Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Réalisation de petites installations ou extensions, les volumes de protection, normes, Consuel…
GAS
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 2096
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 10:45
Localisation : Roussillon

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par GAS » ven. 16 janv. 2009 17:43

Bonjour,
RFco a écrit :Vous réfléchissez comme des électriciens indust, pas des élec habitat.
Tu as sans doute raison mon ami RFco, il faut dire que nous avons une vision déformée et orientée sur l'analyse des risques.
Aussi tu as également raison de modérer mon propos et il est vrai qu'en appliquant un facteur de simultanéité on n'atteint généralement pas la valeur nominale de l'inter.
C'est la raison pour laquelle la NF C 15-100 l'a intégré. Mais le risque évoqué peut cependant se produire avec des usagers qui raccordent n'importe quoi et qui n'ont aucune appréciation du danger. ;-)
Cordialement
GAS

Avatar du membre
RFco
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 6382
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 19:13
Localisation : Normandie

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par RFco » ven. 16 janv. 2009 19:24

Ca n'est pas faux, Gas, mais déjà qu'ils pleurent quand ils voient le prix d'un tableau, alors, là, ils vont nous faire des syncopes...


@+
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, alors, n'hésitez pas sur les détails...

Avatar du membre
ston
Assidu
Assidu
Messages : 67
Enregistré le : mer. 17 déc. 2008 12:24

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par ston » mer. 28 janv. 2009 19:18

Bonjour,
Merci a tous pour ces infos tres completes,j en ferai bon usage
Au plaisir
Ston

Avatar du membre
CLAUDIUS63
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : mar. 2 janv. 2018 17:08

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par CLAUDIUS63 » mer. 18 juil. 2018 14:10

NON PAS POSSIBLE LE DB DOIT AVOIR UN I th inferieur à 40A pour protéger les inters diff contre les surcharges l inter différentiel n a aucun pouvoir de coupure

Avatar du membre
RFco
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 6382
Enregistré le : sam. 22 mars 2008 19:13
Localisation : Normandie

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par RFco » mer. 18 juil. 2018 14:14

CLAUDIUS63 a écrit :
mer. 18 juil. 2018 14:10
NON PAS POSSIBLE LE DB DOIT AVOIR UN I th inferieur à 40A pour protéger les inters diff contre les surcharges l inter différentiel n a aucun pouvoir de coupure


bonjour????


merci de citer l'article de l norme le prouvant pour le domestique


@+
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, alors, n'hésitez pas sur les détails...

Avatar du membre
flaschgordon
Assidu
Assidu
Messages : 73
Enregistré le : mer. 18 janv. 2017 13:20

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par flaschgordon » mer. 18 juil. 2018 17:46

Bonjour à tous,
l inter différentiel n a aucun pouvoir de coupure
, bah si, puisque cet appareil est à coupure brusque, en revanche il ne déclenche pas en cas de sur intensité.

Ce post date de 2009!, depuis "la norme domestique" a quelque peu changé, mais le principe reste identique, généralement la protection des inter diff 40A se fait par l'aval.

@+
Modifié en dernier par flaschgordon le mer. 18 juil. 2018 18:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
journalelec
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : ven. 27 juil. 2018 14:35

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par journalelec » ven. 27 juil. 2018 14:39

Le disjoncteur différentiel : rôles, câblage et connexions
Les dispositifs différentiels sont obligatoires dans toute installation électrique. Ces dispositifs ont pour rôle de renforcer la protection des personnes et d’éviter les dangers liés à l’électricité.

Ils accompagne la prise de terre et complète le rôle protecteur de la mise à la terre. En effet, chaque prise de terre doit être nécessairement être accompagnée par un dispositifs différentiel dont le plus sensible le disjoncteur différentiel
Rôles d’un disjoncteur différentiel :
Principe :

Dans le cadre d’une installation électrique domestique, le disjoncteur différentiel coupe le circuit en question dans le cas d’une fuite de courant. La fuite consiste dans une différence de l’intensité de courant entre la phase et le neutre. si la différence d’intensité détectée est supérieur au seuil de déclenchement, le disjoncteur coupe le circuit automatiquement assurant ainsi la protection du circuit et des individus contre les risques électriques
Rôles :

Les fuites de courant électrique peuvent poser des risques graves, il est nécessaire donc de les prévenir. Pour cela la meilleure méthode est d’équiper le tableau électrique dedisjoncteurs différentiels.

Bon à savoir :

Un disjoncteur différentiel 30mA est approprié pour se protéger du risque d’électrocution.

Qu’est-ce qu’un disjoncteur différentiel ?

Un disjoncteur différentiel est un interrupteur différentiel possédant un pouvoir de flèche (extinction de l’arc) et réalisant également une protection contre le courant de court circuit (surcharge forte).

Le principe d’un dispositif différentiel à courant résiduel (DDR) est de comparer les intensités sur les différents conducteurs qui le traversent. Par exemple, en monophasé, il compare l’intensité circulant dans le conducteur de phase, et celle du conducteur de neutre. C’est un appareil de protection des personnes qui limite les risques d’électrocution en détectant les fuites de courant à la terre de l’installation électrique.

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4119
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par Candela » lun. 6 août 2018 09:49

Bonjour,
CLAUDIUS63 a écrit :
mer. 18 juil. 2018 14:10
NON PAS POSSIBLE LE DB DOIT AVOIR UN I th inferieur à 40A pour protéger les inters diff contre les surcharges l inter différentiel n a aucun pouvoir de coupure
Devant de telles contre-vérités il est indispensable de mettre les choses au point:
1-comme le dit RFco, la C15-100 "domestique" (donc actuellement Titre 10) fait le choix de la protection de surcharge des IDR "par l'aval" (voir tableau 10-1G)
donc: In de l'IDR >/=(somme des In des protections Chauffage direct + IRVE + ECS) + (1/2 somme des In autres départs)
NB: pour les puristes, c'est conforme au 433.3b - figure 433G p 118*
2-il est totalement faux de dire qu'un IDR n'a aucun pouvoir de coupure:
-Tout interrupteur doit pouvoir couper son In + surcharge (+20 à 30%) et transiter l'Icc
-les IDR sont susceptibles de "vouloir" couper des courants bien plus importants:
a- parce que le courant de défaut peut, dans certaines circonstances (par ex proximité du poste et prises de terre de très bonne valeur), être bien plus élevé que les "mA" attendus, sans atteindre une intensité suffisante pour un déclenchement instantané (= magnétique) de la protection de court-circuit.
b-parce qu'il arrive souvent qu'un court-circuit soit accompagné d'un défaut à la terre, ce qui provoque l'ouverture simultanée du disjoncteur amont et de l'IDR. Ce dernier peut donc subir une avarie.
Pour ces raisons les IDR actuels ont un "certain" pouvoir de coupure . (il est probablement défini par les normes les concernant, très coûteuses et sans lecture libre).
En vérifiant les fiches techniques des inters diff 40 A de deux constructeurs nationaux, je constate:
-chez L... PdC 500 A en In et Idm
-chez S...(appareil sorti récemment) Pdc 1500 A In et Idm

Cordialement

*je rappelle que les prescriptions du Titre 10 "complètent, modifient ou remplacent" celles des titres 1 à 7. Les articles de ces derniers qui ne sont pas repris dans le Titre restent valables, mais l'interprétation est devenue plus difficile depuis que les n° d'article ne sont plus systématiquement en correspondance. De fait, le Titre 10 se suffit à lui-même, mais comporte de nombreux rappels entre parenthèses des articles des autres titres et normes (notamment -C14-100)

Candela
Modérateur & Admin
Modérateur & Admin
Messages : 4119
Enregistré le : jeu. 4 sept. 2008 09:09
Localisation : Dijon (21000)

Re: Apres un inter diff,combien de disjoncteurs ?

Message par Candela » lun. 6 août 2018 11:57

Bonjour,
ce texte, dont la contenu oscille entre le général et le particulier(apparemment les installations domestiques), comporte de nombreuses approximations et inexactitudes.
Quand on rédige un texte à vocation didactique, il faut être précis et veiller à ne pas commettre d'erreurs.

Pour faciliter la lecture de mes remarques, je les ai introduites en vert dans la citation.
journalelec a écrit :
ven. 27 juil. 2018 14:39
Le disjoncteur différentiel : rôles, câblage et connexions
Les dispositifs différentiels sont obligatoires dans toute installation électrique. Ces dispositifs ont pour rôle de renforcer la protection des personnes et d’éviter les dangers liés à l’électricité.
Faux: seulement dans les installations domestiques. Pour les autres installations, ,c'est selon l'emplacement, l'usage des circuits, les risques et le SLT.
Ils accompagnent la prise de terre et complètent le rôle protecteur de la mise à la terre. En effet, chaque prise de terre doit être nécessairement être accompagnée par un dispositifs différentiel dont le plus sensible le disjoncteur différentiel
Encore une fois, on ne peut pas généraliser ainsi. En TN, par exemple, il n'y a généralement pas besoin de DDR en tête d'installation. Ensuite, cela dépend...
La phrase "dont le plus sensible le disjoncteur différentiel" ne signifie rien. La sensibilité d"un Inter, d'un disjoncteur ou d'un relais différentiel est caractérisée par I delta n . Un 30 mA reste un 30 mA quel que soit l'appareil. Les autres fonctions sont différentes, mais n'ont rien à voir avec la sensibilité.

Rôles d’un disjoncteur différentiel :
Principe :

Dans le cadre d’une installation électrique domestique, le disjoncteur différentiel coupe le circuit en question dans le cas d’une fuite de courant. La fuite consiste dans une différence de l’intensité de courant entre la phase et le neutre. si la différence d’intensité détectée est supérieur au seuil de déclenchement, le disjoncteur coupe le circuit automatiquement assurant ainsi la protection du circuit et des individus contre les risques électriques
Les disjoncteurs différentiels modulaires étant très coûteux, on utilise, sauf cas bien particulier, des inters différentiel en aval du DB (qui est sélectif, donc légèrement retardé dans les installations récentes).
Un Disjoncteur différentiel assure trois fonctions: protection contre les court-circuits, les surcharges et les défauts d'isolement.
Rôles :

Les fuites de courant électrique peuvent poser des risques graves, il est nécessaire donc de les prévenir. Pour cela la meilleure méthode est d’équiper le tableau électrique de disjoncteurs différentiels.
Là encore, pas de généralisation: cela dépend du SLT.
Bon à savoir :

Un disjoncteur différentiel 30mA est approprié pour se protéger du risque d’électrocution.
Pas seulement les disjoncteurs! Et plus généralement un DDR (Dispositif Différentiel Résiduel selon la norme) protège soit contre les défauts d'isolement (protection préventive de l'électrisation par contact indirect, et contre bien d'autres risques, l'incendie par exemple) , soit contre les contacts directs (protection curative).
Qu’est-ce qu’un disjoncteur différentiel ?

Un disjoncteur différentiel est un interrupteur différentiel possédant un pouvoir de flèche (extinction de l’arc) et réalisant également une protection contre le courant de court circuit (surcharge forte).
La C15 -100 ne connaît pas ce terme "pouvoir de flèche". Plutôt "pouvoir de coupure".
En aucun cas elle ne définit un court-circuit comme une "surcharge forte". La définition adéquate est
"surintensité produite par un défaut d'impédance négligeable entre des conducteurs actifs présentant une différence de potentiel en service normal"
Le principe d’un dispositif différentiel à courant résiduel (DDR) est de comparer les intensités sur les différents conducteurs qui le traversent. Par exemple, en monophasé, il compare l’intensité circulant dans le conducteur de phase, et celle du conducteur de neutre. C’est un appareil de protection des personnes qui limite les risques d’électrocution en détectant les fuites de courant à la terre de l’installation électrique.
Ce n'est pas uniquement un appareil de protection des personnes, loin de là...
Cordialement

Répondre

Retourner vers « Réalisation d’installation bâtiment et tertiaire »