théorie interrupteur lumineux et interrupteur témoin sans neutre

Réalisation de petites installations ou extensions, les volumes de protection, normes, Consuel…
Avatar du membre
cedrikkk13
Passionné
Passionné
Messages : 181
Enregistré le : lun. 10 avr. 2017 21:20

théorie interrupteur lumineux et interrupteur témoin sans neutre

Message par cedrikkk13 » dim. 18 févr. 2018 16:36

Bonjour à tous,
je cherche à comprendre comment fonctionne ces 2 interrupteurs:
J'ai fait 2 schémas (désolé pour la qualité). Le schéma lumineux est pour moi bon, le schéma témoin j'ai de gros doutes.

https://www.noelshack.com/2018-07-7-151 ... elec18.png

1) interrupteur lumineux sans neutre (le voyant s'allume quand la lampe est éteinte, et s’éteint) quand la lampe est allumée):
Raccordement du voyant entre phase et retour de la lampe.
>>> ce que j'en ai déduit: si l'inter est ouvert, le courant part de la phase, va dans le voyant, puis dans le retour lampe, puis dans la lampe puis dans le neutre (bouclé). Je pense que le fait que le voyant et la lampe qui sont en série ne pose pas de problèmes parce que le voyant doit posséder une résistance très importante (qui fait qu'il consomme très peu): donc le faible courant qui traverse la lampe principale ne suffit pas à l'éclairer) De plus comme la lampe principale a une résistance bien inférieure à celle du voyant, la résistance globale (en série) correspond quasiment à celle du voyant et donc le voyant n'a pas de problème pour s'éclairer.

si l'inter est fermé, le voyant est simplement shunté donc ça revient à un simple interrupteur classique.

2) interrupteur témoin sans neutre (le voyant s'allume quand la lampe s'allume et séteint quand la lampe s'éteint)
Raccordement du voyant.. euh je dirais interne puisqu'il doit etre entre la phase et le contact du retour lampe (voir schéma)
>>>>> si l'inter est ouvert: pas de courant ok normal
si l'inter se ferme le courant traverse à la fois le voyant et à la fois la lampe. Et c'est là le problème pour moi:
Etant donné que la résistance du voyant >> résitance de la lampe alors la résistance en série devrait etre environ égale à celle du voyant et ne permettrait d'allumer que le voyant et pas la lampe..

Ou est l'erreur? Une erreur dans mon schéma que j'ai imaginé?
Je vous remercie pour votre aide, autant les inter avec neutre sont très faciles à comprendre autant là j'ai un peu plus de mal.

Avatar du membre
Pimo06
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : sam. 25 janv. 2020 20:53

Re: théorie interrupteur lumineux et interrupteur témoin sans neutre

Message par Pimo06 » sam. 25 janv. 2020 22:06

Bonjour,
1. Votre description du fonctionnement du cas où la lampe est allumée alors que le voyant est éteint et vice versa, correspond à un câblage du voyant en parallèle sur l'interrupteur.

2. On ne peut pas avoir un voyant qui s'éclaire en même temps que la lampe sans qu'il y ait un neutre, sauf si il existe un voyant avec très faible résistance par rapport à la résistance de la lampe. dans ce cas là on met le voyant en série avec la lampe de façon à ce que le même courant traverse la lampe et le voyant.

Avatar du membre
flaschgordon
Passionné
Passionné
Messages : 118
Enregistré le : mer. 18 janv. 2017 13:20

Re: théorie interrupteur lumineux et interrupteur témoin sans neutre

Message par flaschgordon » dim. 26 janv. 2020 16:43

Bonjour à tous, effectivement "il ya un truc" dans l'interrupteur pour faire fonctionner ce voyant témoin sans neutre.

J'ai trouvé ceci sur le net : des diodes montées en tête bêche placées en série avec le circuit de lampe, ici chaque diode crée une chute de tension de 0,7 V.
C'est la tension aux bornes des diodes qui permet d'alimenter le voyant.

Mais je ne sais pas si c'est réellement ce principe qui est utilisé dans les interrupteurs à voyant témoin sans neutre.

Ceci dit attention, bien lire la notice de ces interrupteurs, j'ai déjà vu par exemple " fonctionnement mini 60 W" , j'en conclus qu'en dessous de cette puissance, le voyant ne s'allume pas, a voir...

https://img-19.ccm2.net/1l4eo96iHcVimgx ... neutre.png

attendre d'autres avis
@+

Avatar du membre
Daniel 26
Arrivant
Arrivant
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 20 févr. 2020 09:50
Localisation : Montélimar

Re: théorie interrupteur lumineux et interrupteur témoin sans neutre

Message par Daniel 26 » jeu. 20 févr. 2020 10:01

Bonjour,
Obligé de me réinscrire afin d'apporter des précisions sur un schéma dont j'en suis l'auteur :
Je confirme qu'on peut avec très peu de moyen illuminer des "led" avec une puissance de récepteur très basse .

Montage en "volant" pour validation
https://bricolage.linternaute.com/forum ... -temoin#10

Bien cordialement,

Répondre

Retourner vers « Réalisation d’installation bâtiment et tertiaire »