Chute de tension

Question pour le câblage, le montage…
Avatar du membre
christobal
Passionné
Passionné
Messages : 112
Enregistré le : mar. 6 janv. 2009 19:07

Chute de tension

Message par christobal » jeu. 16 févr. 2012 19:27

bonjour,

j'aimerais savoir à quoi correspondent ces 3% d'eclairage et 5% pour autres au niveau des chutes de tensions.

Je suis en train d'alimenter une maison et je voudrais savoir quelle tension mini je peux avoir.
distance du tableau 150m
merci
L'esprit est comme un parachute, il fonctionne mieux lorsqu'il est ouvert ...

Avatar du membre
fab
Expert
Expert
Messages : 685
Enregistré le : jeu. 7 août 2008 23:54

Re: Chute de tension

Message par fab » jeu. 16 févr. 2012 19:54

la question n'est pas très claire, j’espère que c'est la réponse que vous attendez.

dans tout conducteur, il y a une chute de la tension.

ainsi, par exemple en partant théoriquement de 230v a la source, un circuit aura perdu quelques volt ( ou millivolt ) a sont point d'utilisation. promotelec préconise 2% ( toujours avec une tension de livraison théorique de 230, cela représente 4.6V ) de chute de tension dans le câble disjoncteur ERDF/maison .

ces 4.6 volts viennent s'ajouter a la perte autorisé dans le réseau ERDF qui peu livrer une tension entre 207V et 253V.

imaginons la pire des situation: on a 208V au disjoncteur de branchement. et un câble sous dimensionné, par exemple un 2x95al sur 130m en 12kVA 60A. on perd 6.08 Volts soit 2.92 %. donc la tension a l'entrée dans la maison n'est plus que de 201,92 V ( ce qui est déjà très faible pour faire fonctionner un pc par exemple ) . arrondissons a 202V et supposons que le circuit prise qui alimente ce PC est bien chargé et un peu long ( soit 20A sur 10m de 2,5 cuivre ) on perd encore 3.68 Volts soit 1.82 %... donc on arrive a une tension de 198V ... et la plus rien ne marche.

alors, oui ... cette situation n'a que peu de chance de survenir ( le nombre de paramètre suffit a lui seul de limiter les risques ), c'est cependant des cas que je rencontre fréquemment mais dans une moindre mesure...

la NF C 15-100 limite la chute de tension entre le disjoncteur de branchement ( ERDF ) et le " point lumineux le plus éloigné " a 3%. promotelec préconise donc une chute de 2% dans le câble entre le disjoncteur et le tableau pour garder 1% dans les circuits terminaux et le tableau. certain contrôleur du consuel suivent promotelec. et tous suivent ces 3%

par précaution vaut donc mieux partir sur une chute tension de 2% dans le câble disjoncteur ERDF/maison

cette chute de tension dépend de la longueur du câble, de l'intensité qui le traverse, de son matériau, de son mode pose, ect... et cette chute se calcule.

pour simplifier, il existe des sites ( exemple : http://entraidelec.com/calcul-chute-de-tension.html ) qui te calcule cette chute.
pour l'intensité, promotelec se base sur l'intensité max du disjoncteur de branchement.

Répondre

Retourner vers « Câbles, gaines, Tableaux, coffrets… »