseil chauffage

Message par dd76 » ven. 18 sept. 2009 22:58

Bonsoir Max 78

Tout d'abord je vous remercie d'avoir répondu. Votre réponse est vraiment détaillée et précise concernant les variétés de types de chauffages qui nous sont aujourd'hui proposé sur le marché. Il est vrai qu'avec tout ça, on peut être parfois un peu perdu.

Pour vous répondre, la pièce concernée est une salle/salon en "L" de 35m2 environ sur 2.5m de hauteur.
Quand à l'isolation je dirais plutôt "bonne" ou "moyenne", 2 fenêtres et 2 portes fenêtres en bois double vitrage quand aux murs c'est du parpaing coté extérieur doublé de plaque de plâtre ou de placo à l'intérieur. Je ne pense pas qu'il y a 30 ans ils mettaient de la laine de verre entre 2.

En vous lisant, je pense que la solution la meilleure serait pour moi de mettre "Le radiateur à intertie: A résistance sèche" car en plus je souhaiterai diminuer le nombre de points de chauffages qu'il y a actuellement (de 4 à 2) non pilotés.

Concernant les fabricants, effectivement ils aiment bien "baptiser" leurs nouveaux produits qui certains d'entre eux se rapprochent à l'exception d'un détail en plus ou en moins. Quand aux prix, ils varient selon les marques, les revendeurs, et les modèles.
Justement en parlant des marques, je n'en ai pas trouvé énormément (2) "AKOVA" et "CONCORDE". Il est vrai qu'habitant sur la région de Dieppe nous ne sommes pas gâtés par les magasins de bricolage.

Merci encore pour ces renseignements si bien détaillés. (travail de pro) ;-)

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4382
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Conseil chauffage

Message par Candela » ven. 18 sept. 2009 23:31

Bonsoir,
dd76 a écrit : Justement en parlant des marques, je n'en ai pas trouvé énormément (2) "AKOVA" et "CONCORDE". Il est vrai qu'habitant sur la région de Dieppe nous ne sommes pas gâtés par les magasins de bricolage.
Vous pouvez aller voir les sites Internet de ces magasins...
Pour les prix, il y a un spécialiste en chauffage :
CapExel
Ou ce site moins spécialisé :
Elecsurtoile
Bonne recherche

Max78
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2312
Enregistré le : mer. 19 mars 2008 00:36
Localisation : Île de France

Re: Conseil chauffage

Message par Max78 » sam. 19 sept. 2009 03:22

Bonjour,

Vu les caractéristiques que vous venez de nous donner on peut en déduire que le volume à chauffer est de 87,5m3.
Votre isolation peut, à priori, rentrer dans la catégorie bonne.

Dans ce cas, on prévoit donc 34W par m3 ce qui nous donne environ 3000W de puissance chaud.

Pour passer de 4 à 2 il n'y aura pas de problèmes, les modèles de 1000W et 1500W sont les plus courants.

Concernant les marques, il y a également, dans les plus courantes que vous trouvez un peu partout, qui fabriquent des radiateurs à inertie à résistance sèche: TERRANOVA, SAUTER, CALORTEC, DELONGHI etc ..

Merci de ce message.

Cordialement,
Max
"L'ignorance entraine la dépendance, c'est pourquoi ma banquière adore la culture .." Max78

Avatar du membre
LOGIQUE21
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : sam. 19 sept. 2009 18:29

Re: Conseil chauffage

Message par LOGIQUE21 » dim. 20 sept. 2009 06:24

bonjour : Il y avait quatre radiateurs jusque là. C'était pour mieux répartir la chaleur, ce qui est une excellente chose. Si vous réduisez à deux points, on va dire que ce n'est vraiment pas l'idéal, quant aux deux lignes électrique existantes que vous conserveriez, seront-elles suffisantes ????? De plus, en demi saison, peut être que deux radiateurs peuvent suffire en utilisant deux les plus éloignée l'un de l'autre, ce sera mieux que de n'en utiliser qu'un plus gros.
Même si ça revient un peu plus cher d'en mettre 4, c'est bien mieux de toutes façons question confort. Si on a inventé les planchers chauffants c'est entr'autre pour une très bonne répartition de la chaleur. Et la répartition, c'est important.

Pour votre isolation, il suffirait de démonter une prise ou une interrupteur pour voir exactement ce qu'il y a.
De plus, à supposer qu'il n'y ait rien entre le placo et le mur, en tappant comme on frappe à une porte, cela sonnerait creux.
Il y a des chances pour qu'il y ait soit de la LV soit du polystyrène. Vous pourriez, à un endroit dissimulé en évitant les lignes électriques sonder l'épaisseur, avec un objet très fin et pointu qui ne laisserait qu'un trou imperceptible.

Pour ce qui est des radiateurs, on est toujours dans un système de résistances, et 1kw d'énergie consommée produit 1 kw de chaleur.

Les convecteurs ordinaires ne font que chauffer l'air à l'intérieur du caisson qui de ce fait monte, et ce système s'autoalimente tant que la résistance fonctionne. Cette chaleur très irrégulière fait qu'on a tendance à pousser le thermostat et fait pas mal consommer.
Pour les radiants, cela ne vaut guère mieux, la chaleur n'est pas régulière, et ils produisent aussi de la convection en plus du rayonnement; De plus, pour les rayonnants, il faut qu'ils soient placés au milieu d'un panneau et bien dégagés devant, pour pouvoir .... "rayonner". Souvent leur durée de vie est faible, il arrive qu'elle ne dépasse pas la durée de la garantie.

Ensuite, viennent les différents appareils à inertie : à fluide caloporteur, à stéatite, pierre de lave etc.... Là, la résistance chauffe un liquide appelé fluide caloporteur ou un minéral. Il y a donc un petit stockage qui fait que la chaleur est plus régulière indépendamment du temps de fonctionnement de la résistance. La chaleur étant plus régulière, on pousse un peu moins le thermostat, car on a un meilleur confort.
UNE REMARQUE : Pour une même puissance, on remarque que les appareils à fluide caloporteur, et certains avec de la fonte ont de plus grandes dimensions que les autres, (on peut le constater en consultant les catalogues). Ces plus grandes dimensions permettent une meilleure diffusion de la chaleur.
D'autres ont en plus une résistance surfacique pour sentir la chaleur plus rapidement à la mise en fonctionnement, mais ils sont très chers.

Il ne faut pas se ruiner pour ce genre d'appareils, car un 1000 watts par exemple à 250 euros consommera la même chose qu'un autre de même puissance à 1000 euros.

L'économie d'énergie se fait surtout avec une bonne isolation. Donc, il faudrait savoir comment est celle de votre maison, et éventuellement envisager de la renforcer. De plus, autant que faire se peut, il faut éviter les sols froids genre carrelage qui donnent une impression d'inconfort malgré qu'on chauffe.

Enfin pour la puissance, il faut sensiblement la même que celle des radiateurs que vous enlevez du moins tant que l'isolation reste la même.

Et aussi pour la consommation, si on a la chance d'habiter dans une région tempérée, on consommera moins qu'en région froide.

Mais n'avez-vous pas pensé à une pompe à chaleur air/air donc l'installation est simple (peu de main d'oeuvre) même si, en principe elle doit être faite par un pro. Le rendement (COP) est bien meilleur que celui d'un radiateur, il atteint 4 du moins tant que la température extérieur n'est pas inférieure à 7° et diminue progressivement au dessous de cette température, et cela ne fonctionne plus à partir de -15°, donc plus valable en région tempérée. Mais on ajoute souvent un ^poêle aussi bien pour l'agrément que pour les froids exceptionnels.

Enfin, ce n'était que mon avis.....

GAS
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2096
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 10:45
Localisation : Roussillon

Re: Conseil chauffage

Message par GAS » lun. 21 sept. 2009 12:48

Bonjour,
S'agissant du chauffage électrique qui comme il est souligné fonctionne en convection et/ou en radiation il serait également interressant d'évoquer le renouvellement d'air qui est, me semble-t-il, indispensable à la bonne répartition de la chaleur dans les différentes pièces.
Pour la pompe à chaleur il importe également que celle-ci soit associée à une bonne régulation permettant d'ajuster la pente des températures et les périodes de fonctionnement, sans parler naturellement de l'implantation des sondes de températures.
Cordialement
GAS

Avatar du membre
LOGIQUE21
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : sam. 19 sept. 2009 18:29

Re: Conseil chauffage

Message par LOGIQUE21 » lun. 21 sept. 2009 15:47

bonjour : Cette maison avec chauffage électrique doit comporter une VMC déjà...

De plus, la pièce est très grande. Perso, je n'ai pas de VMC, maison de 75 isolée comme à l'époque mais isolée tout de même, et je n'ai aucun problème, j'aère correctement tous les jours....j'ai un chauffage central.

Lorsqu'on sait que la VMC "fiche dehors" 20% du chauffage, si on compte sur ça pour répartir la chaleur.....
Des combles non isolées laissent échapper 30% de chaleur.... bon à savoir.

Bien sûr il faut gérer l'hygrométrie, et il ne faut pas que la maison soit trop hermétique, donc ce n'est pas toujours simple.

GAS
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2096
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 10:45
Localisation : Roussillon

Re: Conseil chauffage

Message par GAS » mar. 22 sept. 2009 12:23

Bonjour,
LOGIQUE21 a écrit :...Lorsqu'on sait que la VMC "fiche dehors" 20% du chauffage, si on compte sur ça pour répartir la chaleur.....
Certes, mais elle est tout de même indispensable à la convection naturelle des radiateurs électriques ou pas et ce, indépendemment de l'effet de radiation.
Cordialement
GAS

Avatar du membre
LOGIQUE21
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : sam. 19 sept. 2009 18:29

Re: Conseil chauffage

Message par LOGIQUE21 » mar. 22 sept. 2009 13:54

bonjour : Il n'en reste pas moins qu'à l'origine, il y avait 4 radiateurs justement pour bien répartir la chaleur dans cette grande pièce, et il faudrait rester à 4 radiateurs pour avoir un bon confort (de puissance sensiblement égale à ceux qu'on enlève)

Répondre

Retourner vers « Matériel, appareillage, équipement »