Tube LED en usine : le verdict !

Réalisation de petites installations ou extensions, les volumes de protection, normes, Consuel…
Invité

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Invité » lun. 12 nov. 2012 21:06

Candela a écrit :Bonjour,

Là, je ne vois vraiment pas comment vous faites:
Vous remplacez des tubes donnant typiquement 5200 lm par d'autres émettant 2750 lm et vous avez plus de lumière? Vous êtes magicien?
Bonjour Candela

je me suis posé la même question mais un amis qui travaille dans l’éclairage m'a expliqué que le nombre de lumens n’était pas comparable.

Rappelons que le lumen n'est pas une unité de puissance mais de flux lumineux

un tube fluo disperse sa lumière sur 360°et un tube LED sur 180°et donc sa valeur lumineuse serra forcément plus grande car rappelons que la formule du lumen est : 1Lm= 1 candela x 1 degré stéradian

exemple : si nous avons une source lumineuse de 1 candela (1bougie) sur 360°= 360Lm et sur 180°=180Lm et pourtant l'intensité lumineuse qui est le candela est la même.

sachant qu'en plus on perd au moins la moitié du flux qui passe dans un réflecteur (surtout industriel... et sale en plus), il vaut mieux passer sur une source qui envoie tout vers le bas et n'utilise pas les réflecteurs en mauvais état comme tu le fait remarquer.

Et je suis d'accord avec toi le 4500°k est plus agréable pour travailler que le blanc chaud.

persoluc a écrit :Bonjour,

Merci pour vos informations, je suis curieux de voir le résultat.. Ou peut on visiter cette installation ?

votre luxmètre affiche l'IRC ? il n'y a pas 100 modèles qui font ça, et je doute que vous ayiez déboursé 5000 euros pour avoir un Luxmètre qui défini l'IRC.....
avec un luxmètre on mesure l'intensité lumineuse.. Désolé.. mais ce que vous écrivez me rend très méfiant..

une société qui FABRIQUE en France ?????? combien avez vous payé vos tubes ? sans citer de marque, cela n'engage à rien..
Bonjour Persoluc

oui l’installation du supermarché est "visitable" car il est à Parigné-l’évêque dans le 72 (Sarthe)

effectivement je n'ai pas de luxmètre aussi chère mais mon amis qui travaille dans ce domaine m'en a prêté un de la marque Konica qui donne un spectre également.
Mais il ne coute pas ce prix la!!
Le tube fabriqué en France coute aux environs de 70€ pour un tube d'1m50.

Par contre un T5 qui dure 30 000 heures et qui coute que 3 euros je demande a voir....
Un T5 est généralement donné pour 18 000H avec un ballast classique électronique et 24 000h avec un bon ballast qui coute bien cher...

Le T5 eclaire plus fort et c'est une certitude, j'ai des postes de montage qui en sont equipés.

mais 30W au lieu de 49w, l’économie d'elec me paye la différence et le tube LED dure deux fois plus longtemps

Invité

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Invité » ven. 16 nov. 2012 15:26

Bonjour,

correction du dernier post: le luxmètre Konica que l'on m'a prêté coute 5000€, bien vu Persoluc.
mon amis me l'a confirmé ce matin.
vu la taille du Luxmètre je ne m'attendait pas a ce prix la....

Invité

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Invité » mar. 11 déc. 2012 15:45

Bonjour
Il est vrai que l'éclairage professionnel est un univers très normatif
Normes électriques
normes d'éclairement
normes de sécurité
etc....
A cela il faut ajouter les contraintes de chaque client.


pour ma part un irc supérieur à 80 est obtenu avec des led à 4500 °K
Modifié en dernier par Candela le mar. 11 déc. 2012 17:25, modifié 1 fois.
Raison : Lien vers un site commercial supprimé

Invité

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Invité » mer. 12 déc. 2012 19:16

Bonjour..

Tube T5 30 000 heures, 49 watts .. Voir les GE long Life, 3 euros en prix de gros !


il existe aussi le Philips Ho Xtra, 50 000 heures.. hé oui... mais plus chers je vous l'accorde..

Le discours commercial qui veut qu'une tube fluo éclaire sur 360° et patati et patata... laissez moi rire !
Je connais, et j'ai essayé, mesuré en Labo, des luminaires qui ont 97 % de rendement .. c'est à dire de 97% de la lumière émise par les tubes et renvoyée en DLOR ( en bas.. pour les novices...

Donc, selon vos principes de calcul, il vous faut des tubes de 58 watts Led pour remplacer un T5 de 49 watts...
à 70€ le tube led en comparaison, vous avez un appareil complet, neuf, avec un réflecteur et un tube T5 30 000 heures... et 10 watts de moins que le tube led..


Sachez de plus, que les tubes T5 ouvrent droit au certificats d'énergie !! pas les tubes Led, car les experts qui valident les solutions n'y croient pas..

qui peut publier un rapport d'essai de tube LED en Laboratoire Certifié, indiquant L IRC Réel, le Flux réel, la température de couleur ?? ET un flier IES ???


Cordialement



minimann a écrit :
Candela a écrit :Bonjour,

Là, je ne vois vraiment pas comment vous faites:
Vous remplacez des tubes donnant typiquement 5200 lm par d'autres émettant 2750 lm et vous avez plus de lumière? Vous êtes magicien?
Bonjour Candela

je me suis posé la même question mais un amis qui travaille dans l’éclairage m'a expliqué que le nombre de lumens n’était pas comparable.

Rappelons que le lumen n'est pas une unité de puissance mais de flux lumineux

un tube fluo disperse sa lumière sur 360°et un tube LED sur 180°et donc sa valeur lumineuse serra forcément plus grande car rappelons que la formule du lumen est : 1Lm= 1 candela x 1 degré stéradian

exemple : si nous avons une source lumineuse de 1 candela (1bougie) sur 360°= 360Lm et sur 180°=180Lm et pourtant l'intensité lumineuse qui est le candela est la même.

sachant qu'en plus on perd au moins la moitié du flux qui passe dans un réflecteur (surtout industriel... et sale en plus), il vaut mieux passer sur une source qui envoie tout vers le bas et n'utilise pas les réflecteurs en mauvais état comme tu le fait remarquer.

Et je suis d'accord avec toi le 4500°k est plus agréable pour travailler que le blanc chaud.

persoluc a écrit :Bonjour,

Merci pour vos informations, je suis curieux de voir le résultat.. Ou peut on visiter cette installation ?

votre luxmètre affiche l'IRC ? il n'y a pas 100 modèles qui font ça, et je doute que vous ayiez déboursé 5000 euros pour avoir un Luxmètre qui défini l'IRC.....
avec un luxmètre on mesure l'intensité lumineuse.. Désolé.. mais ce que vous écrivez me rend très méfiant..

une société qui FABRIQUE en France ?????? combien avez vous payé vos tubes ? sans citer de marque, cela n'engage à rien..
Bonjour Persoluc

oui l’installation du supermarché est "visitable" car il est à Parigné-l’évêque dans le 72 (Sarthe)

effectivement je n'ai pas de luxmètre aussi chère mais mon amis qui travaille dans ce domaine m'en a prêté un de la marque Konica qui donne un spectre également.
Mais il ne coute pas ce prix la!!
Le tube fabriqué en France coute aux environs de 70€ pour un tube d'1m50.

Par contre un T5 qui dure 30 000 heures et qui coute que 3 euros je demande a voir....
Un T5 est généralement donné pour 18 000H avec un ballast classique électronique et 24 000h avec un bon ballast qui coute bien cher...

Le T5 eclaire plus fort et c'est une certitude, j'ai des postes de montage qui en sont equipés.

mais 30W au lieu de 49w, l’économie d'elec me paye la différence et le tube LED dure deux fois plus longtemps

Invité

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Invité » mer. 12 déc. 2012 19:17

vous voyez, que je sais un peu de quoi je parle........
minimann a écrit :Bonjour,

correction du dernier post: le luxmètre Konica que l'on m'a prêté coute 5000€, bien vu Persoluc.
mon amis me l'a confirmé ce matin.
vu la taille du Luxmètre je ne m'attendait pas a ce prix la....

Invité

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Invité » ven. 14 déc. 2012 10:33

Bonjour,

l'IRC n' rien à voir avec la température de couleur !!!
il est possible d'avoir du du 4000, du 4500, du 5000 avec des IRC allant de 60 à 85 !! Mais plus L'IRC est important, plus le flux en lm/watt diminue...
ce pourquoi, quand on m'annonce des Tubes à 100lm watt... je persiste et signe à dire que l'IRC n'est pas 80, mais au mieux 70.. et que le flux annoncé, c'est pour les Leds, et non les Leds dans le tube..
maxi led a écrit :pour ma part un irc supérieur à 80 est obtenu avec des led à 4500 °K

Avatar du membre
Olivier 59
Nouveau
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : sam. 19 oct. 2013 19:30

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Olivier 59 » sam. 19 oct. 2013 20:31

Bonjour à tous,

Je me permets de faire remonter ce sujet afin de vous faire part de mon témoignage avec des tubes LED.

Disposant d'une serre tempérée (bien modeste, elle me sert à hiverner des Bonsaï), je l'éclairais jusqu'à lors avec 4 tubes fluos G13 36W 865 montés sur des réglettes sans réflecteur. Après longue réflexion, leur prix faisant... réfléchir, justement, je les ai remplacés par 5 tubes LED Philips 22W 865 :

http://www.ecat.lighting.philips.fr/l/o ... 293101_eu/

Le fournisseur me certifiait qu'un tube LED de 22 W pouvait remplacer un fluo de 36 W, ce qui malgré tous les progrès qu'on peut faire me laissait sceptique. Bêtement, peut-être, je raisonne en lumen. Même avec un angle d'éclairage de 140°, 2100 Lm (LED 22W) ne peuvent pas rivaliser avec 3350 Lm (fluo 36W), raison pour laquelle j'ai remplacé 4 tubes fluo par 5 tubes LED.

À l'arrivée, ça me donne :

Fluo (4 tubes) : 144 W de consommation pour 13.400 Lm, rendement de 93 Lm/W.
LED (5 tubes) : 110 W de consommation pour 10.500 Lm, rendement de 95,45 Lm/W.

Concrètement, avec les tubes LED, la serre est moins bien éclairée globalement (éclairage moins diffusé et plus concentré) mais les plantes reçoivent plus de lumière. Il est vrai que mes réglettes ne sont pas équipées de réflecteur, ce qui joue très probablement.

J'ai pu mesurer la consommation des tubes : 21,5 W au lieu des 22 W annoncés. Facteur de puissance : 1, parfait et plutôt rare en éclairage LED (j'ai aussi eu l'occasion de mesurer le facteur de puissance d'une ampoule LED Philips : également 1, alors que la majorité des E27 LED chinoises ou même de conception française et fabriquées en Chine ont un facteur de puissance égal ou inférieur à 0,5).

Je n'ai pas les moyens techniques de mesurer le flux lumineux et l'IRC (85 annoncé par Philips) mais à l'oeil, ça semble plus que respecté, les couleurs sont belles, le blanc des LED très pur et sans bleu.

Au final, si l'investissement est conséquent, il n'est à mon sens pas dérisoire. 97,60 Lm/W, IRC 85, durée de vie nominale de 50.000 heures, plus de starter à changer ni de ballast qui chauffe à en faire noircir les contacteurs quand un tube est sous tension 16 heures par jour.

Cela dit, un tube LED de 22 W n'est pas à mon sens l'équivalent d'un tube fluo de 36 W. Le faisceau est plus concentré et le rendement un peu supérieur, mais ça s'arrête là. Dans une serre, ça fonctionne à peu près parce que les tubes sont à 30 cm des plantes, mais dans une pièce d'habitation ou des bureaux, un éclairage qui ne diffuse que dans le tiers ou la moitié inférieure du local, c'est moche. Si les tubes sont au plafond, 2100 Lm restent 2100 Lm, pas 3350.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4211
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Candela » dim. 20 oct. 2013 09:03

Bonjour,
Merci pour ce témoignage précis, complet et objectif.
Petite précision: la vérification du flux lumineux ne peut se faire qu'en laboratoire, c'est le niveau d'éclairement qui peut être mesuré sur place (avec un luxmètre, 1 lux = 1 lumen par m² ).

Effectivement, si vos tubes n'avaient pas de réflecteur (il en existe avec réflecteur interne, angle de 120°), il est très possible que les tubes Leds produisent au sol un éclairement comparable, voire supérieur à celui des fluos.
Notons aussi que vous comparez un équipement neuf et performant avec des tubes peut-être usagés et un appareillage à ballast inductif.

Il ne s'agit aucunement d'une critique, simplement de continuer une comparaison objective.
Des tubes neufs avec ballast électronique auraient probablement rétabli l'équilibre; le ballast électronique est plus économe, chauffe moins, prolonge la vie des tubes tout en permettant un gain en flux lumineux et facilite grandement l'allumage par temps froid.

Cordialement

Avatar du membre
Olivier 59
Nouveau
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : sam. 19 oct. 2013 19:30

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Olivier 59 » dim. 20 oct. 2013 09:52

Oui, si les tubes fluos étaient flambants neufs, les réglettes équipées de réflecteurs et de ballasts électroniques, l'écart serait probablement anecdotique. À mon échelle, c'est un investissement qui mettra beaucoup de temps à être rentabilisé (j'en avais conscience au départ), si tant est qu'il le soit un jour. À très grande échelle, c'est probablement plus intéressant mais ce n'est pas la révolution que d'aucuns voudraient nous faire croire. Le marketing Philips, relayé par les revendeurs, consistant à dire qu'un tube LED de 22 W remplace un tube fluo de 36 W est très discutable. Le verbe remplacer n'est sans doute pas choisi au hasard : "remplace" ne signifie pas "est l'équivalent de". Le LED (de qualité) n'est pas l'équivalent du fluo, il a juste un rendement légèrement supérieur mais il ne faut pas espérer obtenir le même flux lumineux en changeant un fluo de 36 W par un LED de 22 W, c'est tout simplement impossible.

Reste des critères environnementaux (absence de mercure, recyclage, etc.) mais suffisent-ils à eux-seuls quand le prix d'un tube LED est toujours très dissuasif ? Si le LED atteignait un rendement de quelque 130 Lm/W tout en gardant un IRC de 85 (chose apparemment très difficile à obtenir d'après ce que j'ai lu), là ce serait immédiatement intéressant et rentabilisable, même pour des particuliers. Ce n'est pas encore le cas.

Avatar du membre
Olivier 59
Nouveau
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : sam. 19 oct. 2013 19:30

Re: Tube LED en usine : le verdict !

Message par Olivier 59 » mar. 22 oct. 2013 08:33

Dans la gamme Osram, le T8 18 W affiche un rendement de 105,5 Lm/W (18 W –> 1900 Lm) dans les versions 4000°K et 6500°K (pas dans la version 3000°K), IRC donné comme supérieur à 80 :

http://www.osram.fr/media/resource/hire ... att-gb.pdf

Ça commence à devenir intéressant.

Le rendement du 9 W et du 22 W est de 100 Lm/W, sauf dans les versions 3000°K. La barre fatidique – ou j'allais dire psychologique – des 100 Lm/W est donc atteinte ou franchie avec un IRC > 80.

http://www.osram.fr/osram_fr/produits/t ... /index.jsp

Répondre

Retourner vers « Réalisation d’installation bâtiment et tertiaire »